10/05/2018

Boeing débute la production en série du KC-46A !

p1702175_main.jpg

Boeing a débuté la production des premiers KC-46A « Pegasus ». Ces appareils ne nécessiteront pas de modifications après construction contrairement aux versions de préséries.

Mike Gibbons, vice-président et directeur du programme KC-46, a déclaré aux journalistes le 3 mai que l'avion, qui porte le numéro 1149, se dirigera vers le centre de finition de l'entreprise, où le ravitaillement et l'avionique militaire classifiée seront installés.

Boeing a modifié la post-production des avions pour rectifier les problèmes rencontrés lors des essais en vol ou de la certification de la Federal Aviation Administration (FAA). Le porte-parole de Boeing, Charles Ramey, a déclaré le 9 mai que ces problèmes de remaniement concernaient principalement le câblage, qui, selon lui, a évolué pour intégrer les améliorations de la productivité dans les blocs d'avions ultérieurs.

Les appareils qui seront maintenant produit vont respecter les normes définies pour la certification. Cependant, il faut ajouter que l’avionneur américain travaille maintenant avec l’US Air Force afin de déterminer la finalité des dates de livraison des différents lots de KC-46A.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

4009250882.jpg

Photos : 1ligne de production de KC-46A 2KC-46a @ Boeing

 

 

 

 

African Aero Trading opte pour le Q400 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé, la conclusion d’une entente d'achat pour six nouveaux avions Q400 avec African Aero Trading au nom du consortium constituant Air Connection Express, Transportes Aereos S.A, situé à Luanda, en République d’Angola.

Selon le prix courant de l’avion Q400, la valeur de cette commande ferme s’élève à environ 198 millions de dollars américains.

La compagnie aérienne exploitera le Q400 pour effectuer des vols intérieurs reliant de petites communautés et pour augmenter les fréquences comme transporteur aérien d’apport pour TAAG Angola Airlines, le transporteur national de la République d’Angola.

« Nous sommes très heureux d'avoir franchi cette étape importante avec Bombardier. Grâce à sa fiabilité de premier plan, à ses caractéristiques d’économie exceptionnelles et à ses fonctionnalités de performance, l'avion Q400 jouera un rôle important pour favoriser la croissance économique en Angola », souligne Alcinda Pereira, représentante, comité fondateur, Air Connection Express, Transportes Aereos S.A. « Au moment où nous nous apprêtons à lancer nos activités, nous sommes persuadés que la nation angolaise bénéficiera énormément du consortium. « Ce partenariat d'entreprises a à cœur les besoins des citoyens angolais, et le fait de choisir le meilleur biturbopropulseur en Afrique nous aidera à mieux desservir les communautés à l'échelle du pays grâce à un confort moderne pour les passagers et à une connectivité améliorée. »

À propos du consortium

Ce consortium est un partenariat public-privé (PPP) qui rassemble des groupes du secteur privé et du gouvernement dans l’objectif de mettre sur pied un réseau aérien intérieur stable pour l’Angola. Les membres de ce consortium comprennent TAAG Angola Airlines, ENANA, Airjet, Air26, Bestfly, Diexim, Mavewa, SJL et Air Guicango. Le consortium travaille actuellement à former une équipe de direction et à définir la structure opérationnelle pour Air Connection Express.

Photo :Q400 @ Bombardier