06/03/2018

La Luftwaffe est en crise !

456.jpg

L'Allemagne a du mal à maintenir la disponibilité opérationnelle de ses stocks d'avions militaires, car les problèmes d'obsolescence et les défis liés à l'introduction de nouvelles plates-formes se combinent pour réduire la disponibilité de la ligne de front. C’est le constat amère qui ressort du rapport annuel publié par le commissaire parlementaire à la Bundeswehr, le social-démocrate Hans-Peter Bartels.

Le cas des hélicoptères :

Les hélicoptères, en particulier, sont distingués pour leurs faibles taux de déploiement par le dernier rapport annuel du ministère allemand de la Défense sur les niveaux de préparation de tous les principaux systèmes d'armes exploités par ses forces armées.

Dans le cas des 21 Westland "Sea King" et 22 "Sea Lynx" de la marine allemande, le problème est simple: les hélicoptères âgés, introduits respectivement en 1975 et 1981 atteignent la fin de leur vie naturelle. La marine a eu du mal à maintenir les flottes déployables minimales pour les deux types tout au long de 2017, indique le rapport.

Cependant, le taux de préparation opérationnelle de six hélicoptères de "Sea Lynx", ou 32%,  basé sur une disponibilité moyenne de 19 hélicoptères est considéré comme une amélioration par rapport aux années précédentes, où la marine a eu du mal à atteindre ce chiffre modeste: 2016 étaient quatre et cinq hélicoptères, respectivement.

56.jpg

Bien qu'un remplaçant pour le Sea King ait été choisi, le NH90 "Sea Lion" de NH Industries et  en cours de développement, les premières livraisons en 2019 ne peuvent pas arriver assez tôt.

Cependant, le type doit se battre jusqu'en 2023. Entre-temps, la marine doit donner la priorité à ses efforts pour combler tout déficit de capacité présenté par la flotte âgée. C'est le cas de la flotte de 72 hélicoptères de transport lourd Sikorsky CH-53G de la Luftwaffe, entrée en service en 1975. En moyenne, 40 hélicoptères étaient disponibles l'année dernière, dont 16, soit 40%, étaient déployables.

L'armée a un problème différent avec les deux nouveaux giravions de son inventaire, le Tigre d'Airbus Helicopters et la variante de transport de troupes du NH90. La paire affichait des niveaux de préparation opérationnelle respectifs de 31% et 35%.

Et les avions :

Les Airbus A400M de l'armée de l'air, avec un taux de déployabilité de 38%, ou seulement trois des 15 avions totaux en service. Les "attentes opérationnelles matérielles faibles et bien en deçà" du transport tactique étaient dues à un "noyau de problèmes d'entretien complexes et imprévisibles, qui étaient aussi causés par des défauts de qualité",

En ce qui concerne les avions de combat, la situation n’est pas meilleure. Sur l’ensemble de la flotte des Airbus Eurofighter « Typhoon II » soit 128 appareils, seul 39 ont été disponibles en 2017. Soit un taux de disponibilité de 30%. Les raisons de cette pronfonde attrition proviennent d’une maintenance prolongée et du manque de disponibilité des pièces de rechange.

Du côté des PANAVIA Tornado, le bilan n’est guère meilleur avec 26 avions disponibles sur un total de 93.

Les raisons :

Le rapport pointe plusieurs explications. D’une part les coûts des opération extérieurs (Opex) comme le déploiement des Tornado à l’étranger ont été sous-estimés. De l’autre, les grandes différences de « standards » entre l’Eurofihgter T1 et le T2 complique un peu plus une maintenance déjà rendue complexe avec le système de production de l’avion européens. On retrouve également des causes dues à des problèmes techniques sur l’A400M et sur les hélicoptères Tigre. Pour le reste, la critique concerne le manque de réactivité en ce qui concerne la modernisation et le remplacement des systèmes d’armes. Les remplacements sont trop long et surtout trop tard ce qui pousse à tirer les systèmes aux limites de leur utilisation.

Le gouvernement allmeand à bien prévu de porter le budget de la Défense à 2% du PIB, cependant le montant ne sera pas atteint avant 2024. Hors, plusieurs systèmes seront hors serices d’ici là. Attention à ne pas faire pareil chez nous !

 

89.jpg

Photos : 1 Eurofighter 2 Tigre 3 Tornado@ Luftwaffe

 

 

 

Commentaires

Il semblerait que la forte et puissante Allemagne ne serait pas si puissante, il y a quand même bien des problèmes.
Ça prouve aujourd’hui qu'une Europe unie n’est pas si unie que ça
et dire que pendant une année l'armée allemande c'est fait piraté, il y a un manque un peu partout.

Écrit par : michel | 06/03/2018

@Michel: L'armée allemande souffre à l'image des armées européennes. Les politiques ont longtemps cru qu'avec la chute du Mur de Berlin le monde irait mieux. Faux, non seulement nous avons connu le conflit en ex-yougoslavie, mais les imprudences à vouloir renverser certains régimes musulmans ont conduits à ce qu nous vivons aujourd'hui. Pires, la pression à l'Est de L'Otan à poussé V. Poutine à réagir. La prise de la Crimée a été un sévère avertissement, l'Otan, les armées européens sont à ce jour incapapbles de réagir et il en sera ainsi tant qu'une réaction politique ne sera pas entreprise. Certes, il y a des signes, mais seront-ils aboutis et à temps telle-est la question?

Écrit par : Steeve | 06/03/2018

L'armée allemande subit la politique de l'autruche des politiques européens et suisses!

