23/02/2017

Le troisième Pilatus PC-24 aux essais !

unnamed.jpg

Stans, l’avionneur suisse Pilatus a débuté hier, les essais moteurs du troisième exemplaire (P03) de son jet d’affaires le PC-24. L’avion immatriculé HB-VSA est apparu dans une livrée bleu ciel qui rappelle la maquette présentée en grande première au salon EBACE de Genève en 2013.

Ce troisième et dernier prototype devrait prendre son envol en mars prochain. La certification est prévue pour le 3ème trimestre 2017 et les premières livraisons pourront débuter à Planesense, fournisseur de programmes de multipropriété aux Etats-Unis et pour le Royal Flying Doctor service en Australie.

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

 

unnamed-1.jpg

Photos : le troisième PC-24 à Stans @ Stephan Widmer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.