04/01/2017

L’Empire Test Pilots' School opte pour le PC-21 !

PC-21-23.jpg

Une bonne nouvelle ne vient parfois pas toute seule, l’école des pilotes d’essai de la Royal Air Force, soit L’Empire Test Pilots School (ETPS) a passé commande de deux avions de formation Pilatus PC-21.

Les PC-21 viendront remplacer les deux Embraer EMB-312 « Tucano » en service. L’avion suisse évoluera aux côtés des Hawk T1, Tornado GR4 et Gripen D et les hélicoptères Apache, EC135, A109 et Gazelle,

L’Empire Test Pilots' School (ETPS) :

L’Empire Test Pilots School est géré par le ministère de la Défense Britannique  et la société  QinetiQ en vertu d'un accord à long terme. C’est en 1943, que le maréchal de l'Air Sir Ralph Sorley  à formé le "Flight Training Test Pilots" après que de nombreux pilotes furent tués en testant de nombreux avions et prototypes introduits lors du début de la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 Juin 1943, l'unité devient l'école des pilotes d'essai et d'armement expérimental (A & AEE) à Boscombe Down.  L'école devant fournir une formation approfondie leur permettant d’être en mesure de tester des appareils et des systèmes de nouvelles générations afin d’en déterminer les qualités et défauts. En juillet 1944 l’école change de nom et devient  l’Empire Test Pilots School.

L'école des pilotes d'essai de l'Empire a été la première de son genre et fut bientôt suivie par d'autres écoles similaires, telles que l'École de l'US Air Force Test Pilot à Edwards Air Force Base, en Californie, en 1944, le United States Naval Test Pilot School dans le Maryland en 1945 et l'EPNER en France (École du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) en 1946. Certaines de ces écoles fonctionnent avec des programmes d'échange, qui élargissent la gamme d'aéronefs que les élèves ont à leur disposition pour acquérir une expérience de test en vol plus large.

En plus de ces échanges d'étudiants, les Britanniques, Français et Américains partagent l'accès aux écoles de leur avion, de sorte que les élèves peuvent éprouver un large éventail de types d'aéronefs au cours de leurs cours respectifs.

Deux PC-21 de plus pour la Jordanie :

En parallèle aux commandes française et anglaise, le Jordanie achète deux exemplaires supplémentaires du PC-21 ce qui portera à 10 d’avions en commande pour la Force aérienne Royal de Jordanie (RJAF).

9 clients pour le PC-21 :

Les pays utilisateurs sont la Suisse (8), Singapour (19), l’Arabie Saoudite (55), Emirats Arabes Unis (25), le Qatar (24) l’Australie (49), la Jordanie (10), la France (17) et l’ETPS (2).

 

 

 

 

e0fe1aadc5ae92fc88f8445514b084ea-PC-21 Pilots Training Reto Obrist.JPG

Commentaires

A priori, ce n'est pas une coïncidence, mais une (quasi) commande groupée. C'est un prestataire britannique qui joue les passe-plats entre Pilatus et l'armée de l'air...

Écrit par : v_atekor | 05/01/2017

On peut chercher toutes les causes et excuses à ces "commandes groupées". Mais il n'y a in fine qu'une seule et vraie raison, c'est les performances pointues de la fabrique Pilatus, dans un environnement alliant la précision, le sérieux et la rigueur qui caractérisent le travail suisse.

Écrit par : Gilles Bourquin | 05/01/2017

Bizarre, la RAF a déjà sélectionné le T-6A, 10 exemplaires je crois

Écrit par : ALFaviation | 05/01/2017

@ALFaviation: oui pour son école d'élèves pilotes, ici on parle de l'école destinée aux futurs pilotes d'essai soit des pilotes confirmés qui oeuvreront pour en vue de tests sur de nouveaux avions et destinés à essayer des systèmes d'armes.

Écrit par : Steeve | 05/01/2017

Les commentaires sont fermés.