01/12/2017

Le Qatar prêt signer à l’achat des Eurofighter !

Nat_RS44670__DSC6015-opt.jpg

Le consortium Eurofighter (Airbus, BAE Systems et Leonardo) et le Qatar ont annoncé que les discussions sur le contrat portant sur 24 avions de combat Eurofighter « Typhoon II » ont abouti. De fait, la signature du contrat pourrait avoir lieu avant la fin de cette année.

"Je ne voudrais pas spéculer sur la date exacte de la signature, a expliqué Chris Boardman au comité spécial défense du Parlement britannique. Nous avons conclu toutes nos discussions, nous n'avons plus de négociations à faire avec les Qataris, le contrat est finalisé. Nous devons simplement trouver une fenêtre pour le signer".

Rappel :

C’est en septembre dernier, que la surprise est tombée, avec la signature d’une lettre d’intention du Qatar pour acheter 24 avions de combat Airbus DS Eurofighter « Typhoon II ». Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon et son homologue qatari, Khalid bin Mohammad Al Attiyah, avaient signé l'accord à Doha.

Un choix politique : 

La décision du Qatar est en soi une tentative d’amadouer l’Europe dans sa guerre des mots avec l’Arabie Saoudite. Le Qatar s’est retrouvé isolé du point de vue diplomatique face à l’Arabie Saoudite qui l’accuse de soutenir le terrorisme. En arrière plan le soutien du Qatar à l’Iran a fortement déplus aux Emirats voisins. Mais derrière la guerre des frères ennemis du wahhabisme, c’est l’avenir économique de la région qui se joue. Le Qatar a besoin d’alliés en Occident et ces trois achats (Rafale , F-15 et Eurofighter) son un premier pas, du moins une tentative pour se mettre à l’abri.

Eurofighter T3 : 

L’Eurofighter T3 (F3) dispose du radar AESA E-CAPTOR. L’arrivée du E-CAPTOR permet grâce à son antenne AESA d’effectuer des tâches multiples simultanément. Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar ECR-90 CAPTOR actuel, mais, il est  doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique. Il est prévu d’exploiter la maturité du système actuel et d’y adjoindre le mode AESA. Eurofighter GmbH et Euroradar, de concert avec leurs partenaires industriels ont commencé le développement à grande échelle de la nouvelle génération d’antenne radar AESA (Active Electronically Scanned Array). L'objectif est de permettre une mise en service du nouveau radar pour 2018 et de ce fait, répondre aux exigences des pays partenaires et clients à l'exportation. L'intégration d'armes comprend les missiles Meteor, Storm Shadow et Brimstone II et les bombes Paveway IV et de petit diamètre. 

_DSC8673 copy (1).jpg

 

Photos : 1 Eurofighter T2 2 Cockpit @ Airbus DS

 

Commentaires

Avant il y aura la vente de 12 Rafales supplémentaires le 7 décembre! Chacun son tour s'il vous plait, poussez pas il y en aura pour tout le monde.
Personne ne pense sérieusement que le Qatar sera en mesure de mettre en œuvre tous ces avions. Passer de 12 chasseurs à environ 80 c'est une gageur, de surcroit pour une population de 2.5 Millions d'habitants !

Écrit par : François | 02/12/2017

@François: Etes-vous certains d'avoir tout compris ? Le Qatar est en pleine mutation et augmente ses dotations. En matière de futurs pilotes le pays a reçu des 22 Pilatus PC-21 et a débuter uen formation de grande envergure.

Écrit par : Martin | 02/12/2017

Une telle flotte est un NON-SENS total!

- Gestion des pilotes? (interchangeabilité)
- Simulateur(S)
- MRO 3 types de moteurs, de conduite de vol, de tir, d'électronique, de radar etc.
- Prix de l'heure de vol???

Pour ceux qui connaissent un peu la mise en oeuvre d'un avion en condition opérationnel, Quel qu'il soit! bonjour les heures de "sommeil"...

- Planification d'une mission: avec quel type d'avion, untel, non chef celui-là n'est pas en état de voler (maintenance!)

Même les américains ne peuvent se permettre une telle diversité!

