04/01/2017

La France commande 17 Pilatus PC-21 !

169782444.jpg

Pilatus Aircraft Ltd est heureuse d'annoncer la signature d’un contrat portant sur la vente de 17 avions écoles de type PC-21 pour l’Armée de l’air française. Ces appareils vont venir remplacer les actuels Alpha Jet. Précisons d’emblée, que le PC-21 n’est pas prévu pour venir équiper la Patrouille de France.

Le contrat signé a été signé le 30 décembre 2016 par l'armée de l'air française avec Babcock Mission Critical Services France (BMCSF) et Pilatus. Le contrat comprend la location des PC-21 par la société Babcock Mission Critical Services France ainsi que du matériel connexe de formation, l’avionneur suisse assurera la logistique. En plus de la Force aérienne suisse, la France est aujourd'hui la deuxième nation européenne à opter pour le PC-21 dans le cadre du système de formation intégré le plus avancé et le plus efficace au monde

Rappel :

La France cherchait un remplaçant à son avion école Dassault Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publiée en avril 2015 par la DGA. Elle a été suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre de la même année. Sous le nom de FOMEDEC (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse) le programme poursuit deux objectifs :Remplacer le système actuel (avions et moyens sol) de formation (phase basique) des équipages des avions de chasse (pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes) à Tours et Cognac.Et de permettre une activité aérienne sur avion de formation en complément d’une activité sur avion d’arme pour les pilotes du « second cercle » qui ont vocation à renforcer et à soutenir les unités opérationnelles quand elles sont engagées.Le programme porte sur l’acquisition d’une flotte d’avions, de moyens de simulation au sol et des infrastructures associées. Une prestation de soutien est également prévue. Il s’agit de former une cinquantaine de personnels navigants par an et d’entraîner une cinquantaine de pilotes de chasse expérimentés. Le volume horaire annuel prévu est de l’ordre de 11’000 à 13’500 heures de vol.

Le Pilatus PC-21 :

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe, vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

pilatus aicraft,armée de l'air,avions école,pc-21,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : PC-21 @ PIlatus Aircraft

Commentaires

Les avions porteront-ils les marques de l'Armée de l'Air ou resteront-ils au marquages de Babcok à l'images des hélico de Hélidax?

Écrit par : PHILIPPE | 04/01/2017

Rappelez vous ce que j'écrivais le 25 décembre à l'occasion de la commémoration des vœux pour 2017:

A PK et à vous tous chers amis:
Joyeux Noël et Bonne et heureuse année 2017!
Quelques idées:
- le PC 21 en France
- le Rafale aux EUA
- Le F-35 qui "revient sur terre"
- Que les politiques prennent ENFIN les bonnes décisions et deviennent COURAGEUX...

Mon premier vœux est exaucé !

Au suivant...

Écrit par : forêt10 | 04/01/2017

Plusieurs questions:

1- Il permet de prendre combien de "g" le castard ? (Parce que, l’avantage de l'alpha-jet est que les élèves se familiarisent avec les sensations des futurs chasseurs qu'ils piloteront en escadron... ce qui n'est pas le cas avec les Cap-10 de l'EIP par exemple.)
2- Le PC-21 est-il aussi manœuvrant qu'un alfa-jet ? (Pour les même raisons que celle de la première question... je vois mal les élèves pilote apprendre les techniques de combat sur Cap-10, juste avant de partir au combat sur Rafale.(Après leur formation initiale sur Cap-10, les élèves pilotes de l'aéronavale font un stage aux USA, sur jet))

Écrit par : Simon | 04/01/2017

@Simon : des doutes sur les PC-21 ? voici les réponses des pilotes : http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/12/20/premiere-conversion-du-pc-21-au-f-a-18-reussie.html

Écrit par : Marco | 04/01/2017

Que de bonne nouvelle pour Pilatus et ce fantastique avion!

@Simon, je ne suis pas spécialiste mais il y a un univers entre le Cap-10 et le PC21.... peut-être que le Cap-10 est comparable au PC7.

Écrit par : Seb | 05/01/2017

@Marco Merci pour le lien :)

@Seb Oui, c'est certain ! Malgré tout, la France a déjà été équipé d'avions d'entrainement similaires (des Tucano) quand les Fouga Magister ont été retiré du service et avant l'arrivée des Alfa-jet et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils n'ont pas laissé un grand souvenir de ce côté des Alpes (au point ou j'ai même oublié de les mentionner dans mon précédent post), c'est en lisant un article sur le choix du PC-10 sur un autre site (et dont l'auteur a les mêmes craintes que moi), que je m'en suis souvenu.
Mais bon, contrairement aux Tucano, l’avionique des PC-10 est bien plus typée "avion de chasse", donc ça devrait pouvoir faire le job beaucoup mieux ;)

Écrit par : Simon | 05/01/2017

@Simon: PC-21 et non PC-10, Les Tucano n'ont jamais satisfait l'armée de l'air d'une part à cause de nombreuses pannes et de performances inadaptées. Le PC-21 est fort différent il permet de passer directement sur avion de chasse ce qui n'est pas le cas des Tucano. De plus l'avionique du PC-21 est adaptable en vue du futur avion de chasse du pilote: adaptation en Australie pour le F-35, pour le Hornet en Suisse et le Rafale en France. Ce système est inédit au monde d'ou le succès de cet avion.

