14/08/2017

Inde, le premier Jaguar de série modernisé a volé !

yourfile.jpg

La première cellule d’un Jaguar de série modernisé par Hindustan Aeronautics (HAL) a effectué son premier vol. L’avion, un SEPECAT Jaguar IM a capacité antinavire est le premier a être officiellement modernisé à la norme « DARIN III ». Jusqu’ici seul trois prototypes étaient modernisés.

Enorme retard :

Selon le calendrier initial de HAL, la mise à jour à la norme « DARIN III » devait être complétée et terminé sur 61 Jaguar d'ici décembre 2017. Le nouveau calendrier prévoit d’atteindre la modernisation pas avant 2022.

La norme « Darin III » :

L’ambitieux programme de modernisation de la flotte de Jaguar de l’IAF comprend deux phases : la première nommée «Darin III» prévoit l’amélioration de l’avionique, la capacité d’attaque et de navigation, alors que « Darin IV » prévoit la remotoriation de l’avion. Les normes « Darin I & II » ont été appliquées plus anciennement et comportaient des amélioration mineures sur l’avion.

Dans le cadre du programme Darin III (affichage, attaque, portée et navigation inertielle), trois Jaguars ont reçu les logiciels améliorés installés par Hindustan Aeronautics (HAL). La conception et le développement de la nouvelle suite avionique ont été réalisés par le centre de recherche et de conception HAL au sein de ses installations basée à Bengaluru. La mise à jour intègre la nouvelle avionique  «state-of-the-art», y compris l'architecture informatique de Mission (MC), le système d'instruments de vol (EFIS), ainsi que système d’enregistrement vidéo Solid State Digital Système Data Recorder (SSDVRS), les fonctions supplémentaires permettant le guidage de bombe avec système  de positionnement inertiel (INGPS), un nouveau pilote automatique, ainsi que l’intégration d’un nouveau radar Elta Systems multi-mode de type AESA, de nouvelles contre-mesures électroniques. La mise à jour couvre également le système de cartographie de navigation. Le cockpit est doté de deux écrans EFIS et d’un nouvel HUD à affichage tête haute. Les Jaguars au standard de Darin III seront également équipés du missile air-air ASRAAM à courte portée de MBDA.

Les problèmes s’accumulent pour Darin IV :

Si, la première étape de la modernisation des Jaguar (sur une flotte initiale de 160) voit enfin le bout du tunnel, il n’en est rien en ce qui concerne la seconde. La seconde phase « Darin IV » qui prévoit le remplacement moteurs actuels Rolls-Royce Adour Mk 821 par des F125-IN d’Honeywell n’en finit pas poser de lourds problèmes aux ingénieurs indiens. En effet, l’adaptation du nouveau moteur pose de nombreux soucis d’intégration dans la cellule du Jaguar. A ce jour, cinq années de retards se sont accumulées, simplement en ce qui concerne l’adaptation de la cellule, pour l’intégration définitive de la nouvelle motorisation. 

IAF_Jaguar.jpg

Photos : 1 SEPECAT Jaguar IM modernisé@ HAL 2 Jaguar en vol @ IAF

Le Learjet 75 arrive au Brésil !

original.jpeg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé qu’elle avait livré un premier avion  de type Learjet 75 à un client brésilien. L’avion s’ajoute à la flotte de 685 avions d’affaires Learjet, Challenger et Global de Bombardier en Amérique latine.

« Les avions Learjet sont emblématiques, profondément enracinés dans la fierté et dans un solide passé d’ingéniosité. Nous sommes fiers qu’un client brésilien ait sélectionné l’avion Learjet 75 pour ses performances qui le placent en tête de sa catégorie, le vol en douceur qu’il offre et sa cabine des plus intimes et silencieuses », a déclaré Stéphane Leroy, vice-président des Ventes de Bombardier Avions d’affaires en Amérique latine. « L’avion Learjet 75 est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à être doté d’une porte escamotable qui réduit les niveaux de bruit. »

L’Amérique latine est le troisième marché le plus important pour les livraisons d’avions d’affaires, où le Brésil, l’Argentine, le Mexique et le Venezuela accueillent plus de 80 % de la flotte régionale. Avec plus de 510 avions Learjet en Amérique latine, les clients « Learjet » profitent de la cabine la plus silencieuse et la plus intime de leur catégorie.

Bombardier a introduit un nouveau niveau de confort pour les passagers dans la catégorie des avions légers en 2016 en proposant un avion Learjet 75 doté d’une porte escamotable au design novateur. Cette porte escamotable sépare la cabine de la zone d’entrée et réduit les niveaux sonores dans la cabine jusqu’à huit décibels, tout en créant un espace habitable distinct et intime pour les passagers. Le biréacteur Learjet 75 est un avion sans compromis, soigneusement pensé et axé sur les performances. Conçu avec le confort du pilote à l’esprit, le poste de pilotage Bombardier Vision présente un système de vision synthétique, une ergonomie améliorée et des commandes à écran tactile évoluées pour rendre la mission plus productive. Les moteurs du Learjet 75 et ses ailettes supercritiques redessinées lui permettent d’atteindre une vitesse de croisière de Mach 0,81 et un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). Son intérieur moderne a été conçu pour le style et le confort : il est doté d’un nouveau système de gestion cabine à écrans tactiles individuels et des commandes audio et vidéo complètes, un éclairage à DEL dans tout l’avion et une soute à bagages au volume généreux.

Photo : Learjet 75@ Bombardier