25/07/2017

Sukhoi prépare la production du T-50 !

4345.jpg

Lord du salon international de l'aviation et de l'espace MAKS 2017 de Zhukovsky près de Moscou, le général Victor Bondarev, commandant de la Force aérienne et spatiale russe (VKS), a déclaré que la première phase des essais d'acceptation T-50 est terminée est réussie. L’avionneur Sukhoi va maintenant commencer la construction d'un premier lot des premiers 12 exemplaires opérationnels.

Les premières livraisons à VKS auront lieu en 2019. Le Général Bondarev a également annoncé le début d'une deuxième phase du test, qui mettra l'accent sur les systèmes embarqués.

Le T-50 (PAK-FA) :

Le projet PAK-FA trouve son origine dans les années 1990, lorsque la Russie décide de lancer deux programmes, afin, de remplacer les MiG-29 et les Su-27. L’un concernait un biréacteur lourd, l’autre un monoréacteur léger. Le premier projet donnera naissance au Sukhoi S-37 «Berkut» et l’autre au MiG 1.44.

Sukhoï sera en définitive choisi sur la base de son démonstrateur le 26 avril 2002, évinçant MiG. C’est le lancement du programme PAK-FA. L’Inde est devenue un partenaire financier à 50% et apporte son expérience dans le domaine de l’informatique et des matériaux composites. L’avion disposera également d’un OSF et d’une fusion des données. Le moteur actuelle est le NPO Saturn AL-41F 117S de 14,5 tonnes de poussée. Mais les derniers prototypes volent avec une motorisation plus puissante, le NPO Saturn AL-41-30 de 40'000 lb.

Le radar du PAK-FA T-50 :

Le radar AESA SH121 du T-50 russo-indien est développé par le centre INPI Tikhomirov, ce radar fonctionne en bande X (N036B) comprend également  deux antennes en bande L implantées dans les bords d'attaque de voilure (N036L) et dispose d’éléments internes basés sur l'arséniure de Gallium couplé à des technologies en nano-hétérostructures. Les Russes confirment l’incorporation de modules à électroluminescences (AESA MMIC).

sukhoi,aviation russe salon maks 2017,t-50 pak fa,nouveau avions russes,blog défense,aviation et défense,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 T-50 lors du salon MAKS 2017 @ Peter Stehouwer 2  T-50 @Fyodor Borisov

Commentaires

T-50, MIG-35, SU-35, SU-30 etc. etc.
L'Inde comme à son habitude touche ou veut toucher à tout.
Le résultat à ce jour n'est guère concluant.
Alors qu'un conflit armé avec la Chine se dessine dans la région du Bhoutan, que peut-elle opposer à l'armada chinoise?
Des SU-30 peu fiables, des MIG-29, 23 et 21 autres Tejas obsolètes!
Ah si j'oubliais 36 petits "Rafale" pour 2018, 19, 20...
Quand au T-50 n'en parlons même pas.
Navrant.

Écrit par : forêt10 | 26/07/2017

De ce que je lis depuis un moment dans les magazines spécialisés, le T-50 connait pas mal de problème. A la différence des américains avec leur F-35 c'est que les russes n'en parlent pas et verrouille la comm.
Ce premier lot est loin d'être réellement opérationnel, sa mise en service est plus "politique".

Écrit par : Albert66 | 26/07/2017

@Albert66 : les contribuables russes auraient aussi le droit de savoir comment leur argent est utilisé. Mais la Russie est différente. Vous auriez plus de détails sur les problèmes que vous mentionnez? Ceci dit, tout développement a ses problèmes. On s'est bien rendu compte dans les années 1990 que les Mig-23 et Mig-21 n'étaient pas si supérieurs au matériel de l'OTAN. Les visites des musées de l'Europe de l'Est sont aussi très instructives.

Écrit par : Al&X | 27/07/2017

@Al&X : "On s'est bien rendu compte dans les années 1990 que les Mig-23 et Mig-21 n'étaient pas si supérieurs au matériel de l'OTAN."

Et au dernier meeting aérien de la Ferté Allais (en région parisienne), on a pu se rendre compte qu'un Fokker Dr.1 était très inférieur à un Rafale. Les allemands, quels piètres constructeurs d'avions !!!

S'il vous plaît, comparez ce qui est comparable...

Écrit par : Matt | 27/07/2017

@Matt. Cela fait des décennies que les journalistes surestiment les matériel étranger inconnus. Que ce soit aujourd'hui ou déjà en 1990.
Soyons explicite :
Alors quels sont ces problèmes du PAK-FA T-50 dont les Russes ne parlent pas par rapport aux problèmes du F-35 dont les USA semblent rendre/rendent compte de manière si détaillée ?
L'intérêt du blog, c'est de partager des infos, pas de rabaisser les participants.

Écrit par : Al&X | 31/07/2017

@Al&X

Le but n'était pas de rabaisser qui que ce soit, juste de préciser que comparer les MiG-21 et MiG-23 aux F-14, F-15, F-16 et F-18 (en service en 1990), ce n'est pas très juste car ce n'est pas du tout la même génération d'avions. Il aurait été plus judicieux de comparer ces avions US aux MiG-29 et Su-27, qui sont de génération équivalente.

Après, on ne peut pas non plus comparer ces chasseurs US aux versions export "dégradées" (et donc déjà dépassées) du MiG-29 qui leur on été opposées dans les années 90s (Irak et Serbie), qui plus est aux mains de pilotes dont le niveau d'entraînement n'était pas très élevé.

La véritable confrontation serait un conflit direct entre des pays occidentaux et la Russie, et donc entre les meilleures versions de chaque appareil, pilotées par des équipages bien entraînés dans chaque camp.

Pour finir, on n'aura de toute façon pas les vraies infos sur les problèmes du T-50, ou alors des infos très parcellaires. Et comme le T-50 et le F-35 ne sont pas encore pleinement opérationnels et ne seront pas engagés avant longtemps (et sûrement jamais directement opposés), essayer d’ors et déjà de les comparer ne sert pas à grand chose, pour ne pas dire à rien...

Écrit par : Matt | 02/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.