11/12/2017

Le Qatar a signé son engagement pour des Eurofighter!

2b76122e-3c13-4150-a651-d2e6712c7506_675.jpg

 Au Qatar, les affaires sont menées tambours battants en ce moment, à peine le pays a-t-il signé l’achat du second lot de Rafale, que l’Emirat a conclut aujourd’hui l’acquisition de 24 avions de combat Aribus DS Eurofighter T3 « Typhoon II ». Le montant de la transaction est de 6,7 milliards de dollars.

Les livraisons doivent commencer à la fin de 2022, sous réserve que BAE Systems reçoive le premier paiement, qui doit être effectué au plus tard à la mi-2018.

"Nous sommes ravis d'entamer un nouveau chapitre dans le développement d'une relation à long terme avec l'Etat du Qatar et les forces armées du Qatar, et nous sommes impatients de travailler avec nos clients pour continuer à développer leurs capacités militaires", explique Charles Woodburn, directeur général de BAE Systems. L'État du Qatar devient le neuvième pays au monde et le quatrième au Moyen-Orient à choisir l’Eurofighter.

Rappel :

En juin, le Qatar avait conclu un accord avec Boeing portant sur 36 avions F-15QA, d'une valeur de 12 milliards de dollars. Le F-15QA est une variante avancée du F-15E « Strike Eagle » équipé d'un radar à balayage électronique actif (AESA). L'annonce de trois accords cette année, suite à la commande des 24 Rafale en 2015, souligne la volonté de Doha de mettre à jour ses capacités de combat aérien à la lumière des tensions régionales croissantes. Mais un grand défi attend le petit Emirat qui doit maintenant former de nouveaux pilotes. Pour ce faire, le pays a reçu 22 avions écoles de nouvelle génération Pilatus PC-21.

Il n’en reste pas moins que les acquisitions en matière d’avions de combat de Doha sont particulièrement spectaculaires compte tenu de la taille limitée du territoire. Le pays planifie sa sécurité sur plusieurs tableaux, la diversification des acquisitions et la densification des moyens militaires.

 

JAV20171211121522.jpg

Photos : 1 Eurofighter 2 Signature du contrat avec le Qatar @ BAe Systems

Commentaires

Eh, bien oui, ils vont vite en besogne les qataris !!

Écrit par : Pierre | 11/12/2017

A cette vitesse, le Qatar va devenir une puissance militaire importante dans la région.

Écrit par : Eric | 11/12/2017

Posséder des avions de chasse en nombre et savoir les mettre en œuvre correctement sont deux choses différentes. Il ne suffit pas d'un portefeuille pour disposer d'une aviation performante. Le Qatar va devoir sélectionner des pilotes. Aura-t-il les talents nécessaires en nombre suffisant ? Rappelons que les qataris ne sont que deux millions et demi. Ils vont devoir former les mécanos, les armuriers, les spécialistes avionique. Bâtir les infrastructures nécessaires. Et tout cela pour trois types d'avions différents. Leur aviation n'est pas prête d'être opérationnelle si elle le sera réellement un jour.

Écrit par : François | 11/12/2017

Pas d'option contrairement à la commande de Rafale, est-ce un signe?
Et puis 4 ans et 1/2 pour fabriquer un Typhoon, à comparer aux 3 ans d'un Rafale, ça doit bien voyager entre les sites des différents pays

Écrit par : James | 12/12/2017

@James: Attention, les détails du contrat n’ayant pas été rendu public, il se peut que des options pour plus d’avions fasse partie de celui-ci.

Il faut effectivement qu’Airbus relance la chaîne d’assemblage qui et par ailleurs en passe de subir des adaptations en vue d’une rationalisation.

Écrit par : Pk | 12/12/2017

96 avions, répartis sur 3 types, pour 2.5millions d'habitants.
.
On devrait présenter un plan d'armement pour la suisse sur ce modèle : proportionnellement, ça fait 326 avions, déclinés en 122 F15, 122 Rafales et 82 typhons.
.
On risque de se sentir à l'étroit à Payerne.

Écrit par : v_atekor | 12/12/2017

V-Atekor: J’adore votre optimisme, une chose est sur un tel projet fera s’étrangler la gauche :-)

Écrit par : Martin | 12/12/2017

Martin, en quoi une proposition fantaisiste et irréaliste est-elle optimiste ?

Écrit par : Benito | 12/12/2017

Martin: si ca peut faire étrangler la gauche ce sera deja ca d'accompli dans le bon sens:-):-)

Écrit par : Philippe | 12/12/2017

@Benito: Je parlais au second degré (.) !

Écrit par : Martin | 14/12/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.