30/04/2018

Brésil, premier Skyhawk biplace modernisé !

2508247.jpg

La marine brésilienne a pris livraison de son premier avion de combat modernisé McDonnell Douglas AF-1C « Skyhawk » biplaces le 24 avril dernier. La marine brésilienne exploite actuellement deux AF-1B Skyhawks monoplace modernisés. En avril 2009, Embraer a obtenu un contrat pour la mise à niveau de neuf A-4KU et de trois TA-4KU aux normes AF-1B et AF-1C.

Cependant, il a été décidé plus récemment de moderniser moins d'avions en raison des budgets contraignants et de la décision de mettre hors service le porte-avions São Paulo (A 12). Le premier AF-1B monoplace a été livré en mai 2015 à l'escadron VF-1 «Falcão» de la base aérienne navale de São Pedro da Aldeia et le second en avril 2016, mais ce dernier s'est écrasé le 26 juillet 2016.

 La modernisation comprend de nouveaux systèmes de navigation, d'armement,de communications tactiques et de capteurs. Embraer est le principal entrepreneur pour le programme A-4, avec la filiale brésilienne de Elbit AEL Sistemas responsable d'un nouveau cockpit doté d’écrans EFIS  qui remplace les instruments analogiques. Le contenu de la mise à niveau comprend des révisions structurelles et le renforcement, l’installation du radar Elbit M-2032 multi-mode,  une troisième radio VHF, une nouvelle liaison de données, un système Elta EL de génération d'oxygène (OBOGS), et la mise en place du concept HOTAS, un nouvel affichage tête haute (HUD) et un système de navigation aérienne tactique (TACAN).

Les AF-1 ont été initialement achetés par le Koweït en 1976 comme A-4KU « Skyhawk II », avec des livraisons se terminant en 1978 et les 23 exemples restants vendus au Brésil en 1997.

Amélioré en attendant  mieux !

Il s’agit là,  du plus gros contrat entre la société Embraer et la marine, l’objectif étant d’améliorer la technologie et de prolonger la vie des cellules en attendant un successeur aux AF-1 « Skyhawk » pour la marine de guerre brésilienne.

 Le bon vieux Skyhawk :

Le Douglas A-4 Skyhawk est un avion d’attaque léger spécialement construit pour opérer depuis un porte-avions. Robuste et pas cher, cette avions à rencontrer un gros succès avec pas moins de 3'000 exemplaires construits pour une dizaine de pays. Entrés en service en 1956 dans la Marine américaine, il est resté en production durant 27 ans !

Le premier prototype le XA4D-1 fit son premier vol le 22 juin 1954 et les premières livraisons commencèrent en 1956 pour l’US Navy et un an plus tard c’est l’US Marine Corps qui touchait ses premiers exemplaires du A-4.

Photo :McDonnell Douglas AF-1C biplace« Skyhawk » de la marine brésilienne @ S.Mendes

 

 

 

Le KC-46 approche de la certification STC !

KC-46_Refuels_F-18-high_res.jpg

Everett, l’avionneur Boeing annonce avoir terminé avec succès l’ensemble des essais requis pour obtenir le certificat de type supplémentaire (STC) de la part de la FAA. Il s’agissait de valider les systèmes ravitaillement en vol et de communication avec un un C-17 Globemaster III. 

Le STC comprend les systèmes militaires installés sur l’avion d’essais de type B767-2C pour en faire un avion ravitailleur. Dans le cadre des tests STC, l'équipe de Boeing et de l’Air Force devait valider la perche ainsi que les nacelles de ravitaillement. Ils ont également démontré le KC-46 peut prendre du carburant depuis un KC-135, un KC-10 et d'autres KC-46, effectué des essais de nuit et de jour et tester les systèmes de défense de l’avions et vérifier le bon fonctionnment de avionique. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

Photo :KC-46A @ Boeing