Écrit par : Martin | 06/03/2018

@Steeve. Je croyais que les armées de l'OTAN préparaient la guerre, à en lire certains çà et là ! Et si la Crimée n'était pas une partie du mouvement naturel qu'à toujours eu la Russie de chercher s'étendre à l'Ouest ? Dans ce cas, de vouloir remettre dans l'Empire l'Ukraine et les Etats Baltes ?(vieille rengaine depuis Pierre 1er...)

Écrit par : Badcox57 | 06/03/2018

@ Steeve et Martin, je suis de votre avis, merci.
Le plus regrettable est qu'une multitude de séries passe, qui nous touche directement ou indirectement comme guerre, cyberattaque, réarmement en force de certains pays.
On voit nos politiciens transpirer en se demandant que ça passe vite et loin de chez nous.
Comme vous le disiez, de véritables autruches, on a plus vite fait de mettre sa tête dans le sable que de voir la réalité.
Je pense que tous les gouvernements confondus sont plus focalisés sur comment taxé et volé le peuple au lieu de protégé son peuple, une chose que coûterait trop cher, mais pas de souci le jour ou un conflit arriverais dans le pays, les rats en cravate seront déjà partis depuis bien longtemps sur une île avec leur argent volé au peuple.

Écrit par : michel | 07/03/2018

"La prise de la Crimée a été un sévère avertissement, l'Otan, les armées européens sont à ce jour incapapbles de réagir"

La Crimée a été annexée, mais c'était en 1954 par l'Ukraine, à l'époque de l'URSS, ce qui signifie Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Poutine a fait récupérer la Crimée des mains ukrainiennes vu ce qui se passait au Donbass. Il est vraisemblable que les Américains s'apprêtaient à débarquer à Sébastopol, et dans ce cas, la Crimée aurait définitivement été perdue par la Russie.

Écrit par : Géo | 07/03/2018

Le problème c'est que lorsque les moyens ne suivent pas et bien la disponibilité ne suit pas.
La maintenance (MCO) d'un appareil moderne est bien plus lourde et couteuse qu'il y a 40 ou 30 ans. Or les budgets de la défense en occident ne cesse de diminuer alors que les cout des appareils et maintenance explose. Mais en dehors du prix il y a aussi le temps passé à la maintenance, un appariels bourrés de systemes ultra modernes est forcement plus délicat à démonter et entretenir qu'une vieux avions technologiquement basique. J'ai l'impression que les états ont nettement sous estimé cette évolution des couts liés à l'évolution de la technologie.

Bref sans argent pur remplacer des pièces, sans personnels suffisant, avec des délais trop long pour recevoir des pièces, on en arrive à clouer au sol la majorité d'une flotte et devoir sacrifier et déshabiller paul pour habiller jacques.

En tout cas, si l'Allemagne veut améliorer son taux de disponibilité le choix du F-35 (sur lequelle est lorgne) est plus que mauvais.

Écrit par : Albert66 | 07/03/2018

@Géo:"Il est vraisemblable que les Américains s'apprêtaient à débarquer à Sébastopol". Comme en Normandie ???

Écrit par : Badcox57 | 08/03/2018

Comme en Normandie ??? Il leur suffisait de faire accoster deux ou trois destroyers et la Russie était baisée. Je ne veux pas insister davantage, ceci est un blog consacré à l'aviation.

Écrit par : Géo | 08/03/2018

@ Géo
L'Ukraine n'a pas été annexée par l'Ukraine puisque c'est Kroutchev qui a décidé qu'elle ferait parti de l'Ukraine. Les Russes tentent de reconstituer leur empire perdu!

Écrit par : Virgile | 11/03/2018

Pas qu'elle (la Crimée, pas l'Ukraine) ferait partie de l'Ukraine, qu'elle serait administrée par l'Ukraine. De plus, un documentaire de Arte rappelle récemment que ce sont les habitants de la Crimée qui ont demandé d'être rapidement rattaché à la Russie. Un référendum a été organisé qui a confirmé une majorité en faveur de ce rattachement. Impossible de faire plus démocratique.
Je ne vais pas plus loin parce que la mauvaise foi de certains me chauffent un peu trop les oreilles.

Écrit par : Géo | 11/03/2018

@Geo
Enfin faire un référendum APRES avoir envahie la Crimée , si c'est votre conception de la démocratie...

Écrit par : moi | 12/03/2018

Et déstabiliser l'Egypte, l'Irak, la Syrie, l'Ukraine et son président démocratiquement élu ne vous en déplaise, c'est de la démocratie ? Et lécher les bottes des USA et leurs manigances, c'est faire preuve d'esprit démocratique ?

Écrit par : Géo | 12/03/2018

@ Géo
Vous avez tout à fait raison: il s'agit ici d'un blog consacré à l'Aviation.
Dommage vos idées très personnelles vous fasse déraper. Démon, quand tu nous tiens..

Écrit par : Badcox57 | 12/03/2018

Badcox57& Virgile & les autres@ Vos propos démontrent si besoin est que la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux militaires. (Clemenceau)

Écrit par : Géo | 12/03/2018

... mais ni mille mensonges, ni les théoriciens de la théorie du complot permanent ne font une vérité !

Écrit par : Badcox57 | 12/03/2018

"ni les théoriciens de la théorie du complot permanent ne font une vérité !"
Précisément ! Reste à savoir qui complote...

Écrit par : Géo | 13/03/2018

Les commentaires sont fermés.