09/02/2017

Nouvelle prolongation des A-10 !

3107729982.jpg

Washington, l’année dernière, l'US Air Force avait annoncé un nouveau sauvetage pour la flotte de Fairchild République A-10 «Thunderbolt II» avec une prolongation de celui-ci jusqu’en 2021. Hors, selon le dernier rapport disponible, les A-10 pourraient bien rester en service jusqu’en 2025 voir plus.

La secrétaire de la Force aérienne Deborah Lee James a annoncé que la retraite de la flotte des A-10 serait retardée une fois de plus. Le secrétaire de la Défense Ashton Carter a annoncé que la production d'aile continue pour venir rééquiper et maintenir l’avion le plus longtemps possible. Selon Boeing, il serait même possible de maintenir les A-10 jusqu’en 2040 ! Sans confirmer cette option, le chef de l’Air Combat Command le Genéral Herbert Carlisle a déclaré que les nouvelles ailes rendraient l'avion viable pour l'avenir aussi longtemps que le service a besoin d'eux.

Sans préciser exactement une date butoir, le Genéral Herbert Carlisle annonce que l’Air Force va continuer à utiliser les A-10 durant les années 2020 à 2030. La prochaine échéance pour décider du retrait de l’avion n’interviendra pas avant 2025.

Pour l’US Air force, il est maintenant évident que seul six escadrons de F-35 seront réellement opérationnels à partir de 2022 et que le maintien de huit escadrons de A-10 est aujourd’hui clairement une nécessité.

Historique :

Le 6 mars 1967, l’US Air Force proposa à 21 constructeurs de lancer une étude pour son programme Attack-Experimental ou AX d'avion d’attaque peu coûteux. Six compagnies répondirent à l'appel, dont Fairchild et Northrop, qui reçurent des contrats pour construire des prototypes. Le premier vol du prototype YA-10A de Fairchild a eu lieu le 10 mai 1972. Le 10 janvier 1973  le A-10 est déclaré vainqueur de la compétition face au Nothrop A9 Les premiers A-10A ont été livrés en octobre 1975 à la base de l’USAF de Davis-Monthain, dans l’Arizona. 714 appareils (dont un biplace) furent construits pour l’USAF entre 1975 et 1984. L’A-10 « Thunderbolt II » a cependant été assez mal accueilli dans les forces aériennes américaines, les autorités avaient plus confiance dans les F-16 et F-15.

 

 

188th_FW_A-10_Warthog_fires_Maverick_in_training.jpg

Photos : l’A-10 semble avoir encore un petit avenir @ USAF

 

Commentaires

mais pourquoi les américains ne ressortent pas leur planche à dessin et redessine l'A10 en faisant un nouvel avion d'attaque au sol avec les améliorations d'aujourd'hui.
avec un minimum de frais il en sortirait un avion au top niveau.
les armées en général veulent diminuer la variante d'avion par des avions multi-rôle mais pour certain travail il y a pas le choix car un type d'avion sera toujours supérieur aux autres.

Écrit par : michel | 09/02/2017

Le A-10 est une machine de guerre redoutable et je ne comprend pas ce choix du F-35 pour le remplacer.
L'USAF aurait du lancer un appel d'offre pour la réaliser d'un vrai remplaçant moderne du A-10, avec les memes caractéristiques de blindage, canon intégré, et double moteur, pour un appui et combat au sol des plus efficaces et des plus sûr.
Le F-35 est un avion mal adapté à ce type de mission, trop fragile et trop cher pour de tel risques en basse altitude.

Écrit par : Albert66 | 09/02/2017

Si les forces aériennes américaines l'ont assez mal accueilli, ce n'est pas le cas des troupes au sol, qui n'envisagent plus de combat sans son appui

Écrit par : Milpa Bagen | 09/02/2017

Soyons rassurés, Les USA sont pragmatiques. Devant l'évidence en terme d'efficacité, de solidité et de coûts, les A10, B52 et U2 resteront en service encore longtemps.

Écrit par : travis | 10/02/2017

Je pense que cet avions est l'une des plus grande réussite de l'histoire de l'aviation militaire. Il est tellement bien adapté à sa mission que lui concevoir un remplaçant 40ans plus trad donnerait pratiquement le même avions

Écrit par : inquisituer Morphéus | 10/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.