21/02/2018

Premiers ravitaillements des Su-30 de la marine russe !

Su-30SM_fighters_Russian_Navy_aerial_refueling.jpg

C’est une grande première pour l’histoire de l’aéronavale de la Russie, les pilotes de la marine ont pratiqué le ravitaillement en vol sur les avions Sukhoi Su-30SM. L’information a été confirmée par le Ministère de la Défense de la Fédération de Russie.

La marine russe entraîne ses pilotes de combat dans les techniques de ravitaillement aérien pour la première fois de l'histoire, a révélé le ministère de la Défense (MoD).

Les pilotes de la Direction de l'aviation navale et des flottes de la mer Baltique et de la mer Noire qui pilotent les avions de combat Sukhoi Su-30SM 'Flanker' et Su-24 'Fencer' ont récemment effectué plus de 100 contacts avec les pétroliers Ilyushin Il-78 « Midas ».

Alors que les marines occidentales ont utilisé le ravitaillement en vol (RAA) pour leurs avions de combat depuis de nombreuses décennies pour étendre le rayon d'action de leurs plates-formes de combat et d'attaque basées sur des porte-avions. La marine russe a tendance à utiliser son seul porte-avions, l'amiral Kuznetsov, pour la défense de la flotte plutôt que comme plate-forme de frappe de porte-avions à voilure fixe. À ce titre, ses avions Su-33 «Flanker» et MiG-29K «Fulcrum» ne sont pas tenus de parcourir les mêmes distances pour attaquer des cibles à terre que les aéronefs occidentaux le sont généralement, d'où le fait qu'ils n'utilisent pas les systèmes de ravitaiellement.

La plupart des avions de l’aéronavale russe, y compris les Su-30SM et les Su-24 utilisés dans ces exercices d'entraînement, sont basés à terre et sont désormais renforcés avec l’arrivée d’avions ravitailleurs en vol.

Cette modification de l’engagement des Su-30SM et Su-24 et directement liée au renforcement des capacités militaires russes au sein de son enclave de Kaliningrad.

 

Il-78M-Midas-001-506x337.jpg

Photos : 1 Su-30SM de la marine en ravitaillment 2 II-78 « Midas » ravitaillant des Su-30 @ VVT

 

 

Les F-35 norvégiens auront des parachutes de freinage !

yourfile-1.jpg

La Norvège a achevé le premier essai sur le terrain d'un parachute de freinage sur un Lockheed- Martin F-35A, l'essai ayant a lieu sur la base aérienne d'Ørland.

«Notre avion de combat doit être capable d'atterrir dans des conditions hivernales extrêmes, et la Norvège, expérimentée dans ce domaine, aidera à développer et tester le parachute de freinage F-35», déclare le directeur du programme F-35, le général Morten Klever.

Les essais et les activités de certification pour la modification ont débuté en avril à Edwards AFB en Californie, en utilisant l'avion d'essai AF-2, en vérifiant initialement les caractéristiques de maniabilité et les performances de freinage sur les pistes mouillées et sèches.

Une deuxième phase est en cours à Eielson AFB, en Alaska, pour valider les performances sur les pistes glacées.

«Je suis très heureux que nous soyons sur la bonne voie avec la dernière partie des essais en Alaska, et nous avons maintenant vérifié que le système fonctionne comme il le devrait sur les avions qui sont venus à Ørland».

Selon les norvégiens le F-35A est plus stable pendant le déploiement du parachute de freinage que le F-16 qu'il remplace, en partie à cause de son empreinte plus large et de son poids plus lourd.

D'autres activités de test sont nécessaires avant que le système n'obtienne la certification finale. La Norvège est le principal client de la modification, les activités de développement étant également partiellement financées par les Pays-Bas.

yourfile.jpg

 

Photos : F-35 norvégien aux essais avec parachute @ FAN