02/05/2018

Le trois nouvelles versions pour le KJ-500 !

web5-2018-1-kj-500-with-ifr-probe-web.jpg

Une nouvelle version du Kongjing 500 (KJ-500) de détection et de commandement aéroporté (AEW & C) au sein de la Force aérienne chinoise « Force aérienne de l’armée populaire de libération » (PLAAF) vient de faire ses débuts. Pour la première fois, un KJ-500 est doté d'une sonde de ravitaillement en vol (IFR). Par ailleurs, deux nouvelles versions du KJ-500, plus connu sous le nom de Gao Xin GX -11 et GX-12 de guerre-électronique sont entrés en service.

Le Kongjing 500, KJ-500 : 

Le KJ-500 est basé sur l’Aircraft Corporation Shaanxi (SAC) Y-8 de transports doté de quatre turbopropulseurs.  Le Y-8 a été utilisé par la PLAAF et la PLANAF dans une grande variété de rôles et certains ont été fournis aux exploitants civils. Il a été exporté à l'armée de l'air de la République du Myanmar (ex-Birmanie), au Soudan ainsi qu’au Sri-Lanka. Directement dérivé de l’Antonov 12 russe, le Y-8 est capable de transporter des troupes, d’effectuer du largage de fournitures, parachutages et peut fonctionner comme une ambulance aérienne. Il peut également être utilisé à des fins commerciales comme un avion cargo. Il est capable de transporter 20 tonnes de fret, environ 96 soldats, ou environ 82 parachutistes dans le compartiment de cargaison, qui est de 13,5 mètres de long, 3 mètres de large et 2,4 mètres de haut. L'avion de transport Y-8 a été mis en production d'essai au sein de  Xi'an Aircraft Factory en juin 1972. En décembre 1974, le premier Y-8 chinois effectue son vol inaugural.

2123845439.jpg

 Le KJ-500 est un système d'alerte et de contrôle aérien composé de trois radars à ouverture électronique disposés dans un réseau triangulaire qui permet une couverture de 360 degrés. Ces radars ont été développés par l'Institut de Nanjing de recherche et de technologie électronique (NRIET ou 14 Institut ). Il semble que les progrès chinois en matière d’électronique permettent au KJ-500 d’avoir les mêmes propriétés que les actuels KJ-2000 plus gros montés sur Ilyushin Il-76. Selon la télévision chinoise système KJ-500 pourrait suivre de 60 à 100 cibles simultanément à 470 km.

Les Gao Xin :

oMSy-fyfuzpn3677740.jpg

Les nouvelles versions de guerre électronique dérivée du Y-9 sont connues sous le nom de Gao Xin GX-11 et GX-12. Le GX-11 qui a été photographié a montré deux grandes antennes de chaque côté du fuselage, l'une près de la porte de la rampe et l'autre à l'arrière du poste de pilotage. Une autre image satellite a montré le GX-12 avec plusieurs antennes installées autour de l'avion. La variante GX-11 pourrait être conçue pour supprimer les radars et les communications de l'ennemi, alors que le GX-12 pourrait être une plateforme ELINT.

 

Photos : 1KJ-500 avec perche de ravitaillement 2KJ-500 Standard @ Chine nouvelle 3Prototype du GX-12 @ CN Top81