27/11/2017

Inde, Tir d’un Brahmos depuis Su-30MKI !

BRAHMOS-Air-Version-with-Su30-3-1.jpg

L'armée de l'air indienne a tiré pour la première fois le missile de croisière « Brahmos » d'un avion de combat le 22 novembre dernier.

Le tir d'essai annoncé par le ministère de la Défense de l'Inde intervient presque 17 mois après que l'armée de l'air ait volé avec « Brahmos » à bord du Sukhoi Su-30MKI lors d'un test de portage captif.

L'armée indienne a déjà déployé le missile « Brahmos », indo-russe depuis ses navires, mais le missile a nécessité plusieurs modifications pour la version aérienne.

L'armée de l'air indienne a effectué des modifications logicielles sur le Su-30MKI et Hindustan Aeronautics a apporté les modifications électriques et mécaniques nécessaires à l'avion. La modification la plus difficile était d'optimiser l'alignement de transfert des capteurs inertiels. Soit un processus compliqué d'étalonnage des capteurs inertiels du missile à l'aide des données des systèmes de guidage de l'avion.

Après avoir terminé le tir d'essai dans la baie du Bengale, l'armée indienne affirme que le « Brahmos » est maintenant le missile antinavire le plus rapide jamais lancé depuis les airs. La capacité du missile couplée à la performance exceptionnelle de l'avion Su-30 donne à l'IAF une portée stratégique et lui permet de dominer l'océan et les champs de bataille a expliqué le ministère de la Défense.

Sukhoi-EPS.jpg

Le BrahMos :

Le BrahMos est un missile de croisière supersonique pouvant être lancé à partir d'un sous-marin, d'un bâtiment de surface, d'un avion ou d'une station terrestre. Développé conjointement par l'Inde et la Russie qui ont créé à cette fin une société commune, BrahMos Aerospace Private Limited.

Utilisé par l'armée indienne depuis 2005, le « BrahMos » est un missile supersonique à propergol solide pesant 2,55 tonnes. Le missile vol à des vitesses comprises entre Mach 2,5 et 2,8. Sa version originale est longue de 8,3 mètres pour 0,67 m de diamètre. Doté d'une ogive de 200 à 300 kg, le BrahMos est capable de neutraliser les cibles à une distance de 290 km avec une charge anti-blindage ou nucléaire. BrahMos est un acronyme composé des premières syllabes du fleuve indien Brahmapoutre et de la rivière russe Moskova.

Le Sukhoi Su-30MKI :

Le Sukhoi Su-30MKI ou « Super 30» bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose d’une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et du KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. L’appareil est doté de la version des moteurs AL-31FP de Saturn Corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2’000 heures en lieu et place des 1’000 actuels. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre extrême.

maxresdefault.jpg

Photos : 1 Su-30 MkI doté du Brahmos 2 & 3 Séquence de tir du Brahmos@ IAF

 

Commentaires

Comme d'habitude avec l'Inde, quelques points sont peu clairs:
1. Le Brahmos a-t-il été tiré sur une cible? Statique? Mobile?
2. Si oui y a-t-il eu coup a but?
3. Ce qui est étonnant :
Armée de l'Air Indienne développe le software
Hindustan Aeronautics le câblage électrique et la partie mécanique

Écrit par : Al&X | 27/11/2017

J'espère pour les indiens que ce missile est performant car ce n'est pas par sa compacité qu'il excelle !
Il ne pourra pas être intégré sur les futurs Rafales indiens, il dépasserait devant et derrière, faudrait mettre des petits fagnons de signalisation rouges !!!

Écrit par : François | 27/11/2017

@François
Bien que les caractéristiques soient quelque peu différentes, mais testées dans la réalité, le Rafale dispose de l'AM 39 depuis 2012 et bientôt (2018) l'AM 39 NG (portée supérieure) sur le Rafale F3R.

Écrit par : forêt10 | 28/11/2017

Je suis sidéré que l’on puisse parler du SU 30 MKI comme d’un avion doté d’une discrétion radar.

Avec une SER au grand mieux de 4m2 cet appareil a juste une surface radar au moins 800 fois supérieure à celle d’un avion furtif ... un détail en somme

Écrit par : Dany40 | 28/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.