18/09/2017

Surprise, le Qatar veut aussi des Eurofighter !

CmlKoVUWAAAH9EU.jpg-large.jpeg

Londres, la surprise est énorme, le Qatar vient de signer une lettre d'intention (LOI) pour acheter 24 avions de combat Airbus DS Eurofighter « Typhoon II ». Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon et son homologue qatari, Khalid bin Mohammad Al Attiyah, ont signé l'accord à Doha le 17 septembre dernier.

Les responsables du Qatar révèlent que l'accord renforcera la coopération et l'engagement de la défense entre les deux pays et jettera les bases des "intentions du Qatar concernant le développement et la production du standard T3 de l’Eurofighter.

F-15 E, Rafale et Eurofighter :

Cette commande est en soi une surprise, le Qatar a passé commande en 2015 pour 24 avions de combat Rafale pour près de 6,3 milliards d’euros, puis en 2016 se sont 36 Boeing F-15 E « Strike Eagle » qui ont été commandés pour une valeur d'environ 4,7 milliards de dollars. En commun, les trois types vont remplacer les Mirage 2000 que le Qatar utilise actuellement pour les missions de défense aérienne. Sachant que le pays pourrait encore commander jusqu’à 36 F-15 E et 12 Rafale supplémentaires, l’arrivée de l’Eurofighter en a surpris plus d’un !

Un choix politique :

La décision du Qatar est en soi une tentative d’amadouer l’Europe dans sa guerre des mots avec l’Arabie Saoudite. Le Qatar s’est retrouvé isolé du point de vue diplomatique face à l’Arabie Saoudite qui l’accuse de soutenir le terrorisme. En arrière plan le soutien du Qatar à l’Iran a fortement déplus aux Emirats voisins. Mais derrière la guerre des frères ennemis du wahhabisme, c’est l’avenir économique de la région qui se joue. Le Qatar a besoin d’alliés en Occident et ces trois achats son un premier pas, du moins une tentative pour se mettre à l’abri.

Eurofighter T3 : 

L’Eurofighter T3 (F3) dispose du radar AESA E-CAPTOR. L’arrivée du E-CAPTOR permet grâce à son antenne AESA d’effectuer des tâches multiples simultanément. Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar ECR-90 CAPTOR actuel, mais, il est  doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique. Il est prévu d’exploiter la maturité du système actuel et d’y adjoindre le mode AESA. Eurofighter GmbH et Euroradar, de concert avec leurs partenaires industriels ont commencé le développement à grande échelle de la nouvelle génération d’antenne radar AESA (Active Electronically Scanned Array). L'objectif est de permettre une mise en service du nouveau radar pour 2018 et de ce fait, répondre aux exigences des pays partenaires et clients à l'exportation. L'intégration d'armes comprend les missiles Meteor, Storm Shadow et Brimstone II et les bombes Paveway IV et de petit diamètre. 

 

 

3766618795.jpg

Photos : Eurofighter T3@ Airbus DS

 

Roumanie, Radar AESA pour l’IAR-109!

8636020114_4307aca324_b.jpg

La Roumanie prépare l’adaptation du radar AESA Leonardo Vixen 500 E sur son avion IAR-109 « Next Generation ». Un premier modèle de radar a été acheté en vue de l’intégration sur l’avion indigène.

L'Institut national roumain pour la recherche aérospatiale (INCAS) finance une nouvelle démonstration technologique sur le troisième prototype de son IAR-109. Le but étant de fournir de nouvelles capacités de détection et de combat. Le système de radar Vixen 500E apportera la capacité critique en ce qui concerne l'environnement opérationnel du formateur de l’aviation militaire roumaine.

Leonardo (Selex-ES) Vixen 500 E :

Le Vixen 500E est un radar AESA compact et léger qui combine les capacités de recherche Fire Control, Surveillance et Reconnaissance, ainsi que la capacité d’acquisition de cibles, de suivi de terrain et de poursuite pour diverses plates-formes et applications. Ceux-ci incluent les avions de comabt, les avions écoles ou tout avion nécessitant une capacité combinée de renseignement et surveillance ainsi que le suivi et les poursuites des cibles.

squared_medium_squared_original_Vixen_500E_S.jpg

L’IAR-99 « Soim »/ IAR 109 « Swift » :

L'IAR-99 « Soim » (Faucon) est un avion école biplace en tendem produit par l’entreprise roumaine Avioane Craiova. L’avion dispose également de capacités d’attaque au sol légère. La conception du IAR-99 débuta en 1975. Le premier prototype vola pour la première fois le 21 décembre 1985. Deux autres prototypes suivirent, ainsi qu'une présérie de 20 appareils, ils furent livrés à partir de 1987 à l'armée de l'air roumaine. Une autre commande de 30 appareils fut livrée à partir de 1991.

Une nouvelle version de l’IAR-109 Next Generation « Swift » à volé en 1997. C’est cette dernière version qui doit encore être améliorée avec le radar AESA de Leonardo. Ce standrad dispose d’une nouvelle avionique d’origine israélienne produite par Elbit Systems.

Photos : 1 IAR-109 Swift @ R.Buciumleski 2 Radar Vixen 500 e @ Leonardo