15/10/2017

Le Kawasaki C-2 en tournée internationale !

1905774.jpg

Le ministère de la Défense japonais (MoD) intensifie ses efforts pour promouvoir son avion de transport tactique C-2 de Kawasaki Heavy Industries (KHI) auprès des clients internationaux.

Le ministère de la Défense a déclaré dans un communiqué que, pour la première fois, le C-2 a entamé une tournée internationale vers des pays étrangers afin de le montrer à des clients au Moyen-Orient et en Nouvelle-Zélande.

La Force d'autodéfense du Japon emènera dans quelques semaines le C-2 aux Emirats Arabes Unis pour participer au Salon aéronautique de Dubaï à la mi-novembre, et que plus tard ce mois-ci, il présentera l'appareil au Royal New Zealand Force aérienne (RNZAF).

Le ministre de la Défense, Itsunori Onodera, a déclaré que les capacités du C-2 avaient attiré l'attention sur les marchés internationaux et que la décision d'afficher l'avion au Moyen-Orient et en Nouvelle-Zélande était une occasion de démontrer les technologies de défense japonaises.

Le KHI C-2 est officiellement entré en service dans la Force d'autodéfense japonaise (JASDF) en mars 2016. Le JASDF exploite actuellement quatre C-2, mais devrait commander environ 60 appareils au total pour remplacer les anciens Kawasaki C-1 et Lockheed Martin C-130H.

Le Kawasaki C-2 :

Le Kawasaki C-2 est un avion de transport bi-moteur à longue portée, qui peut transporter des charges utiles lourdes telles que des hélicotpères Mitsubishi H-600, des blindés lourds et des batterries de missiles Patriot. Selon l’avionneur japonais, le C-2 peut transport des charges jusqu'à 120 tonnes. L’avion peut aisément voler des routes aériennes internationales. Le C-2 est alimenté par une paire de moteurs de turboréacteur General-Electric CF6-80C2K. Il dispose d'un système automatisé de chargement et déchargement pour réduire les charges de travail. Les pilotes dispsoent d’une avionique dotée d’un système tactique de gestion de vol, d'un système de navigation de haute précision et de système de d’autoprotection.

4235301.jpg

Photos : C-2 @Katsunori Kimura

 

 

Commentaires

Le Japon semble revenir à la conquête de se clients.

Écrit par : Martin | 15/10/2017

Une sacrée ressemblance avc le KC-390 d'Embraer et un choix particulier d'opter pour des réacteurs en lieu et place de turbopropuleurs, soit une option long rayon d'action.

Écrit par : marco | 15/10/2017

En regardant sa taille je me demande s’il n’est pas également conçu pour le transport stratégique tout comme l’A400M?

Écrit par : GBU | 16/10/2017

L'appareil est conçu pour les besoins japonais (qui se limitent en grande partie à des besoins intérieurs vu le peu d'engagements extérieurs des forces d'auto-défenses japonaises), notamment:
-pouvoir opérer sur des pistes courtes (entre 500 et 1000m), mais souvent en dur
-pouvoir s'insérer dans les couloirs aériens civils

Après par rapport au KC-390 (et aux C-130J qui est assez proche du KC-390 au niveau capacité d'emport), c'est un appareil quasiment 2x plus gros, avec des capacités d'emport et un rayon d'action très proche de ceux de l'A400M.

D'ailleurs, au niveau motorisation, le KC-390 (des VAE2500) a des moteurs similaires à ceux des A320, alors que le C-2 des moteurs similaires à ceux des 767 (des CF-6C2), qui équipent aussi les KC-767 et E-767 japonais (dans différentes variantes cependant)

Écrit par : Chris2002 | 16/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.