Écrit par : forêt10 | 02/12/2017

@Forêt10: Vous avez raison, mais le Qatar à les moyens financiers de ses ambitions et se doit politiquement de venir caresser les acteurs occidentaux dans le sens du poils. Le pays est gravement accusé d'avoir soutenu le terrorisme, ce qui n'est pas faux, mais le vrais problème vient d'un avenir ou le pétrole ne sera plus le maître mot du développement . Les tensions dans la région avec l'Arabie Saoudite, l'Iran, la Turquie vont grandir, car chacun veut s'assurer de son avenir et de sa futur puissance dans la région. Pour terminer les différences des courants de l'Islam dans la région (Chiites, Sunites, Wahabites) sont autant de dissensions qui peuvent mettre le feu aux poudres.

Écrit par : PK | 02/12/2017

Bonjour,pour l’instant, il faudrait attendre qui lèvent leur options de 12 rafales pour être sur qu’il commanderont des typhons.

« Le pays est gravement accusé d'avoir soutenu le terrorisme, ce qui n'est pas faux,>
Oui, sauf qu’il y’a un gros problème,de t’elle accusations venant du pays voisin est encore plus grave qu’ont peut le prétendre, l’hypocrite des saoudiens est plus fort que jamais.

Écrit par : Adri74 | 02/12/2017

@Adri74: Le contrat sur les Eurofighter n'est en rien lié à une seconde tranche de Rafale, donc les deux vont se faire.

Les Saoudiens sont (ou étaient) des hypocrites, mais le nouveau Prince fait le ménage, on ne peut en dire autant dans certaines monarchies du Golfe.

Écrit par : Steeve | 02/12/2017

"Le contrat sur les Eurofighter n'est en rien lié à une seconde tranche de Rafale, donc les deux vont se faire."

Je me fait pas de souci, les deux se feront de toute façon, la Qatar à bessoin d'avoir des liens diplomatiques fort, toutefois le rafale est en cour de commande donc il peuvent en reprendre que l'eurofighter, rien n'est signé pour l'instant.

"Les Saoudiens sont (ou étaient) des hypocrites, mais le nouveau Prince fait le ménage, on ne peut en dire autant dans certaines monarchies du Golfe."

je ne suis pas aussi naïf que ça, mais ce prince à fait le ménage uniquement à ses opposants, il ne le pas fait aux extrémiste religieux, il faut être bête pour croire que sa purge et lier à sa chasse anti-corruption.

Écrit par : adri74 | 04/12/2017

Vision géostratégique et ROI:

Ce n'est un secret pour personne, que l'Arabie saoudite veut asseoir son emprise sur cette partie du globe: Si certains en doutaient encore, ils doivent se référer à la quantité invraisemblable d'armes achetées ces deux dernières décennies.

Toutefois il y a un os et de taille qui s'appelle Iran.

Comment contourner, le problème:
On essaie de bâillonner certains pays européens en leurs promettant monts et merveilles.
Exemples: Achats d'Eurofighter (entre autre) via le RU, financement d'achat d'armes à la France, pour le Liban, missiles crotale, Investissement divers avec l'Allemagne dont des bâtiments pour la marine etc, etc.

Fort de ces "assurances", l'Arabie Saoudite s'attaque tout d'abord au Yémen.
Sans tourner au fiasco, c'est loin d'être concluant car l'Iran est derrière.

Donc il faut trouver une autre victime, alors l'AS se retourne contre le Qatar, ce petit pays qui ose faire de l'ombre au grand frère.
Là au moins l'AS est sûr que l'Iran n'interviendra pas (les deux pays sont sunnites).
Stratégiquement parlant c'est osé, car ce petit pays dispose d'alliances diverses et il faut aussi amadouer le grand frère américain.
Qu'à cela ne tienne, on instaure une grande cabale médiatique sur le thème "lutte contre le terrorisme" et on promet, pas moins de 380 Md$, dont 110 Md$ en équipements militaires à M trump.
Le problème américain en partie réglé, l'AS se concentre sur le thème médiatique, qui semble trouver quelques echos.
Toutefois les trois pays sus-cités, ne sont pas dupes des intentions saoudiennes et surtout ils ont déjà été échaudé par des promesses non tenues.
En fait, ils feront tout pour éviter un nouveau conflit dans la région, car question "terrorisme", ils ont payé pour voir comme on dit au poker.

Le résultat, on le connait, les probabilités d'un conflit s'éloignent et le Qatar remercie le RU et l'Allemagne par l'achat de 24 Eurofighter et la France par 12 rafale supplémentaires.

Écrit par : forêt10 | 04/12/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.