03/04/2017

Les F-22 et F-35 ne peuvent communiquer !

141105-F-XC395-173.JPG

Le problème est connu, mais il n’est toujours pas réglé, les avions de la cinquième génération qui équipent l’US Air Force n’arrivent pas à communiquer. Le Lockheed-Martin F-35A « Joint Strike Fighter » et F-22A « Raptor », ne peuvent toujours pas transmettre des données entre eux.

Aujourd'hui, le réseau de données du F-22 (Link16) ne peut recevoir que des données du F-35. De son côté le F-35 peut à la fois transmettre et recevoir des données avec des avions plus anciens comme les F-16 et les F-15 et ceci à travers le réseau de liaisons16 existant pour ces appareils. Mais le F-35 n’arrive toujours pas à recevoir les informations transmises par les F-22.

Les raisons du problème :

Les F-22 fonctionne avec une liaison Link 16 en lien avec des données intra-vol (IFDL), tandis que le F-35 utilise une liaison Link 16 qui englobe le Multi -Function Advanced Datalink (MADL). Hors, Les essais montrent que l’IFDL et le MADL ont une capacité d'interception à faible probabilité d'interception entre-elles. A contrario, les F-15C et F-22 peuvent communiquer à l'aide du de la nacelle « Talon HATE ».

De plus, il apparaît que le système MADL du F-35 a été conçu pour afficher des informations et les donner au pilote du F-35 uniquement. Les ingénieurs du système MADL semblent avoir oubliés d’y avoir intégré une passerelle permettant de transférer les informations sur le réseau de données Link16 permettant ainsi le partage des communications.

Le drame de cette histoire oblige l’US Air Force à revoir complément ses tactiques de combat avec le F-35 en pointe de l’attaque ,car celui-ci se retrouve isolé des autres appareils et surtout du F-22, dont il est pourtant le binôme de supériorité aérienne. Pour terminer cette navrante histoire, il n’est pas prévu pour l’instant dans le budget du F-35 d’amélioration pour ce problème.

 

Photo : Les F-22 et F-35 peuvent voler ensemble mais ne peuvent partager des informations @ USAF

 

 

 

Commentaires

MdR!

Écrit par : Carlo Bernasconi | 03/04/2017

Un raté de plus! Vraiment un drôle d'avion ce F-35. Surtout quand il a été conçu justement pour agir conjointement avec le F-22.

Écrit par : GBU | 03/04/2017

A ce niveau "d'oubli" ...comme dirait La Venus de Mila.... les bras m'en tombent..

Écrit par : Lotser68 | 04/04/2017

Incroyable pour des appareils de 5e génération que la problématique des cummunications en réseau n'aie pas été mieux anticipée.

Écrit par : Marco | 04/04/2017

@Lotser68: Plus c'est gros mieux ça passe. Mais s'il y a bien une entité qui a prévu ça, c'est bien LM. C'est l'art et la manière de vendre des services à l'USAF.
.
(Et pour tout F35 acheté, ils font 10% sur la vaseline)

Écrit par : v_atekor | 04/04/2017

Il date du 1° avril ce truc, sinon ...

Écrit par : Chris997 | 04/04/2017

Et pourtant, d'après les premiers retours d'informations, le F-35 part (est en fait le seul (bombe B61) favori dans le marché Belge...
Il en sera ainsi également au Canada, en Australie et surement ailleurs...

Écrit par : forêt10 | 04/04/2017

Pour moi, c'est la conception du F22 qui pose problème. Il date du siècle dernier. Il est dépassé pour des raisons de discrétion pour les échanges de données. Elle n'est pas bidirectionnel. Vu les guerres asymétriques actuelles, son utilisation est plus publicitaire et marketing. C'est un argument, tu m'embête, je t'envoie 4 F22 et un porte-avions. Qui fait le boulot? C'est une antiquité dans certains domaines notamment la liaison 16.C'est un fossile volant. Je ne vais pas me faire des copains.

Écrit par : Benoit | 04/04/2017

@Benoit : Pour info tous les avions volant aujourd'hui sont de conception du siècle dernier, le problème est ailleurs et nous en avons la réponse ici.

Écrit par : Martin | 04/04/2017

On aurait pu croire à un poisson d'avril, mais non il s'agit bien là d'une réalité. On peut se demander si les USA n'ont toujours pas comprises leçons de la guerre du Vietnam et du tout informatique. Pire, le concept est ici incompatible.

Écrit par : Florence | 04/04/2017

Ah bon. Sans déconner. Je me doute qu'ils datent plus ou moins tous du dernier millénaire. Ce que je voulais dire c'est que le F22 est resté dans le top du siècle dernier avec sa liaison antédiluvienne de type IFDL par rapport à une liaison Link 16 qui englobe le Multi -Function Advanced Datalink (MADL). Cette liaison ne peut pas dialogue sans une station au sol ou aéroporté ayant un Battlefield Airborne Communications Node (BACN) de chez Northrop Grumman, un bidule extrait des soutes d’un vieux WB-57 de la NASA. C'est un dinosaure dans beaucoup de domaines. Une erreur de la nature aéronautique suite à l'effondrement de la guerre froide. Mais bon c'est mon point de vue. Faut-il adapter la dernière version de liaison 16 pour fonctionner avec seulement 186 F22? Ou remiser 186 F22 dans les musées ou chez les antiquaires? Quels seraient les débits montants et surtout descendants? A part deux ou trois bombes en Syrie pour justifier les coûteux Increment 2, Increment 3.2, Increment 3.2 A? puis Increment 3.2 B pour 2018. A quoi sert le F22 à part faire des tournées marketing le long des frontières Corée du Nord, Russie et autre?

