07/01/2018

easyJet disposera d’une flotte plus moderne et plus écologique !

5986.jpg

La compagnie « low cost » easyJet, continue de moderniser sa flotte d’avions et prendra part dans des initiatives technologiques au cours des 12 prochains mois.

A ce jour le transporteur dispose d’une flotte composée de moitié avec des avions de la famille Airbus A320. Suite à un programme de modernisation des A319 de 150 places vers de plus gros avions, qui comptent jusqu'à 186 sièges, ainsi qu'un certain nombre d'avions précédemment exploités par Air Berlin. Au printemps de cette année, la flotte entière de la compagnie aérienne dépassera 300 avions.

La compagnie aérienne prendra livraison de son premier A321neo en juillet. D'autres livraisons en 2018 porteront le nombre d'avions de type « neo » dans la flotte à 28 d'ici la fin de l'année, ce qui permettra de réduire de 15% les émissions de CO2 et de réduire le bruit de 50% par rapport aux avions qu'ils remplacent.

Partenariat avec Wright Electric :

La compagnie easyJet continuera également de collaborer avec le pionnier des avions électriques et la start-up américaine Wright Electric pour le développement d'un avion commercial entièrement électrique et prévoit de lancer le premier vol d'un avion hybride neuf places dans les 12 prochains mois.

Une nouvelle vidéo produite par Wright Electric montre les progrès de ce projet pionnier, démontrant la technologie de l'hélice contrarotative qui est l'une des innovations conduisant le développement de l'aviation électrique par Wright Electric ainsi que le système de propulsion électrique distribuée. Mais Wright Electric travaille également sur les concepts d’ailes à grand allongement pour un vol économe en énergie.

methode-times-prod-web-bin-abe493ca-a39d-11e7-8955-1ad2a9a7928d.png

A propos d'easyJet

easyJet est la première compagnie aérienne européenne offrant une combinaison unique au sein d’un réseau de routes reliant les principaux aéroports d'Europe, avec des tarifs avantageux. easyJet transporte 80 millions de passagers par an, dont environ 20% voyagent pour affaires. easyJet propose plus de 270 avions sur plus de 870 itinéraires vers plus de 130 aéroports dans 31 pays. Plus de 300 millions d'Européens vivent à moins d'une heure de route d'un aéroport easyJet.

 

electric-plane3-e1506515168279.jpg

Photos : 1 A319 easyJet @ Max Guenat 2 Concept Wright Electric @ WE

 

Commentaires

Certes l'initiative est à encourager, et nous avons tous ici suivi l'expérience de Bertrand Piccard avec énormément d'intérêt, mais ne nous leurrons pas, avant qu'un équipement TOUT électrique puisse remplacer EFFICACEMENT un équipement thermique, il se passera encore quelques décennies.

Prenons par exemple l'exemple des voitures, pour une puissance de quelques dizaines de KW, il faut des batteries immenses, lourdes et de faibles capacités.
A titre indicatif; une Tesla 100D (le must actuel) de 422 ch ou ~ 310 KW pèse la bagatelle de 2525 Kg, pour une autonomie mesurée de 370 km; alors qu'une BMW M5 thermique de 600 ch, ne pèse, "que" 1855kg...

Alors un moteur d'avion, qui demande au minimum 5000 KW pour obtenir l'équivalence de puissance avec un moteur thermique de type LEAP soit ~ 130 KN, je vous laisse deviner l'installation électrique à mettre en oeuvre...

Écrit par : forêt10 | 07/01/2018

@Forêt10: C'est vrai le pari n'est pas gagné, mais il en vaut la chandelle.

Écrit par : Florence | 07/01/2018

@forêt10 : je te rejoins complètement. La solution électrique pour les avions ne me semble pas passer par des batteries, sauf évidemment pour des jouer d'aéroclubs. Après... la masse des batteries rogne tellement sur la charge utile et/ou la vitesse et/ou la distance franchissable que l'avion n'est plus compétitif par rapport aux moyens de transport au sol. Le planeur de Picard a mis plus de temps pour son tour du monde qu'un bateau.
.
C'est le boss d'Airbus qui avait dit que la dernière goutte de pétrole serait consommée dans un avion.
.
Après ça n'exclus pas les technos à base de piles à combustibles, où le combustible serait obtenu par des moyens propres. Un combustible léger et énergétiques productible par des moyens propres, il n'y en a pas 36 de connus pour le moment : méthane, hydrogène, quelques alcools...

Écrit par : v_atekor | 08/01/2018

Les commentaires sont fermés.