06/02/2017

Tunisie, arrivée des OH-58D « Kiowa » !

3546651821.jpg

La Tunisie a réceptionné ses 6 premiers hélicoptères d’occasions Bell OH-58D « Kiowa » sur un total de 24. Ces appareils ont été commandés en mai 2016 pour un montant de 100,8 millions de dollars us.

Pour la Tunisie, les « bons vieux Kiowa » vont permettre d'améliorer la capacité de celle-ci à mener des opérations de sécurité aux frontières et de combattre les infiltrations de terroristes, comme les groupes d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), la mouvance de l'Etat islamique en Libye et Ansar al-Sharia Tunisie (AAS-T). La Tunisie partage une frontière de 500 km avec la Libye, pays en proie au chaos et aux activités de groupes jihadistes.

Les Kiowa tunisiens :

Les 24 Bell OH-68D « Kiowa » sont équipés de missiles Lockheed-Martin AGM-114R, de roquettes de type APKWS de BAE Systems, de mitrailleuses de type Dillon M134D de 7,62 mm Gatling, ainsi que de nacelles lance roquettes M260. Un système complet de guerre électronique avec cartouches leurre de type A965M1 et avertisseur infrarouge d’alerte missile sont installés à bord.

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

Le Bell OH-58 Kiowa est un hélicoptère militaire léger de reconnaissance, dérivé du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134, tandis que l'OH-58D porte une mitrailleuse M2 et d’un pod de 7 roquettes "Hydra" de série et d'optiques améliorées, La version Kiowa « Warrior » est quant à elle équipée de quatre missiles Raytheon AGM-114 « Hellfire ».

Photo : Bell OH-58D « Kiowa » @ US Army

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.