24/06/2017

Le Rafale F-3R bientôt qualifié !

APe_01-52-1.jpg

Les tests en vol impliquant la nouvelle norme opérationnelle « F-3R » de l’avion de combat Rafale de Dassault avance conformément au calendrier. Le nouveau standard sera prêt pour 2018.

Conformément à la programmation du ministère des armées, le standard « F3-R » du Rafale sera qualifié en 2018 par la direction générale de l’armement (DGA) et entrera en service opérationnel quelques mois plus tard. Au cours du premier semestre 2017, les équipes de la DGA, de Dassault Aviation, de MBDA, de Thales et les centres d’expérimentation de l’armée de l’air et de la marine ont déroulé comme prévu le calendrier des campagnes d’intégration des deux équipements majeurs du nouveau standard « F3-R ».  Il s’agir du missile « METEOR » et le pod de désignation « TALIOS ».

Le  dernier tir réel de la campagne d’intégration du missile air-air longue portée METEOR depuis un Rafale s’est déroulé avec succès sur le site de Biscarrosse de la DGA. Réalisé contre une cible aérienne située à très grande distance et suivi aussitôt d’un tir simulé de missile MICA contre un autre objectif, ce tir est représentatif des nouvelles capacités  rendues possibles par l’association du « METEOR » et du radar RBE2 AESA longue portée du Rafale.

Déjà opérationnel avec les avions de combat Saab JAS-39 C Gripen de l'armée de l'air suédoise, le « METEOR » a récemment subi son essai final sur l’Eurofighter « Typhoon II », avant d'entrer en service avec les forces aériennes d'Allemagne, d'Italie, d'Espagne et du Royaume-Uni à partir de l'année prochaine.

En ce qui concerne le THALIOS :

La nouvelle nacelle développée par Thales PDL-NG (Pod de Désignation Laser de Nouvelle Génération) TALIOS doit venir remplacer l’actuelle nacelle « Damocles ». Le TALIOS doit permettre de faire de la reconnaissance, de l'identification de cibles terrestres comme aériennes, et du ciblage laser au profit d'un armement guidé laser.

Les caractéristiques sont : 

  • Dernière génération de capteurs à haute résolution et de haute précision de stabilisation ligne de mire.
  • Une vision grand-angle fournissant des informations contextuelles critique et faire le pod un élément
  • clé de l'environnement visuel du pilote tout au long de la mission.
  • L'architecture ouverte et un haut niveau d'intégration fonctionnelle.

Toutes les fonctions seront standard pour les clients français et internationaux. Grâce à son architecture ouverte, le pod TALIOS est conçu comme un système «plug & lutte» pour l'intégration de tous les combattants actuels et futurs.

Thales a obtenu jusqu'à présent une commande pour 20 TALIOS. Mais au total il est prévu que 45 nacelles puissent venir équiper l'armée de l'air française et la marine. La production en série du système commencera en 2018, après l'achèvement des tests de mesure. 

yourfile.jpg

Photos : 1 Rafale 2 Rafale et THALIOS @ Dassault Aviation/DGA

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.