02/02/2017

BAE systems partenaire du futur avion de combat turc !

TF-X'in_üç_kavramsal_tasarımı.jpg

BAE Systems a été confirmé comme le partenaire direct de Turkish Aerospace Industries (TAI) dans le développement par la Turquie d’un avion de combat indigène. Le programme est surnommé TF-X. Un nouvel accord entre les deux compagnies a été signé par leurs dirigeants à Ankara le 28 janvier, en présence des premiers ministres de la Turquie et du Royaume-Uni. BAE Systems travaille avec TAI dans une phase d'étude pour le TF-X depuis 2015. 

"C'est plus qu'un accord commercial, c'est le début d'un partenariat de défense profonde qui contribuera à notre sécurité globale », a déclaré le Premier ministre britannique Theresa May. Elle a également déclaré que les gouvernements turc et britannique avaient signé "un nouvel accord unique qui établit un nouveau cadre de coopération et de dialogue, y compris avec les ministères de la défense et les forces aériennes".

Le programme TF-X :

Le contrat de développement, une fois signé, devrait coûter plus de 120 millions de dollars à la société britannique. BAE a déclaré que des centaines d'ingénieurs britanniques et turcs collaboreront sur le programme, à son apogée. Le directeur général de TAI Muharrem Dortkasli a déclaré l'an dernier que trois options de conception du TF-X avaient émergé, y compris des versions à un ou deux moteurs.

Ce projet d'avion de combat de 5e génération a été confié en 2001 à Turkish Aerospace Industries (TAI). Le coût du développement du projet est évalué de 70 à 80 milliards de dollars. Mais ce prix ne tient pas compte de la motorisation futur de l’avion. En conséquence on peut esquisser un développement proche des 100 milliards de dollars.

 Le premier problème rencontré par les ingénieurs turcs de TAI provient d’un cruel manque d’expérience en matière de conception. En 2013, ceux-ci ont fait appel aux ingénieurs suédois de Saab pour les aider à la définition du design de l'appareil. Cette collaboration a permis de présenter trois versions possibles : un monomoteur adoptant un design proche du F-22, un bimoteur ou enfin un monomoteur plus petit avec des ailes-canard.

La Turquie n'a pas encore choisi le groupe motopropulseur pour le TF-X, bien qu'il ait négocié avec Rolls-Royce pour le turboréacteur Eurojet EJ200 qui alimente l'Eurofighter Typhoon. En octobre 2014, Rolls-Royce a signé un protocole d'accord avec l'institut de recherche scientifique de la Turquie pour ouvrir un «centre technologique avancé»dans le pays. Le choix de BAE Systems pourrait donc bien confirmer une motorisation avec un dérivé de l’EJ200. La Turquie a exprimé son ambition de voir voler le TF-X en 2023.

 

1434592441399.jpg

Photos : 1 programme TF-X @Mehmet Delice 2 Signature de l’accord BAE TAI@ BAE Systems

 

Commentaires

Absolument incroyable comme l'Europe est naïve, en créant la futur concurrence qui au final tuera son économie.

Écrit par : Madelin | 02/02/2017

Mais non Madelin, l'Europe n'est pas naïve : en 2023 il y a peu de chance que ces deux pays soient européens... ;o)

Écrit par : Jo-ailes | 02/02/2017

vu l'expérience quasi nulle de la Turquie dans ce domaine de l'aéronautique de combat, je reste sceptique dans ce projet. Je suis meme surpris que les britannique se lancent là dedans, devenir de simple partenaire d'un pays n'ayant aucune expérience dans le domaine c'est tomber bien bas. L'UK n'est visiblement plus capable de faire ses propres avions, quelle déchéance.
Est ce que cet avion turc aura plus de succès que le Tejas indien, ou le Qaher-313 iranien ...

Écrit par : Albert66 | 02/02/2017

Vous voyez vraiment la Turquie devenir un concurrent de Dassault, BAE et Airbus DS dans un proche avenir ?

Si mes souvenirs sont bons, c'est ce que l'on disait également pour le KAI T-50, le HAL Tejas ou encore le PAC JF-17.

A date, leur carrière à l'international n'est finalement pas très impressionnante.

Écrit par : FredericA | 02/02/2017

@Madelin.
Ce n'est pas l'europe qui se tire une balle dans le pied, c'est l'UK, qui est sortie de l'UE qui fait un pied de nez à l'europe.
Cela dit, je trouve que c'est plutôt l'UK qui va y perdre avec ce partenariat. En Europe il reste Airbus, Dassault et Saab qui font de bons avions de combat, surement meilleur que ce que feront les turcs.

