02/03/2018

L’US Navy modernise ses « Super Hornet » !

ASH048-130827-Boeing-F18F-ASH-06011.jpg

Je vous en parlais en décembre dernier, la marine américaine va moderniser (SLEP) et prolonger la vie de sa flotte d’avions de combat Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » et mettre en place le blockIII soit le modèle « Advanced Super Hornet ».

Boeing a obtenu un contrat de modernisation de la US Navy pour les « Super Hornet » qui vise à prolonger la vie des appariels existants de 6’000 à plus de 9’000 heures de vol. Par ailleurs, Boeing commencera à installer des mises à jour initiales pour l’avion, qui vont permettre à ceux-ci de se diriger vers la nouvelle configuration blockIII.

La conversion au block III comprendra une meilleure capacité de réseau, une plus grande portée avec des réservoirs de carburant, un système conformal de cockpit avancé, des améliorations de la signature radar et d'un système de communication amélioré. Les mises à jour devraient débuter en 2020.

Dans un premier temps se sera 4 appareils qui seront modernisés pour servir de banc d’essai, Puis, un premier lot à jour 30 « Super Hornet » sera concernés. Si, la marine n'a pas précisé combien d'aéronefs subiront le processus SLEP, celui-ci devrait englober probablement la plupart, sinon la totalité, du 568 « Super Hornet ». En outre, il n'est pas clair si le programme sera étendu à l'avion d'attaque électronique, soit les 160 EA-18G « Growler ».

121859020.jpg

L’Advanced Super Hornet (Super Hornet Block III) :

Le projet « Advanced Super Hornet » est basé selon le constructeur Boeing sur le même principe que le F-15 « Silent Eagle ». L’objectif étant de répondre aux besoins anticipés de la crise à des fins de coût-efficacité améliorés concernant des technologies de furtivité. Cette solution permet avec un coût abordable, de répondre aux futurs besoins de survie d’un avion de combat. Tout comme sur le « Silent Eagle », on appliquer une amélioration de la furtivité des revêtements et de la signature radar de l'avion, avec le montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait, qu’il est possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar. L’adjonction de réservoirs de carburant supplémentaires sur l’épine dorsale de l’avion en augmente le rayon d’action, permet de supprimer les réservoirs sous les ailes pour de l’armement additionnel, le cas échéant.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs. L’avionique comprend un écran géant couleur. L’avion est doté d’un capteur IRST. En matière de motorisation, l’appareil est doté de deux General Electric F414-440 qui augmentent la puissance de 20%. 

Selon Boeing, le « Super Hornet Block III » peut ainsi effectuer la plupart des missions imaginées pour le F-35C à l’exception de la pénétration furtive.

ASH070-130827-Boeing-F18F-ASH-125111.jpg

Photos : 1 & 3 Advanced Super Hornet 2 le nouveau cockpit @ Boeing

 

Commentaires

Plus rien ne semble stopper le nouveau standard du Super Hornet, voilà qui relance l'avion dans de futurs compétitions.

Écrit par : Jorge | 02/03/2018

Ces nouveaux cockpits ne donnent plus envie de devenir pilote.

Écrit par : UnOurs | 02/03/2018

un écran aussi grand a intérêt a être sacrément solide pour ne pas se fissurer lors du choc de l'appontage.
Et un unique écran c'est osé comme choix car s'il tombe en panne le pilote n'a plus rien, alors qu'avec les 3 écrans multifonctions habituels si l'un est en panne on peut tout basculer sur un autre.

Écrit par : Albert66 | 02/03/2018

@Albert66: Ces cockpits avec un grand écran central sont en passe de devenir la norme, F-35, Gripen E, modernisation des F-16 en israël, F-15QA et maintenant le Super Hornet. Noter que les instruments de secours sont toujours disponibles.

Écrit par : Jorge | 03/03/2018

@Jorge
Normalisation ne veut pas nécessairement dire amélioration.

Pour avoir passé une partie de ma vie dans les systèmes SCADA, je peux vous affirmer qu'un système multi-écrans était, et reste la meilleure des applications.

C'est une manière comme une autre de généraliser (rendre obligatoire) le "viseur de casque style F-35" même s'il n'apporte aucune amélioration.

Écrit par : forêt10 | 03/03/2018

@forêt10: Oui effectivement, cependant ces grands crans offrent une visibilité sans commune mesure avec les systèmes actuel et ceux-ci permettent de s'adapter au fur et à mesure de l'évolution de la mission.

En ce qui concerne les viseurs de casqueceux-ci ont considérablement changé les tactiques du combat aérien.

Écrit par : Jorge | 03/03/2018

Les pionniers en la matière furent les MiG-29 avec les premiers viseurs de casque. Un avantage considérable en dogfight.

