02/12/2017

Les Philippines optent pour l’A-29 « Super Tucano » !

a-29-alta1.jpg

Les Philippines ont opté pour l’achat de la version appuis rapproché de l’Embraer A-29 « Super Tucano ». Les livraisons commenceront en 2019, indique Embraer dans un communiqué.

Jackson Schneider, président et chef de la direction d'Embraer Defence & Security, a déclaré: «Nous sommes honorés d'avoir été choisis par l'armée de l'air des Philippines, notre deuxième opérateur dans la région Asie-Pacifique.

Aux Philippines, les « Super Tucano » vont venir remplacer la flotte de huit avions obsolètes Rockwell OV-10 « Bronco » encore en service. Au total, le pays va se doter de 6 appareils auprès de l’avionneur brésilien. L’avion était en concurrence avec le Beechraft AT-6 « Wolverine » et le L-39-NG d’Aero Vodochody.

Le A-29 « Super Tucano :

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés, afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

Photo : A-29 « Super Tucano » de la FAB @ FAB

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.