19/07/2017

Missile supersonique pour le Mitsubishi F2 !

ee2ccc701cc2a8b16b6658dff16c29e2_l.jpg

La phase terminale de la modernisation des avions des comabt japonais Mitsubishi F2 va débuter prochainement avec la qualification d’un nouveau missile anti-navire supersonique qui doit venri équiper l’avion à partir de la fin de l’année prochaine.

Modernisation des F2 :

La première phase de moderniation des Mitsubishi F2 à débuté en 2015 avec le radar J/APG/1 qui a été modernisé en direction de la version J/APG-2. Bien que ce radar possède déjà la technologie AESA, celle-ci n’était pas des plus performante, faute à de nombreuses fonctionnalités limitées et au manque d’expérience de l’époque.  Cette mise à jour améliorela puissance du rayonnement et du traitement du signal et donne au F-2 une nouvelle capacité à engager des cibles multiples.

Le Japon a également doté ses F2 d’un nouveau missile le AAM-4B doté d’une tête auto-dirigée par le radar à balayage électronique (AESA), afin de permettre un verrouillage actif après son lancement. Cette capacité permettra au F-2 de quitter la zone de combat, ou de porter son attention vers d’autres cibles après le tir, au lieu de se focaliser sur la cible jusqu’à l’impact (et de rester vulnérable).

Le Japon modernise sa force aérienne dans un contexte très tendu avec la Corée du nord, mais aussi en prévention des mouvements aériens et navals de la Chine. Cette modernisation  doit permettre de prolonger la capacité combative des F2 qui évoluent en binôme avec les F-15J dans l’attente de l’arrivée du F-35. Destiné à être un avion polyvalent, le F-2 emporte un canon Vulcan de 20mmm, des missiles air-air Mitsubishi AAm-3 ainsi que des AIM-7F Sparrow.

Le XASM-3

La dernière étape doit permettre l’intégration du nouveau missile XASM-3  supersonique anti-navire développé par Mitsubishi Heavy Industries pour remplacer les missiles ASM-1 et ASM-2. En février 2017, un F-2 a effectué un test de largage du missile comme précurseur d'un tir en direct.  La production en série devrait commencer en 2018.  Le XASM-3 est capable d'atteindre la vitesse de Mach 3 grâce à son moteur ramjet alimenté par deux prises d'air (de la même manière que le missile air-air Meteor de MBDA). Le XASM-3 vole près du niveau de la mer au stade final de l'attaque pour réduire les probabilités de détection et d'interception.

Spécifications de base XASM-3:

Longueur totale: 5,25 m

Vitesse maximale: Mach 3 ou plus

Plage de tir: 80nm (environ 150 km) ou plus

Poids: 900 kg

Puissance: Integral Rocket Ramjet

Navigation et demandeur: inertiel / GPS (étape intermédiaire) + demandeur actif / passif (phase terminale).

IMG_1256.JPG

 

Photos : Mitsubishi F2 avec le XASM-3 lors des essais de base@ Mitsubishi Heavy Industries

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.