Écrit par : Mikoyan | 04/03/2018

@Jorge les avions que vous citez ne sont pas des avions qui subissent le choc d'un appontage

Écrit par : Albert66 | 04/03/2018

@Albert66: Si deux ou trois écrans sont adaptés au choc d'un appontage, je ne vois pas en quoi un seul ne le serait pas, d'ailleurs si Boeing le propose c'est certainement que les tests ont été concluants.

Écrit par : Jorge | 04/03/2018

Voilà pourquoi Boeing a accepté de faire une ristourne sur les avions présidentiel, ils vont signée de bien plus gros contrats avec la modernisation des F18 et F15 voire l achats de nouveau appareilles pour compensé la faiblesse en dotation des F22 et le retard F35

Écrit par : benjamin | 04/03/2018

Et voici venir la 2ème composante de la future flotte aéronavale US.

Peu à peu les escadrons de combat des porte avions américains seront un assemblage entre Advanced Super Hornet et F-35C .

Écrit par : Dany40 | 04/03/2018

@Jorge. Plus un écran est grands plus il est fragile et sensible au choc et déformation.
Quand à dire que si Boeing le propose c'est qu'ils ont du faire des tests concluants, oui peut etre, mais ont il été jusqu'à faire des appontages plus violents (ça arrive parfois) et sur combien l'ont ils fait ? un avion va faire plus d'un millier d'appontage dans sa vie.
Et puis des défauts de conception ça arrive souvent, y a qu'à voir l'A400M ou le F-35 pour se rendre compte que des avions peuvent etre mal conçus et mal fait.

Écrit par : Albert66 | 04/03/2018

@Albert66: Visiblement l'évolution des écrans vous pose problème, et je ne veux pas surtout pas vous empêcher d'avoir "votre" dernier mot !

Écrit par : Jorge | 04/03/2018

@Albert66 : Les grands écrans plus fragiles ? On voit le commentaire de l'expert en la matière. Et bien vous saurez cher Monsieur que chez Elbit Systems en israël on a démontré le contraire. Mieux nous nous équipont la modernisation des F-16, F-15 et le Gripen E. En ce qui concerne les futurs écrans du Super Hornet, deviner qui va les produire ? Eh oui !

Écrit par : LIv | 04/03/2018

@Liv: je vais me répéter ... mais vous ne pouvez comparer un avion qui fait des appontage (c'est un choc mécanique non négligeable) avec d'autres avions qui n'en font pas et atterrissent doucement sur une longue piste sur Terre.

Vous avez déja vu un appontage par camera embarqué ? bah c'est violent.

Quand à dire qu'un grand écran est plus solide qu'un petit ça me fait bien rigoler et j'attends un lien prouvant vos dires.
Cela dit, comme je l'ai dit, il est plus sécure d'avoir 3 écrans multifonction que un seul car en cas de pannes ça ne dérange pas, alors qu'un écran unique qui centralise tous instruments et données ça te fout mal s'il tombe en panne.
C'est un peu comme ceux qui disaient qu'un monomoteurs c'était mieux jusqu'à ce qu'on apprennent que les pilotes en Syrie/Irak préfèrent les bimoteurs lors des survols de zones ennemies par crainte d'une panne du monomoteur.

Écrit par : Albert66 | 05/03/2018

@Albert66: Eh bien visiblement vous n'avez pas lu ou compris mon commentaire, ma foi bien à vous de rester sur vos idées.

Concernant l'autre partie de votre commentaire, citez-moi le type d'un avion monomoteur ayant eu des problèmes en Syrie ou en Irak ?

Mais je pense que vous confondez avec la problématique des tirs de missiles Manpads ?? Hors, les principaux tir de SA-7 ou QA-5 ont touché un Mig-23 syrien à l'avant de l'entrée d'air (avec un ou deux moteurs le résultat eu été le même) et deux Su-25 bimoteurs.

Écrit par : Liv | 05/03/2018

@Albert66: je pense que toout le monde à bien compris votre commentaire et votre vision. Mais vous pensez réellement que la Navy et Boeing se lanceront dans de futurs appontage avec un système d'lcrans qui ne résiste pas ?? Et de vous rappeler ou porter à votre connaissance que ces mêmes critiques existaient déjà avec les premières génération d'écrans sur le F/A-18 A/B dans les années 80. Et pourtant nous n'avons pas constater de problèmes en particulier.

Écrit par : Martin | 05/03/2018

@Albert66; Martin et Liv: le nouve Advanced Hawkeye utlise une nouvelle avionique avec trois grtands écrans de 17 pouces, par ailleurs les nouveaux écrans tactique des consoles de 40cm situés latéralement donnent pleines satisfaction alors que les appontages sont toujours particulièrement brutaux pour ce type d'aéronef.

Et vous avez raisons Liv, ces écrans sont eux aussi fournit par une filiale aux USA de Elbits Systems.
Ils utilisent un système d'absortion de chocs développé en Israël dans les annés 90.

Écrit par : Steeve | 05/03/2018

Les commentaires sont fermés.