Écrit par : Albert66 | 02/02/2017

@Madelin
Sauf erreur BAE Systems est Anglais... et les Anglais ne sont plus Européens ;)

Écrit par : Simon | 03/02/2017

c'est peut-être une chance pour BAE de s'allié avec la Turquie car pour le développement d'un nouvel avion ca coûte des milliards et après c'est pas si grave que l'autre pays a pas les compétences tant qu'il finance le projet.
au final l'Angleterre en sortira vainqueur avec un nouvel avion en remplacement de l'eurofighter qui n'est pas une réussite en terme financier.

Écrit par : michel | 03/02/2017

Perso, je pense que les Anglais vont essayer de siphonner les crédits de cet avion vu que les Turcs seront incapables de le tenir.

Écrit par : niccus | 03/02/2017

L'Union Européenne est une véritable erreur sur tous les points.
1.
Avec l'ouverture des frontières qui a amené désordre, violence, mélange raciale et religion.
2.
Des frontières ouvertes donc de vraies passoires.
3.
Des gens haut placé dans l'UE qui profite de ce système pour ce remplir les poches.
4.
Une armée uni de plusieurs pays dans la décadence et incapable de faire face a un éventuel ennemie.
5.
La Suisse n'est pas dans l'UE dans le sens du terme mais elle paie des fortunes pour les beaux yeux de l'UE.
6.
Je dis bravo à l'Angleterre d'être sorti de ce cercle de décadence.

Cher amis nos voisins Anglais sont plus Européen que les autres et que veut dire Européen, ce n'est que des titres ou règlement signé par des gens qui veule commander les autres pays, pas trop génial comme système, avant d'aller montrer du doigt les autres commençons par balayer devant sa porte.

Écrit par : michel | 03/02/2017

@Michel: Si les frontières n'avaient pas été ouvertes, les romains n'auraient pas amené leur civilisation, les réfugiés protestants et juifs leurs richesses (tant matérielles que leurs connaissances), au XVIIIe et XIXe siècles les pauvres Suisses n'auraient pas put aller travailler à l'étranger (France, Allemagne, Italie, USA) pour survivre et les scientifiques européens nous apporter leurs connaissances maintenant encore (CERN, EPFL, EPFZ, etc.)...
Alors vous comprendrez aisément que dès le premier point, je ne peux être d'accord avec vous. Mais nous sommes dans un pays libre, et chacun a Dieu merci le droit de penser et croire à ce qu'il veut! ;o)

Écrit par : Jo-ailes | 03/02/2017

A en Lire les coms, certains ou "tous" n'ont aucune idée de la situation industrielle de la Turquie... . La Turquie c'est l'Allemagne du MENA+Afrique+Sud Asiatique... . L'Industrie Turque est très avancé de part sa politique systématique des ToT (transferts of tech), des JV (joint venture) à gogo et cela avec des acteurs tels que l'allemagne (42%), La Grande bretagne et les US. La TUrquie fabrique une bonne partie des A320-350 par exemple... . LEs projets qui arrive à terme en turquie en matiére militaire: Char Altay , les MALE Uav ANka-S, T-129, Les frigates ( Tf-2000 et Milgem), Les missile Ballistique BOra (3000km+), Les Hisar ( Anti air missile systeme), et j'en passe. Le seuls defaut ou manquemant c'est que les Turcs ne font pas le coeur de ces engeins, Moteur et turbine. MAis ca c'etait avant. Concernant L'avion de Chasse TF-X Turc, l'armature,radars et armement, cela sera produit par les entreprises du pays ( aselsan et Havelsan) avec une expertise de BAE, deplus Les turcs en signé un TOT avec Rolls Royce pour les Turbines, ce qui veut dire, que celle ci va acquérir la pleine capacité et droit de produire et vendre comme bon leurs semble.
ET il y en a encore bcp à dire, comme le LDH ( porte avion/heli), Hurkus...

PS: le contrat d'avion pilote pour L'US air force, et bah... la Turquie y est avec Sierra Nevada en JV, et sierra nevada appartient a 100% à un couple Americano-turc... .

Ps2: La Turquie fabrique une partie du F-35 + Le missile de croisière qui sera adapté sur l'avion.

L'autre bout de L'europe n'est pas à l'age de pierre, L'europe recule ( à l'exception de certain), cela ne veut pas dire que les autres recule aussi...

Écrit par : Jean | 06/02/2017

Petit plus, qui a ete confirmé par Rolls-ROyce dans l'interview de C4Defence. Ce sera un double Turbine, et donc un Heavy jet. Coté grandeur , environ un 70-80% en taille d'un F-22.

Écrit par : Jean | 06/02/2017

Les commentaires sont fermés.