05/12/2017

Des Mi-24 « Hind-D » supplémentaires pour le Sénégal !

yourfile.jpg

La société polonaise WZl a transféré à l'armée de l'air sénégalaise deux hélicoptères d'attaque Mil Mi-24V « Hind-D ». Le transfert a été effectué après l'achèvement des vols d'acceptation effectués par les pilotes polonais et sénégalais.

Les deux appareils ont chargé à bord d'un avion cargo Antonov An-124-100 exploité par Antonov Airlines qui a rejoint l’aéroport de Dakar.

La société polonaise WZL a livré les deux derniers hélicoptères Mil Mi-24 qu’elle a réparés pour le Sénégal. Le premier Mi-24 a été livré en février.

WZL n’a pas révélé l’origine des hélicoptères, mais il semble de sources concordentes que les trois Mi-24V sénégalais sont des appareils issus des Forces armées slovaques qui ont été acquis par une compagnie polonaise en 2015.

Ces appareils viennent compléter un dispositif existant de 6 MIL Mi-35P modernisés en 2016. La mise à niveau des Mi-35P comprenait l’adaptation d’un système électro-optique DSP-HD de la société israélienne Controp. Le système FLIR DSP-HD combine une caméra haute définition, un canal infrarouge à ondes courtes (SWIR) et un télémètre laser avec capacité de pointage.

 

p1717324.jpg

Photos : MIL Mi24V @ PZL



Aerolíneas Argentinas débute ses vols en B737 MAX !

ARG.jpg

Bueno aires, la compagnie Aerolíneas Argentinas a célébré la livraison de son premier avion B737-8 MAX. Aerolíneas a pris livraison de l'avion à la fin Novembre et a effectué le premier vol commercial une semaine plus tard , de Buenos Aires à Mendoza, devenant ainsi la première compagnie à utiliser le nouveau memebre de la famille « 737 » en Amérique Latine.

« L'ajout du 737 MAX à notre flotte est encore un exemple de la croissance que nous envisageons pour notre entreprise », a déclaré Mario dell' Acqua, Président de Aerolíneas Argentinas.

Aerolíneas Argentinas connaît une forte croissance, avec une augmentation de 15% du trafic de passagers l'année dernière, et une augmentation de 22 % depuis 2015. Pour soutenir cette croissance, la compagnie aérienne prévoit de prendre livraison de 12 B737 MAX et de les utiliser sur les vols régionaux et , plus tard en 2018, dans les Caraïbes.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

Photo : B737-8 MAX d’Aerolinas Argentinas