23/03/2017

Dassault prépare le Rafale F4 !

RafaleB_Wikimédia.jpg

Le ministère français de la Défense a lancé les travaux de développement qui doivent permettre de préparer le prochain standard de production du Rafale. Selon l’avionneur français le standard F4 sera disponible à partir de 2025.

Par ailleurs, il semble que Paris envisage de placer une nouvelle commande pour le Rafale dans le cadre d'un accord pour une cinquième tranche d'avions.

Le ministère de la Défense affirme que la mise à niveau de la F4 sera motivée par la rétroaction opérationnelle et comprendra des améliorations aux capacités de réseau et aux capteurs actuels du Rafale. En outre, elle tiendra compte de «l'évolution attendue» des missiles et des moteurs, ainsi que de l'intégration probable de nouvelles capacités.

La France a jusqu'à présent commandé 180 Rafale pour ses forces aériennes et navales, mais avec la retraite progressive de ses Mirage 2000, il faudra des exemplaires supplémentaires pour maintenir sa flotte de combat à 225 appareils.

 

Photo : Rafale @ Armée de l’air

 

 

Commentaires

Je pense que les ventes à l'export ont donné un bol d'air pour lancer le developpement de cette nouvelle tranche F4

Écrit par : Albert66 | 23/03/2017

Pensez vous ce que vous dites ? Le passage aux diverses tranches n'est pas lié a un succès commercial éventuels de l'appareil - Ces tranches sont là pour maintenir le niveau technologique et les capacités que l'appareil doit offrir aux divers utilisateurs - Penser qu'un appareil qui ne se vende pas se verrait laissé un peu en l’état n'est pas acceptable - Seul un type d'appareil en bout de carrière et quasiment en cours de remplacement pourrait être délaissé.

Écrit par : nonmaisdisdonc | 24/03/2017

Ces ventes à l'export ont apporté une grosse bouffé d'air à Dassault, et cet argent a probablement (amha)permet de lancer ce programme F4 soit en avance soit en temps et en heure car souvent ces mises à jour sont reportés ou étalés pour raison budgétaire.

Écrit par : Albert66 | 24/03/2017

Au vu de la difficulté qu'il y a eu à le faire entrer en service (bah quoi, on avait des Crusaders !) puis le porter au standard F3 (bah quoi, on avait des SEM !) j'ai beaucoup de mal à croire que l'avion aurait été porté au standard F4 sans les contrats exports. À l'époque des protos, ils ne parlaient que de F3.

Écrit par : Gian | 25/03/2017

Ah.... est-ce la campagne d'achat de nouveaux avions de combats des Forces Aérienne va sortir de sa monotonie? Ça bouge quand même au niveau constructeurs: (Gripen E, Rafale F4, Eurofighter Typhoon T3, Sukhoi PAK T50 (ah non, on achète pas Russe ;-))

Écrit par : Al&X | 25/03/2017

Le T-50, tout comme le F-35 n'a rien à faire dans les forces aériennes suisses. Il s'agit d'avions surqualifiés pour les besoins de notre pays et beaucoup trop chers.
Si la politique suisse était moins soumise à celle de l'otan, et que l'on pourrait donc envisager la possibilité de traiter avec la Russie, alors le MiG-35 serait sans doute la meilleure option performances-prix, loin devant le Typhoon (il serait intéressant de connaître exactement la différence de prix avec le Gripen).
Les seuls problèmes seraient la nécessaire adaptation de l'équipement et des infrastructures au sol ainsi que l'inter-opérabilité avec les appareils de nos voisins malheureusement membres de l'otan et de facto soumis aux usa.

Écrit par : Popescu | 25/03/2017

@Albert66 & @Gian
Financièrement, les contrats export n'apportent qu'aux industriels et les standards F pour France sont financés par le gouvernement, alors je ne vous pas le rapport de conséquence, si ce n'est l'étalement des livraisons françaises sans pénaliser les industriels
Saviez-vous que le Rafale n'est qu'au début de sa carrière, la définition de son MLU, rénovation à mi vie n'est même pas faite

Écrit par : James | 25/03/2017

@Popescu : il ne s'agit pas d'une soumission à l'OTAN, mais l'achat d'un avion russe pour notre pays obligerait de forts coût d'adaptation (radios, IFF, Liaison de données) de plus les avions russes consomment plus d carburant et ont une maintenance plus longue. Il n'y donc aucun intérêt à acheter russe.

Écrit par : Serge | 25/03/2017

Les commentaires sont fermés.