22/01/2018

Le Myanmar opte pour le Sukhoi Su-30 !

Fighter_Airplane_Sukhoi_Su-30_Su-30MK_Russian_532474_1280x854.jpg

La Russie va vendre six avions de combat SU-30 « Flanker » au Myanmar, (ex-Birmanie) a rapporté lundi l'agence de presse RIA, citant le ministère russe de la Défense. Le Myanmar est également intéressé par l'achat d'autres matériels militaires russes pour ses forces terrestres et navales, a rapporté RIA.

Avec cette nouvelle acquisition bien que limitée pour l’instant et l’arrivée des premiers JF-17 « Thunder », la Force aérienne du Myanmar a débuter sa mutation.

Des Sukhoi Su-30Mk ?

On sait pas pour l’instant quelle version est vendue au Myanmar. On peut cependant penser que la version export de base, soit le Sukhoi SU-30MK est concernée. Cette version bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de la version des moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

 

Photo : Su-30Mk @ Sergy

Commentaires

@ Pascal
Quand on exploite de si petites flottes, vaut-il la peine de faire appel à plusieurs fournisseurs? Je comprend l'intérêt stratégique d'agir de la sorte, mais ici, cela me semble créer plus de problèmes (notamment financiers) que d'avantages

Écrit par : jp_perfect | 23/01/2018

Jp-Perfect: Effectivement ce petit nombre pose un problème de dotation évident. On peut penser que d’autres commandes suivront d’une part. De l’autre, le Myanmar va devoir sa familiariser avec ce nouvel appareil bien plus performant que les Mig-29 et JF-17. De l’autre il est fort possible que le Su-30 serve au début comme avion de pointe pour guider les autres appareils, et ceci avant de voir la flotte s’agrandir.

Écrit par : Pk | 26/01/2018

Les commentaires sont fermés.