21/01/2017

Un nouvel HUD pour le F-22 « Raptor » !

1280px-Lockheed_Martin_F-22A_Raptor_JSOH.jpg

Lockheed-Martin a choisi l’équipementier BAe Systems pour remplacer l'écran tête haute (HUD) 2 Head up display" sur les F-22 « Raptor » en service au sein de l’US Air Force.

L'unité d'affaires des systèmes électroniques de BAE à Rochester au Royaume-Uni fournira son nouveau HUD entièrement numérique (DLE) avec un contrat de développement qui conduira à la pleine production pour l'ensemble de la flotte de F-22.

Le HUD DLE de BAE Systems : 

BAe Systems a développé HUD DLE (Digital Light Engine ) qui enlève la source conventionnelle d'image du tube à rayons cathodiques et introduit une solution d'affichage numérique plus avancée. La technologie numérique offre une fiabilité accrue, diminue la maintenance et fournit une performance de luminance constante. De plus, le HUD DLE offre des avantages d'espace et de poids combinés à la dernière technologie des guides d'ondes optiques. Sa conception modulaire et légère améliore la sécurité de vol, réduisant la fatigue et augmentant la conscience de la situation jour et nuit. Il fournit un fonctionnement sans interruption avec des lunettes de vision nocturne (NVG). Il permet des améliorations de capacité incrémentales avec un impact minimal sur le casque et l'installation dans l'avion. 60% plus petit et 50% plus léger qu'un HUD classique, il s'intègre facilement dans les cockpits actuels et futurs.  

1434573512586.jpg

Rappel :

Le F-22 a été conçu pour réduire au maximum sa signature radar qui, au final, est environ 100 fois inférieure à celle d’un F-15 «Eagle» bien que les deux avions aient à peu près la même taille. L'avion est entièrement recouvert d'une peinture absorbant les ondes radar. De plus, les surfaces de contrôles sont conçues par thermoformage pour éviter d'utiliser des rivets qui créeraient des aspérités et ses antennes et détecteurs sont noyés dans le revêtement.

Pour réduire la signature infrarouge le F-22  dispose d’un système de refroidissement très sophistiqué. La chaleur est évacuée dans le carburant et part dans le sillage des réacteurs. Ce système ayant été calculé avec une tolérance réduite, quand l'avion termine sa mission, les équipements internes sont à haute température et pour diminuer la chaleur, les soutes sont ouvertes au sol. C'est l'une des raisons qui font que les frais de maintenance  du F-22 sont particulièrement élevés.

Le Raptor dispose de son armement dans deux soutes latérales et une soute ventrale, afin, de maintenir sa furtivité. Les soutes latérales peuvent contenir 1 missile AIM-9 «Sidewinder»chacune. La soute ventrale peut recevoir 4 à 6 missiles AIM-120 AMRAAM, dans les soutes latérales et 2 AIM-120 AMRAAM ou 8 bombes GBU39. Le F-22 dispose également de 4 pylônes sous les ailes, utilisables, lorsque la furtivité n'est pas indispensable.

Le radar principal de type AESA est couplé directement aux divers capteurs noyés dans la cellule. Les moteurs Pratt & Whiney F119 qui produisent environ 38.000 livres de poussée chacun, permettent une vitesse de croisière Mach 1,8, sans postcombustion. Avec postcombustion la vitesse maximale est d’environ Mach 2,2. L’avion peut voler à 60.000 pieds. Les tuyères des réacteurs sont dotées de la poussée vectorielle et peuvent être orientées de 40 degrés vers le haut ou le bas, soit pour améliorer la manœuvrabilité lors d'un combat aérien, soit pour réduire la distance de décollage.

Le F-22 est le premier avion militaire à disposer d'un tableau de bord entièrement composé d'écrans LCD multifonctions couleurs, en complément du système HOTAS (MMM, Mains sur Manettes et manche) et du viseur tête-haute.

f-22 raptor,bae systems,hud,blog défense,infos aviatin,les nouvellles de l'aviation,usaf

 

Photos : 1 F-22 « Raptor » @ USAF@ ROB Schenk 2 & 3 module HUD DLE @ BAe Systems

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Avion nettement mieux réussi que le petit frère.
En croisière et suivant le centrage, la poussée vectorielle permet de ne pas braquer les surfaces de contrôle afin de réduire la traînée.

Écrit par : James | 21/01/2017

@James: Mieux réussi que le F-35, certes, mais il s'est tout de meme cassé les dents contre le Rafale en Dogfight. Pour un avion de supériorité aérienne de 5ème génération ça la fou mal face à un avion multirole de 4ème génération.
Le F-22 est un très bon avion mais vu son rapport efficacité/cout, je reste plus sceptique sur les qualités de l'avion.

Écrit par : Albert66 | 21/01/2017

187 avions à équiper, c'est pas le contrat du siècle.

Écrit par : gian | 22/01/2017

@Albert66
Aucun avion n'est supérieur à 100% à un autre.
Le score, si je me souviens bien était de 6 à 1, et comme dans ce genre d'exercice, le talent du pilote et un peu de chance peuvent faire la différence,
Bien sûr que le F-22 possède son lot de défauts, sa MCO par ex, mais il faut reconnaître que l'avion a beaucoup d'atouts techniques.
Le Rafale n'ayant pas le même cahier des charges que le F-22, on ne peut pas les comparer sur tous les types de mission. Le Rafale remplit complètement, voire plus les missions pour lesquelles il a été conçu

Écrit par : James | 22/01/2017

non, en dogfight le score ne fut pas de 6 contre 1 en faveur du F22, mais de 6 nuls et 1 seul coup au but du F22. C'est pas tout à fait la même chose.

Le F22 l'emporta donc, mais la performance du rafale fut jugée comme tout à fait exceptionnelle. Ce fut effectivement le seul chasseur à tenir tête au F22.
Ca ne remet pas en cause les qualités du F22, mais c'est super valorisant pour le Rafale.

Écrit par : ano | 22/01/2017

@ Ami, James : pour ceux qui ont une expérience militaire : on ne divulgue JAMAIS les résultats des exercices entre forces aériennes. La vous nous servez du Blabla de certains forums destinés à des profanes en mal de reconnaisances.

Écrit par : Steeve | 23/01/2017

@ano
Mes propos vont dans ce sens. Les valeurs exactes des scores n'ont pas d'importance dans notre discussion, c'est juste pour dire que le Rafale se défend bien malgré la différence des cahier des charges.
@Steeve, avec tout le respect que je vous dois, relisez mes proses, je n'ai pas mis l'accent sur les scores dont certains ont été divulgués (par une des parties), bien sûr quelques années après l'exercice.
Je ne cherche pas du sensationnel, je discute essentiellement technique et si vous parcourez mes écrits dans les différents sujet de ce blog, vous verrez qu'il ne s'agit que ça (+ quelques piques d'humour).
Bien à vous Ami Steeve.

Écrit par : James | 23/01/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.