24/04/2017

Nouvelle interception aérienne ce dimanche !

3435079237.jpg

Les Forces aériennes suisses ont dû intervenir dimanche dans le cadre du service de police aérienne (PA24) en raison d’un jet d’affaires circulant sans liaison radio. L’avion en provenance de Beyrouth se dirigeait vers Paris.

L’Armée de l’air italienne a informé dimanche matin à 10h20 la centrale d’engagement de la défense aérienne des Forces aériennes suisses qu’un jet d’affaires se trouvait sans liaison radio dans l’espace aérien du Tyrol du Sud. L’avion avait décollé de Beyrouth et volait en direction de Paris. Suite à cette information, la centrale d’engagement des Forces aériennes suisses a déclenché une hot mission afin d’éclaircir la situation dans les airs. Comme l’avion ne réagissait pas aux multiples appels passés sur la fréquence internationale d’urgence, et vu la tenue en France du premier tour de l’élection présidentielle, la centrale d’engagement a immédiatement informé les armées de l’air française et allemande.

A 10h31, un F/A-18 des Forces aériennes suisses a décollé de Payerne pour accomplir un service de police aérienne. Dans l’intervalle, la sécurité des vols de Zurich a réussi à rétablir les communications radio avec l’appareil. Toutefois, vu la situation actuelle en matière de politique de sécurité, la centrale d’engagement de défense aérienne a pris la décision de poursuivre la hot mission. A 10h38, l’avion de combat a établi le contact visuel avec le jet d’affaires au-dessus de la Suisse centrale et l’a ensuite accompagné jusqu’à la frontière. L’Armée de l’air française a exprimé ses remerciements pour le traitement du cas mais a renoncé à prendre elle-même d’autres mesures. (Sources DDPS)

Photo : Exercice d’interception avec un Challenger de la Luftwaffe @ Swiss Air Force

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.