29/01/2017

Essais en vol du MiG-35 de préséries !

332.jpg

Moscou, le MiG-35 de préséries a débuté ses essais en vol la semaine dernière. Le pilot d’essai Mikhail Beliaev a déclarés à son retour que les résultats ont été concluants, tous les systèmes embarqués, y compris le propulseur et le système de contrôle de l'avion ont fonctionné parfaitement.

L'armée de l'air russe doit remplacer à terme l’ensemble de sa flotte d'avions de combat légers avec le nouveau MiG-35 « Fulcrum-F », a dévoilé un haut fonctionnaire le 27 janvier dernier. Il s’agit en effet, de venir progressivement remplacer les actuels 350 MiG-29. Ces appareils qui composent l'extrémité légère du spectre de combattant de la Force aérienne russe.

Egalement à l’exportation :

Mais le nouveau MiG-35 sera également proposé à l’exportation, notamment en direction de pays qui exploitent l’actuel MiG-29.

Le MiG-35 « Fulcrum-Foxtrot » :

342.jpg

Le MiG-35 « Fulcum-F » (Foxtrot) est représente un développement ultime du célèbre MiG-29. Il est un dérivé du MiG-29OVT de démonstration. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MiG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou.

Les ingénieurs de MiG ont mis l'accent sur la fiabilité de la cellule, des moteurs et de l'avionique. Le chef de la direction de MiG, Sergei Korotkov, a déjà déclaré que le MiG-35 dispose d’une vitesse de Mach 2,23 et une portée opérationnelle 1,5 fois plus longue que le MiG-29 actuel. Il dispose deux impressionnants moteurs Klimov RD-33OVT munis de buses bidirectionnelles de vectorisation de poussée. Cela contraste avec les avions comme le Su-35 actuel et le F-22 « Raptor » américain qui n'utilisent que la vectorisation de poussée verticale à un seul axe.

Le MiG-35 est équipé d'un système de ciblage électro-optique NPK-SPP OLS-K. Le système de ciblage et de surveillance OLS-K est monté directement sur l'avion sous le fuselage droit (tribord) sur la nacelle du moteur. Le capteur OLS-K peut suivre les véhicules en mouvement sur 20 kilomètres et les contacts de surface en mer pendant 40 kilomètres. Un télémètre laser intégré calcule la distance de la cible jusqu'à 20 kilomètres. L’avion dispose d’un système de désignation laser pour les armes guidées. Le nouveau télémètre laser et télémètre PPK permet au MiG-35 de guider de façon autonome des munitions de précision de la même façon que les F-15 E américain. A noter que cette nouvelle capacité de ciblage par précision pour les armes air-sol, est en soi une nouveauté dans la doctrine aérienne russe.

image.jpg

Le MiG-35 dispose du radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE (Zhuk-AE pour l’exportation) d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et en engager 8. L’avion mettre en œuvre les derniers systèmes d’armes russes, dont les missiles R-77 et K-74M. La charge militaire avoisine maintenant les 6 tonnes. En matière d’avionique le pilote dispose d’un cockpit tout glace avec 4 écrans couleur LCD.

 

3445.jpg

Photos : MiG-35 Fulcrum-F et son cockpit @ RACMiG

 

 

Commentaires

Cher PSk vous commettez plusieurs erreur dans votre article. Le MiG-35 S 702 Bleu monoplace si j'ai bien compris. Mig-35 UB numéro 712 Bleu, si j'ai bien compris. Ils Utilise la cellule du programme MiG-29KR / KUBR et MiG-29M / M2.

http://www.vesti.ru/doc.html?id=2847620#


Pour les Réacteurs se sont des Klimov RD-33 Mk sans tuyères "orientables" photo 6 ici:

http://bmpd.livejournal.com/2399425.html

Bref à vérifier

Écrit par : Benoit | 29/01/2017

Chez le constructeur

http://www.uacrussia.ru/ru/aircraft/lineup/military/mig-35/design-features/

Vous noterez que d'après le constructeur il est possible de monter en option des CET sur le moteur RD-33MK.

Après le reste je n'ai pas lu la suite de votre article concernant l'ensemble du systèmes électronique.

Écrit par : Benoit | 29/01/2017

@Benoit: Selon les indications de l'avionneur, deux types moteur seront disponible. Il semble que les RD-33Mk sans tuyère orientables seront disponibles pour l'exportation alors que les RD-33OVT seront réservés pour la Russie.

Écrit par : PK | 29/01/2017

@PK je pense plutôt l'inverse les réacteurs les moins chers, au coût d'exploitations le moins coûteux pour les VKS vu les conditions économiques actuelle en Russie. Les plus chers avec toutes les options pour l'export. Mais on verra ceci en 2019 quand les premiers exemplaires seront dans les escadrilles.

Écrit par : Benoit | 29/01/2017

Bonjour à tous

Cet article vient en complément de ce qui précède:

http://www.defense-aerospace.com/articles-view/release/3/180707/is-russia%E2%80%99s-mig_35-a-real-threat-or-a-paper-tiger%3F.html

Écrit par : forêt10 | 31/01/2017

Pas de tuyère orientables selon cette source sur l'avion qui a volé.

http://sdelanounas.ru/blogs/89644/

Écrit par : Benoit | 01/02/2017

Les commentaires sont fermés.