12/12/2017

Allemagne, bisbille autour du remplacement des Tornado !

tornado-20151201.jpg

 

Le ministère allemand de la Défense a confirmé ce lundi que l’avion de combat Eurofighter « Typhoon II » T3 était le principal candidat au remplacement de la flotte de Panavia Tornado au sein de la Luftwaffe.

Deux points de vue :

Cette affirmation vient contredire la prise de position de l’inspecteur de l’armée de l’air allemande, qui indiquait le mois dernier avoir une préférence en ce qui concerne le Lockheed-Martin F-35.

Il est évident que pour le ministère de la Défense et le gouvernement d’Angela Merkel, il est primordial d’investir dans un projet européen et de maintenir le développement futur de l’avion européen. De leurs côtés, les experts de la Luftwaffe ne veulent pas passer à côté d’un avion permettant de travailler en parfaite connexion avec l’ensemble des systèmes de l’armée. Une capacité que seul le F-35 peut offrir pour l’instant.

Une chance pour l’aviation européenne :

Une décision allemande en faveur de l’Eurofighter devrait permettre de « booster » le programme d’améliorations de l’avion avec une nouvelle version dotée d’une électronique plus puissante et permettant d’entrer de plein pied dans un système interconnecté. Ce que le Rafale F4 et le Gripen E MS22 offriront dès 2025.

Une décision qui aura également des conséquences importantes en direction d’un futur avion de combat européen à l’aube de 2040.

Un important marché :

Avec le remplacement des 85 Panavia Tornado de la Luftwaffe, c’est un contrat de plusieurs milliards d’euros qui est en jeu et permettra la survie de l’Eurofighter de nombreux emplois en Europe avec probablement de futurs contrats à la clef.

L’Allemagne prévoit de choisir le remplaçant des Tornado d’ici 2020 avec des débuts de livraison en 2025.

1434601497673.jpg

Photo : 1 Tornado allemand@ Luftwaffe 2 Eurofighter @ Airbus DS

 

 

Commentaires

Effectivement le choix allemand aura un impact direct sur l’avenir d’une future coopération européenne en matière d’avion de combat, espèrerons qu’ils feront le bon choix.

Écrit par : Steeve | 12/12/2017

@PK : "Deux points de vue : "
.
Tu ne crois pas si bien dire, car pour moi ça ressemble à s'y méprendre à la chasse au lièvre... avec le F35 dans le rôle du lièvre ; ça change ;)

Écrit par : v_atekor | 12/12/2017

Il est clair que si les allemand veulent participer à l'avion européen du futur ils ont intérêt à montrer et à préserver leur capacité.
La France à le choix entre deux projets, celui en coopération avec les anglais ou celui avec les allemands. en choisissant de maintenir son activité et savoir faire autour de l'EF l'Allemagne se donne une chance pour que la France choississe le partenariat avec eux.

Écrit par : Albert66 | 12/12/2017

Réflexion:

Et si tout ce cinéma n'était qu'une manœuvre très subtile du gouvernement allemand pour mettre définitivement la main sur Airbus.

Comme vous le savez tous, Fabrice Brégier, l'actuel n°2 est "remercié" en Allemand "freigestellt", c'est lui qui paie l’addition pour les problèmes de corruption.
Pour Tom Enders, c'est un peu plus compliqué, mais son départ n'est pas pour tout de suite.
Comme par hasard le nom de Harald Wilhem, un allemand comme par "pur hasard" est sur toutes les lèvres.

Ceci dit, le poste de super vendeur n'est toujours pas pourvu, n'est pas John Leahy qui veut...

Je rappellerai que initialement, Airbus devait être partagé à part égales entre l'Allemagne et la France et à un degré moindre les autres partenaires.

"Etrange", vous avez dit "étrange" comme c'est étrange, comme tout semble très bien se mettre en place...

Suite au prochain numéro

Écrit par : forêt10 | 13/12/2017

@Foret10: Difficile à dire pour l’instant, par contre il y a une volonté « allemande » à faire le ménage chez Airbus c’est un fait. De là prendre la main sur le groupe, c’est plus compliqué. Je penche pour une volonté politique allemande de vouloir prendre du poids dans le groupe a l’avenir.

Écrit par : Pk | 13/12/2017

Foret10 & PK: j’abonde dans votre sens sur le fait qu’Airbus attire là convoitise. L’Angleterre devant régler sa sortie de l’Europe l’Allemagne a ici une chance de pendre le leadership en ce qui concerne le groupe Airbus. La volonté de préparer l’apres Eurofighter / Rafale / Gripen en est un peu le déclencheur.

Écrit par : Steeve | 13/12/2017

Je pense aussi que l'Allemagne est en train de prendre le controle d'Airbus, tout comme la France a eu le controle d'Airbus auparavant.
Cela dit il faut reconnaitre que depuis que les allemands dirigent Airbus ca va de plus en plus mal.
Je pense que les allemands sont meilleurs pour faire des voitures que des avions, et nous en France c'est l'inverse ;)

Écrit par : Albert66 | 13/12/2017

A propos du F-35 en Belgique voici un article très intéressant : http://www.levif.be/actualite/belgique/f-35-et-si-les-des-etaient-pipes-d-avance/article-opinion-794039.html

Écrit par : marco | 05/02/2018

Les commentaires sont fermés.