27/02/2017

La Russie recevra plus de 200 avions et hélicoptères cette année !

1907317492.jpg

Moscou, les Forces aérospatiales russes recevront 160 avions et hélicoptères pour l’année 2017 selon un communiqué du Ministère de la défense. Selon le commandant en chef des Forces aérospatiales russes, général Viktor Bondarev, l’état des Forces aériennes s’améliorent avec un taux de 55% appareils neufs.

La modernisation de l’aviation russe se poursuit à grand pas, l’année dernière ses ont 139 nouveaux avions de combat qui sont entrés en services. Cette année l’Armée de l’air devrait recevoir 140 nouveaux avions et une vingtaine d’hélicoptères.

Il faut ajouter à cela les nouveaux appareils qui vont venir moderniser l’aviation embarquée, soit presque autant d’avions et d’hélicoptères.

En parallèle à la livraison de nouveaux aéronefs, la Russie poursuit la modernisation de son parc de bombardiers stratégiques avec notamment les Tupolev Tu-22M et le Tu-160 « Blackjack » et la relance de la production de celui-ci.

MiG-29KUB-RAC-MiG-copy-1024x683.jpg

70% de l’armée doit être moderne en 2020 :

L’objectif de l’armée russe : toutes forces comprises, devra comporter 70% de systèmes modernes en 2020. En ce qui concerne les Forces aérospatiales russes, elles opèrent une incontestable remontée en puissance. Avec l’arrivée en service ces dernières années des appareils de types Su-35, Su-34, Su-30SM, en attendant celle du T-50 PAK FA prévu en 2018, ces nouveaux aéronefs ont redonner un tonus indéniable aux escadrons de chasse. Les pilotes, qui bénéficient pour leur formation de l'entrée en service d'un nouveau jet école le Yak-130, retrouvent par ailleurs des taux horaires d'entraînement proches, voire supérieurs dans certains cas, à ceux de l'OTAN. Avec la modernisation d'une partie des MiG-31, Su-24, Su-27, les Forces aériennes russes se dirigent indéniablement à l'horizon 2020-2025 vers une capacité accrue et particulièrement moderne. Le repositionnement de près de 260 avions de combat en Crimée, en plus, de ceux déjà présents, le long de la frontière avec les pays nouvellement membres de l’Otan lui donne une capacité très supérieure à celle que peut lui opposer aujourd’hui l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord.

Deux points faibles :

A ce jour, il reste encore deux points faibles qui devront être comblés au sein des Forces aérospatiales russes, il s’agit d’une part de combler le manque d’avions ravitailleurs. L’autre point concerne les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) et HALE (Haute Altitude Longue Endurance) dont elles sont dépourvues à ce jour. Mais ces deux points faibles vont être progressivement comblés d’ici 2020.

 

3483670450.jpg

Photos : 1 Su-30SM @ Fyodor Borisov 2 MiG-29K @ RACMIG 3 Tu-160@VVS

 

 

Commentaires

Réalité ou mensonges, propagande ! Comment font-ils pour produire autant et aussi vite avec un appareil de production qui sans être désué n'est pas au top ...?

Écrit par : nonmaisdisdonc | 27/02/2017

@nonmaisditedonc: c'est bien réel, on peut suivre la sortie de chaque exemplaire avec son numéro de serie.He oui ca fonctionne l'industrie russe !!

Écrit par : Marco | 28/02/2017

@nonmaisdisdonc. la modernisation ne concerne pas que le matériel, les moyens de productions aussi ont été remis à niveau. De plus certaine parties sont restées au top (Irkoutsk par ex.)

Écrit par : Inquisiteur Morphéus | 28/02/2017

@nonmaisdisdonc 2 mots : politique industrielle
Ou comment produire bien et pas chère !
Mais ça, vu de France sa nous est inconnu.
Si les Russes avaient mis la même volonté à moderniser leur économie (et permettre l’existence d'une société capitalistique libre sans les oligarches et la corruption) qu'à construire leur outil militaro-industriel, leur peuple vivrait beaucoup mieux. Avec des si ....

Écrit par : niccus | 28/02/2017

Plutôt bravo de ne pas avoir sombrer definitivement apres la periode Eltsine.

Le Russe qui perd 10 ans d' epérance de vie durant les années 90.Le Far west où on prenez contrôle d' une usine d'aluminium en collant une balle dans la tête du directeur (responsable pour la privatisation).

Poutine ne peut pas tous chambouler mais au moins il a stoppé la vente de Ioukos à
Exxon Mobil et Chevron Texaco en 2003. L' arrestation du vendeur Mikhaïl Khodorkovski a fait pleurer toutes les chaumières d' occident.

Je ne voudrais pas être à la place de Poutine et gérer un pays aussi immense et complexe :

https://www.youtube.com/watch?v=Q2szcdHGIn4

Écrit par : samuel | 28/02/2017

Selon plusieurs sources connues, en 2016 les VKS ET les VMF ont reçu 59 avions de combat (12 MiG-29 SMT, deux Su-30M2 et 17 Su-30cm, 16 Su-34 et 12 Su-35S) et dix avions d'entraînement au combat Yak-130

http://bmpd.livejournal.com/2358587.html

http://sdelanounas.ru/blogs/88553/

Non la Russie n'a pas que des usines datant de la l'age de pierre.

http://sdelanounas.ru/blogs/90806/

http://sdelanounas.ru/blogs/89987/

Écrit par : Benoit | 03/03/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.