26/02/2018

Première mise à jour terminée pour les E-7A de la RAAF !

A30005_E7A_RAAF_JUN12_PAED_3FS.jpg

La première phase de mise à niveau de la flotte d'avions de surveillance et d’alerte lointaine Boeing E-7A « Wedgetail » (AEW & C) de la Royal Australian Air Force (RAAF) a été achevée avec succès.

La mise à jour :

L'achèvement ponctuel de la première phase a permis à la flotte de six aéronefs d'utiliser la technologie de diffusion par satellite et la dernière version d'un système anticollision. Ces mises à niveau permettront à l'avion de rester conforme aux changements imposés dans l'environnement civil. Ces améliorations sont une étape importante dans le maintien d'une puissante de combat aérienne forte et doivent permettre de maintenir l'interopérabilité continue avec les alliés y compris les membres de l'Organisation du Traité des États-Unis et de l'Atlantique Nord.

La seconde phase du programme devra être achevée en 2022 et comprendra la mise à niveau avec de nouveaux capteurs d'identification de combat plus avancés, des liens de données tactiques et des systèmes de communication et de cryptage améliorés, a déclaré le ministère australien de la Défense dans un communiqué.

Rappel : 

C’est en 2012 que l’Australie a finalisé l'acquisition de ses six E-7A (Boeing B737) « Wedgetail » de détection lointaine et de contrôle (AEW & C). La Royal Australian Air Force (RAAF) exploite les aéronefs, qui fournissent l'Australie une surveillance aérienne de pointe, de communication et de gestion des combats.

Le B737 «Wedgetail» AEW &C :

Basé sur le Boeing 737-700  «Next-Generation» commercial, l'AEW & C  E-7A est conçu pour fournir la surveillance de l’espace aérien et la gestion de celui-ci  grâce à son  radar à balayage électronique radar qui retransmet à  l’équipage de la mission l’ensemble des cibles aériennes et maritimes en temps réel. L'équipage de mission peut diriger les forces offensives et défensives tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle.

Le radar MESA peut détecter jusqu’à 1'000 objets volants dans le même temps. Lorsque le degré de surveillance est en mode 360°, il peut détecter les avions ennemis dans un rayon de 370 km, et lorsqu’il concentre le faisceau dans une direction, il peut détecter des cibles à des distances allant jusqu'à 500 km. En d'autres termes, si l'avion vole près de la frontière. Avec les différents modes, le radar peut même détecter des cibles en mer. L'équipage de la mission peut diriger les forces offensives et défensives tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle.

wedgetail_flying_web.jpg

 Photos : 1 E-7A Wedgetail@ FighterSweep.com 2 E-7A en vol @ RAAF

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.