19/01/2017

L’Indonésie opte pour l’A400M !

389508.jpg

Le gouvernement indonésien vient de donner son feu vert à l'achat de cinq avions de transports Airbus A400M « Atlas ». Ce contrat est estimé à de 2 milliards de dollars.

L’Indonésie prévoit ainsi de moderniser sa flotte d’avions de transport actuellement dotée de Lockheed-Martin C-130B « Hercules ». Les A400M seront mis en œuvre par les escadrons 31 et 32.

A noter que cette acquisition a été approuvée par la Commission de la Chambre des Représentants indonésienne sur la défense à condition que les trois dernières cellules subissent un montage final au sein de la société indonésienne PT Dirgantara à Bandung. Pour cette réalisation, des ingénieurs indonésiens seront formés sur les installations d’Airbus à Séville.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

Photo : A400m @ Burkhard Domke

Commentaires

Commande très inattendue, cela dit de nos jours, si on ne veut pas acheter Russe ou Ukrainien, le choix d'un gros porteur se limite à l'A400M. Depuis l'arrêt de la chaine des C-17 il n'y a plus que l'Airbus pour remplir ce rôle.
Certes, il a de gros défauts, la plupart seront probablement corrigés avec le temps mais je pense que de nos jours ces problèmes vont être le lot de tout nouvel avion moderne, et le F-35 en est la preuve. Les avions modernes sont trop complexe, trop multirole, trop perfectionnés, et les délais et les budgets alloués sont souvent sous estimés ce qui rend la tache du développement plus difficile.
En tout cas, même si ce n'est que 5 avions c'est un bon signe pour l'A400M, l'export ça fait toujours du bien. Espérons juste que certains pays (oui je regarde l'allemagne) ne se délestent pas de 5 avions pour leur refiler les leurs et réduire leur commande. ils en sont capables.

Écrit par : Albert66 | 20/01/2017

Je pense plus à une revente de créneau de production de pays à pays que 5 exemplaires supplémentaires à produire. Pareil pour les rumeurs pour l'Egypte. A suivre.

Écrit par : Benoit | 20/01/2017

D'après cet article (de source américaine) ça n'a pas l'air d'être le cas!

http://www.defensenews.com/articles/indonesian-defense-chief-plays-down-a400m-acquisition-reports

Qui dit la vérité?

Écrit par : forêt10 | 27/01/2017

Forêt rien n'empêche un pays de revendre un créneau de fabrication d'un avion à un autre pays. Celui-ci peut importer le puzzle pour le monter chez lui. Mais je pense que le coût sera monstrueux. Politiquement, ce pays fait fonctionner son industrie et donne du travail à son peuple. Ça me rappelle des TGV en France pour des lignes non TGV pour sauver une usine, mais comme c'est le peuple qui paie.Celui-ci paiera son coût d'exploitation plus cher. A suivre pour voir le nombre total des A400 M a sa fin de carrière.

Écrit par : Benoit | 28/01/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.