27/02/2018

18ème M-346 pour l’Italie !

DXDtCFuU0AAX_nL.jpg

La cérémonie de livraison du dix-huitième exemplaire du M-346 destiné à l'armée de l'air italienne s'est déroulée aujourd'hui sur le site de la division Aircraft de Leonardo, à Venegono Superiore (Varese).

L'avion M-346, désigné T-346A par l'armée de l'air italienne, représente le fer de lance de la 61ème escadre aérienne de Galatina (Lecce) où des pilotes de chasse italiens sont entraînés avec le personnel des États-Unis, Espagne, France, Autriche, Pays-Bas, Pologne, Singapour, Argentine, Grèce et Koweït. L'entraînement opérationnel, principalement effectué sur le T-346A, est préparatoire à la ligne aéro-tactique, avant les avions de combat tels que l'Eurofighter ou le F-35. La base aérienne italienne utilise également la technologie LVC (Live, Virtual et Constructive Simulation). Grâce à la LVC, il est possible de relier des simulateurs à des sorties réelles, ce qui permet à un pilote pilotant un appareil d'entraînement à mouvement complet sur le sol d'agir comme un ailier ou comme une cible pour un avion déjà en l'air.

 Sa simulation d'entraînement tactique intégrée (ETTS) permet au M-346 d'émuler des capteurs, des contre-mesures et des armements, tout en permettant aux pilotes d'interagir en temps réel avec un scénario tactique virtuel, améliorant ainsi la flexibilité et la réduction des coûts. Grâce à son viseur de casque, à ses entrées de commande vocale et à sa sonde de ravitaillement en vol, le M-346 peut réaliser un programme complet d'entraînement tactique.

Le M-346 : 

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2'880 kgp sont produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1’800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

DXDwox6XkAEhS4K.jpg

Photos : M-346 italiens @ Leonardo

Les commentaires sont fermés.