01/03/2018

Dassault sélectionné pour le futur avion de guerre électronique !

DA00031745_L-1.jpg

Dassault Aviation a été sélectionné avec sa gamme d’avions « Falcon » pour fournir à l’armée de l’Air le futur aéronef de guerre électronique «Epicure». Ce futur aéronef sera équipé de la technologie Thales.

Le choix a été annoncé aujourd’hui per le ministère français de la Défense, l'avionneur n'a pas révélé quel modèle de sa gamme actuelle serait adapté pour le rôle EW. Cependant, il confirme: "Le niveau de performance requis de la gamme «  Falcon » pour fournir le futur aéronef.

Epicure un travail d'intégration complexe :

Se félicitant de la décision de sélection, le directeur général de Dassault, Éric Trappier, note: "Le Falcon « Epicure » servira les forces françaises de la même manière que les Falcon 10, 200, 50, 2000, 900 et 7X le font déjà."

Sous le nom de code : CUGE (Capacité Universelle de Guerre Electronique). Dassault Aviation en partenariat avec Thales auront la responsabilité de développer les successeurs des deux vénérables avions de guerre électronique Transall « Gabriel », qui approchent de la trentaine et qui seront mis au rebut à l'horizon 2025. Ces avions espions, dérivés de l'appareil de transport militaire Transall, seront remplacés par des engins bien plus petits, soit trois jets d'affaires Falcon, probablement des triréacteurs 7X ou  8X, équipés d'une charge utile de renseignement électromagnétique, dite Epicure, développée par Thales.

Avec la future gamme Falcon Epicure, il s’agira de cartographier le dispositif ennemi, en identifiant ses réseaux de communication grâce à des moyens d'écoute électromagnétique, qui recueille des signaux sur les systèmes radar adverses.

 

DXNfH6TW0AElm_H.jpg

Photos : le futur programme Falcon EPICURE @ Dassault Aviation

© Dassault Aviation

 

Premier contrat pour l’IA-63 « Pampa III » !

3453051124.jpg

 

L’Armée de l’air Argentine a signé un contrat pour l’acquisition d’un premier lot de 3 avions école de nouvelle génération IA-63 « Pampa III ». Le contrat de 30,3 millions de dollars a été payé à moitié et le solde doit être versé au fur et à mesure des livraisons.

En plus des trois avions formateurs, l’avionneur argentin FAdeA fournit également le logiciel Ground Plan Mission Planner Station, deux stations mobiles de planification des missions et du matériel de secours.

457854683.jpg

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) a réussi le premier vol de la nouvelle version de son avion école IA-63 « Pampa III » en septembre 2015. La nouvelle version du « Pampa » est alimentée par un moteur plus puissant, soit l’Honeywell TFE731-40-2N de 16,5 kN de poussée. La FADEA a travaillé avec l’équipementier israélien Elbit Systems Ltd pour la mise au point de la nouvelle avionique qui comprend quatre écrans (deux pour chaque pilote) multifonctions 12,5 x 17,5 cm,  le navigateur/instructeur, dispose également d'une centrale inertielle d’Honeywell associée à un GPS et d'un altimètre radio et affichage cartographique numérique.  L’avion dispose également d’un nouvel ordinateur de mission. Cette troisième génération du Pampa propose deux types de sièges éjectables, soit : le Zvezda K36-L d’origine russe, ou l’AEROFINA Mk 10AR roumain, qui est en fait un dérivé du Martin-Baker MK10L anglais,  les restants de la guerre des Malouines étant encore bien présent, la FADEA contourne ainsi le problème.

Cette nouvelle version pourra également être utilisée en version d’attaque au sol légère et peut emporter une charge utile maximale de 1.500 kg, soit une nette amélioration, par rapport aux 1160 kg des deux anciennes versions de l’IA- 63.

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) estime pouvoir vendre entre 100 et 200 Pampa III en Argentine, mais également à l’exportation.

1420339061.jpg

Photos : 1 IA-63 Pampa III 2 Cockpit 3 le prototype @ FADEA

 

Icelandair célèbre son premier B737 MAX !

329.jpg

Icelandair a célébré aujourd'hui la livraison de son premier B737 MAX . Le nouvel avion va permettre de développer et renouveler la flotte et d' améliorer les opérations transatlantiques du transporteur.

Le MAX, une version nouvelle et améliorée du B737 avions de Boeing, rejoindra la flotte de Boeing B757 d’Icelandair et B767 au service des destinations en Amérique du Nord et en Europe.

Icelandair a passé une commande pour 16 B737 MAX en 2013, y compris les MAX- 8 et -9. Les deux types d’avions offrent des performances exceptionnelles et des coûts par siège-mille plus bas avec un rayon d’action de 6510 kilomètrespour ouvrir de nouvelles voies de façon rentable. 

Le B737 MAX est une famille d'avions qui intègrent les dernières technologies tel quev la motorisation CFM International LEAP-1B, Advanced Technology winglets, le Boeing Sky Interior, les grands écrans de poste de pilotage et d'autres améliorations pour offrir la plus grande efficacité, la fiabilité et le confort passager dans l'unique marché allée. Dans la configuration d'Oman Air, son avion MAX 8 pourra accueillir 162 passagers. 

Le B737 MAX est l'avion le plus rapidement vendu dans l'histoire de Boeing, accumulant plus de 4.300 commandes auprès de 93 clients dans le monde entier. 

Photo : B737-9 MAX Icelandair@ Brandon Farris