Écrit par : Benoit | 04/04/2017

Le problème de la liaison de type intra-vol (IFDL) est connu depuis des années. Voici une expérience.

http://defense-update.com/features/2008/may08/F22_datalink_gateway.htm

Mais bon on va me dire que ce n'est pas le problème. Pourtant le nœud du problème est bien cette liaison antédiluvienne qui nécessite des passerelles pour communiquer avec des avions de la génération d'avant avec une liaison 16 plus moderne.

Un exemple
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/05/06/les-f-15-pourront-communiquer-avec-les-f-22-861361.html

Écrit par : Benoit | 04/04/2017

@Benoit: Vous avez raison le F-22 n'est pas (plus) le problème puisqu'il n'est presque pas utilisé et surtout n'est plus produit.

Quand au F-35, vous pourrez énumérer tous les bugs relatifs à cet avion.
RIEN n'y fera! Il continuera à se vendre comme des petits pains; Europe, Canada, Australie, Japon...
(Je prie tous les jours pour que nous ne succombions pas à la folie mondiale)

Écrit par : forêt10 | 04/04/2017

Je cite "S'agissant du chasseur F22, appareil de dernière génération américain doté d'une liaison de données propre et non interopérable, l'armée de l'air des États-Unis a entrepris d'y intégrer également la L16 sans laquelle le F22 ne serait pas suffisamment interopérable"

Lu sur réponse du gouvernement français en 2014 à une question posé en 2012 sur la liaison 16

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-9447QE.htm

Certains sont entrain de découvrir l'eau chaude soit la liaison 16 spécifique du F22 qui n'est pas interopérable avec les F15 et F16 de la génération d'avant voir avec les AWACS, Ravitailleur en vol et autre C2 et C3

Écrit par : Benoit | 04/04/2017

Je cite "Il avait été question de déployer le F-22 en Lybie en 2011, mais devant l’impossibilité de le rendre interopérable avec les autres avions de l’OTAN (pas de passerelle entre sa liaison MADL et la liaison 16 de l’OTAN sauf à recourir à un Global Hawk RQ-4 avec BACN en relais…), l’USAF y aurait renoncé. Derrière ce timide et discret premier déploiement au combat apparaît aussi la volonté de couper court aux critiques contre un outil coûteux et jusque-là inutilisé."

Tient on retrouve le fameux machin bidule " Battlefield Airborne Communications Node (BACN) de chez Northrop Grumman, un bidule extrait des soutes d’un vieux WB-57 de la NASA"

Source http://www.enderi.fr/Le-tres-cher-F-22-enfin-deploye-au-combat-actualise_a231.html

Il faut un Global Hawk RQ-4 avec BACN en relais qui ne doit pas faire baisser le coût de la sortie s'ils veulent une interpolation moderne dans un scénario moderne de l'OTAN.

Question quand les F22 prennent l'air pendant une tourné publicitaire, ils sont accompagnés d'un Global Hall? D'un vieux WB-57 de la NASA?

Que faisait un WB-57 à Djibouti en décembre 2014?

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2859920/What-Nasa-s-experimental-research-plane-doing-military-base-Africa-Claims-craft-used-create-high-resolution-3D-maps-fight-terrorism.html

A prendre avec des pincette

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-etrange-avion-qui-demontre-les-168140

Écrit par : Benoit | 04/04/2017

Comme plusieurs l'ont bien dit dans les commentaires précédents, le souci vient du F-22 et son système de liaison de donnée qui n'est conçu pour parler avec personne !!! Pour rappel le F-22, malgré son nombre réduit, est le SEUL avion US réservé à l'armée américaine et interdit à l'export ... Dans l'esprit des concepteurs il était déjà seul dans un sens.

Par contre, avec le MADL, le F-35 inaugure ce qui est voué à devenir la nouvelle norme de liaison de donnée inter-armes de l'armée US. Une liaison plus sécurisée et dont la discrétion ne compromet pas la furtivité .. Le MADL est le laboratoire de l'après Link16 et ce sera un des apports majeurs du programme F-35 au futur de l'ensemble des forces militaires US.

Pour rappel aussi : Le F-35 est aussi doté d'un Link16 lui permettant de communiquer avec tous les appareils US ou alliés ... Par cette liaison de donnée les F-35 ont démontré leur apport important en tant que Hub senseurs au soutien de A-10 et de F-15.

Écrit par : Dany40 | 04/04/2017

Les commentaires sont fermés.