25/12/2016

Le second prototype du FC-31 a volé !

shenyang,fc-31,aviation chinoise,avions de comabt chinois,blog défense,avions furtifs,les nouvelles de l'aviation

 

Les sites de défense chinois ont publié des images de ce qui devrait être le deuxième prototype du Shenyang FC-31 (J-31).

Une différence majeure est apparue avec ce second prototype en ce qui concerne configuration des empennages verticaux. Ce FC-31 présente une queue coupée, alors que le premier prototype désigné J-31, avait une queue presque triangulaire avec un haut horizontal.

Le statut du FC-31 n'est pas clair. Le J-31 n'a pas été présenté au salon aérien de Zhuhai en 2016, bien qu'une maquette soit présente au statique sur le stand de l’avionneur et ceci près d'un «cockpit de concept avancé avec un écran tête haute conventionnel et un grand écran tactile multifonction.

Destiné à l’exportation ?

Le FC-31 serait selon certaines sources chinoises destiné aux acheteurs étrangers, à la différence du chasseur chinois J-20 qui sera fourni aux Forces aériennes chinoises. Cependant, la société Shenyang Aircraft espère que FC-31 intéressera l'armée de l'air chinoise.

Selon le porte-parole de Shenyang Aircraft Corporation, l’avion peut emporter six missiles air-air en interne et six en externe sous les ailes ou quatre missiles air-sol supersoniques en internes et quatre sous les ailes. L’avion peut également emmener quatre bombes à pénétration profonde de 500 kg en interne et quatre sous les ailes. Toujours selon l’avionneur chinois le J-31 peut également emporter jusqu’à 18 petites bombes sur les différents pylônes.

L’appareil est doté d’un système de ciblage électro-optique (EOTS) et utilise un radar AESA KLJ-7A produit par Nanjing Electronics (NRIET).

AVIC a également fourni de nouvelles spécifications en ce qui concerne la longueur du J-31 qui est passée de 16,8 m à 17,3 m, tandis que son poids maximal au décollage est passé de 25 tonnes à 28 tonnes. L’avion dispose de commandes latérales, d'un grand écran multifonction reconfigurable (MFD), d'un grand écran tête haute (HUD) et d'un viseur de casque.

2016-07-08-FC-31-2.0-03.jpg

Le Shenyang J-31 :

Le Shenyang J-31 est un chasseur de taille moyenne utilisant des moteurs russes RD-93 et à terme des moteurs chinois WS-13. L’avion reprend les entrées d’air du F-35 sans séparateur de couche du moins en apparence. On notera que les tuyères sont classiques à la différence du F-22. 

Conçu par l'Institut 601 de Shenyang et fabriqué par l'usine 112, toujours à Shenyang. Selon les premières communication de la China Aviation Industry dédiée à cet avion indique qu'il a une faible signature radar et une forte capacité en matière de contre-mesures électroniques. Il y une capacité multirôle. Les systèmes de bords permettent la fusion des données. De plus l’avion capacité en logistique intégrée et un haut ratio qualité/prix. Il peut décoller sur 400 mètres et atterrir sur 600 mètres. Sa durée de vie est estimée entre 6 et 8’000 heures de vol ou 30 ans de service.

 

3365770599.jpg

Photos : 1 le second prototype@Weibo 2 Maquette du cockpit 3 le premier modèle @ Chine Nouvelle

 

 

Commentaires

Un avion d'apparence moderne, mais l'est il vraiment ...
Avoir un aspect furtif n'en fait pas un vrai avion furtif, avoir un radar AESA ne signifie pas que ce soit un bon radar AESA, avoir un viseur de casque ne signifie pas que ce" soit un bon viseur de casque, etc.
Ca reste avant tout un avion chinois, avec une technologie chinoise, on peut donc doute des capacité réelle de cet avion. N'oublions pas que les chinois ne propose jamais leurs récents avions dans les appels d'offre, probablement par crainte que leur niveau par rapport aux autres ne soit révélé.
On peut d'ailleurs avoir un aperçu du Comac C919, un avion copié de l'A320, moins cher, mais qui ne se vend quasiment pas. Les compagnies ne semblent visiblement pas convaincu par le résultat chinois (meme si bon nombre d'éléments sont occidentaux mais coté qualité, gestion de l'avionique, etc ça semble peu convaincant).
Bref, pour moi ça reste à l'image de ce que savent faire les chinois, de la sous copie. L'habit ne fait pas le moine comme on dit et si ces avions font très moderne et de 5ème génération ils n'en ont probablement pas les qualités.

Écrit par : Albert66 | 27/12/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.