03/09/2017

Gros besoins en hélicoptères pour la marine indienne !

0925146.jpg

New Delhi a officialisé une demande d'information pour un total de 234 nouveaux hélicoptères pour venir équiper la marine. La demande se compose de la manière suivante : 111 hélicoptères utilitaires navals (NUH) et 123 hélicoptères navals multi-rôle (NMRH).

Selon le cahier des charges de la marine indienne le NUH sera acquis dans une version de base, alors que le NMRH devra pouvoir répondre a des capacités d’engagement pour des opérations multiples et spéciales. L’Inde souhaite par ailleurs obtenir des offres en matière de transfert de technologie. Les propositions des hélicotptèristes devront par ailleurs permettre une production locale et garantir au moins 40% de contenu indigène sur les hélicoptères. Le NUH devra être livré deux ans après la signature du contrat et l’achèvement devra être complété d'ici la 13ème année du contrat.Le NUH remplacera environ 40 hélicoptères Chetak (SA316 Alouette III).

Le NMRH devra être doté de deux turbines et disposé au moins deux rails d'arme pour le transport des missiles antinavire de longue et courte portée, des torpilles légères et des charges de profondeur.

Le NMRH aura pourra fonctionner avec deux variantes. Soit la lutte anti-sous-marins (ASW), antisurface (ASuW), avec capacité d’intelligence électronique (ELINT) et SAR. Une seconde version sera spécialisée en ce qui concerne les opérations spéciales pour la projection de commandos, le transport de troupes, l'interdiction maritime et la recherche et le sauvetage de combat (CSAR).

On ne connaît pas pour l’heure les éventuels candidatures pour ce gros marché, mais il est évident qu’il va attiré la principaux fabricants. Ceux-ci devront s’associer à une entreprise indienne pour la fourniture des futurs hélicoptères. Cette compétition s’annonce particulièrement rude en terme d’offres mais aussi en ce qui concerne les négociations futures.

8156966268_ddbfec44c5_b.jpg

Photos : 1 Sikorsky S3 « Sea-King » indien @ B. Harry 2 HAL Chetak/Alouette III indienne @ IN

 

 

 

 

Commentaires

Petite question subsidiaire. Voir le Chetak me fait penser à son petit "frère", le Cheetah. Sachant que, sauf erreur de ma part, Airbus Helicopters va arrêter le support de cet appareil après 2020, que va-t-il advenir des quelques dizaines d'exemplaires de Lama encore en service dans le monde, et en particulier dans l'armée indienne? Pourra-t-on l'utiliser à des fins commerciales non-passagers (transport de charges)? Uniquement à des fins privées ou classe prototype? Quid des 4 ou 5 exemplaires encore en service chez Air Glaciers (sniff)? Et du double India d'Air Zermatt (re-sniff)?

Écrit par : Bob | 04/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.