Écrit par : Martin | 05/01/2017

Il est certain que des "affionados" Gaulois n'arrivent pas à croire que leur Pays se dote d'avions suisses. Par contre, il leur paraitrait normal que la Suisse achètent des Rafales ! Bizarre tout-de-même cet état d'esprit ...

Écrit par : Daniel COCHARD | 05/01/2017

@Daniel :
Alors pour le moment la Suisse n'a pas acheté d'avion français depuis les années 60, il n'y a pas particulièrement de réticence à acheter des avions d'entraînement sur étagère, étant donné l'absence d'offre française et l'offre étrangère assez importante.
.
Cela étant, les critiques vont plutôt au choix d'un turboprop contre un réacteur ; notamment au détriment des italiens avec qui il y a une coopération aéro (ATR) et militaire (Thales Alenia, fregates...) bien plus importante qu'avec la suisse.

Écrit par : v_atekor | 05/01/2017

@Daniel COCHARD
Si vous étiez au courant des pratiques commerciales des marchés d’armements, ce sont des compensations négociées lors de l'achat.
Ex : Israël a acheté à l'Italie 30 M346, en échange l'Italie a acheté 2 G550 CAEW
L'Inde voulait acheter les Rafales et en échange elle voulait que Dassault investisse en Inde.
Les natations européennes qui ont acheter le F35 en échange de fabrications d'éléments du programme sur leur sol.
etc ...
C'est une forme de négociation de marchand de tapi mais très répandu dans les marchés de l'armement.
Vous seriez pas un peu idéaliste ?
Mais bon sur se coup vous avez raison (les Suisses), vu la surface du timbre poste à défendre et comme vos avions sortent rarement de votre espace aérien pas la peine d'acheter le Rafale qui n'est pas adapté à vos besoins ! Quitte à vendre votre PC21 à la France à un prix peut être - élevé que si en échange vous aviez acheté le Rafale. (négociation oblige ...)

Écrit par : niccus | 05/01/2017

@Martin Oups... je me suis emmêlé les pinceaux ;P

@Daniel COCHARD Je ne fait pas parti de ceux-là. En ce qui me concerne, je suis seulement quelqu'un qui souhaite ce qui se fait de mieux pour (la défense de) mon pays, la France et plus généralement, compte tenu de la situation géopolitique actuelle, des pays alliés de la France, comme la Suisses. De ce fait :
1- Je suis content que Dassault soit notre fournisseur d'avion de chasse car leurs avions ont toujours été fantastiques (demandez aux anciens pilotes Suisse ce qu'ils pensaient du Mirage III...).
2- C'est pour cette raison que j'avais envie que la Suisse sélectionne le Rafale... du moins au début, car ensuite je me suis rendu compte que, la Suisse étant un pays neutre, vous n'avez pas forcément besoin d'avion ultra performants, capables de franchir les lignes ennemies en toute impunité. Un avion avec une puissance de feu un peu moindre vous suffit amplement puisque vous l'utiliserez presque exclusivement (voire exclusivement, si Poutine se calme) pour de la police du ciel. Donc, le Gripen peut tout à fait vous convenir.
3- Mes inquiétudes concernant le PC-21 sont uniquement de cet ordre là. Le fait qu'il soit Suisse n'est pas un problème pour moi. Nous avons tous des compétences différentes : Les meilleurs appareils photos sont Allemands, l’industrie aéronautique n°1 mondiale est Française, les rois du meuble en kit sont les Suédois et les meilleures montres et chronographes du monde sont Suisse (Je rêve un jour d'avoir une Breitling Navytimer à mon poignet). Quand on est raisonnable et que l'on veux le meilleur dans chaque catégories c'est ce genre de choix qu'il faut faire. Par exemple : Pendant 40 ans les soldats Français ont été équipés de FAMAS, qui était un excellent fusil d'assaut, aujourd'hui, après une évaluation sévère le HK 416 Allemand a remporté le contrat pour remplacer le FAMAS. C'est dommage pour l'industrie Française... mais c'est tant mieux pour nos soldat! Je préfère les voir partir au front avec une excellente arme Allemande qu'une mauvaise arme Française!

Écrit par : Simon | 05/01/2017

Du coup on pourra se passer également des Epsilon. Mais 17 suffisent pas, d'autres commandes devront suivre. J'espère que l'on commandera aussi un jet, de préférence le M-346, comme complément mais surtout afin de remplacer les Alpha-Jet dans leur rôle d'"agressor" ainsi que dans la PAF.

Écrit par : GBU | 05/01/2017

@GBU La PAF est passé directement du Fouga à l'Alfa-jet sans passer par les Tucano. Il y a probablement aucune chance de les voir sur PC-21. Ça aurait pu être le cas de la patrouille Cartouche Doré, mais elle a été mise en sommeil.

Écrit par : Simon | 05/01/2017

Est-ce que la France fera comme Singapour pour ses avions d’entraînements (mix Pilatus 21/Alenia M-346)?
En plus les pilotes singapourien s'entraient déjà à Cazaux avec leurs M-346...

Écrit par : hdg | 05/01/2017

@niccus : "Les natations européennes qui ont acheter le F35"
.
Lapsus révélateur : en effet, ils rament !

Écrit par : v_atekor | 06/01/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.