15/11/2016

L’Espagne remplacera ses Hornet par des Eurofighter !

2974493151.jpg

L'Armée de l'Air Espagnole (EdAE) prépare le remplacement de sa flotte d’avions de combat Boeing F/A-18 « Hornet » pour 2030.

Concentration d’Eurofighter :

Le remplacement des F/A-18 « Hornet » espagnols se fera en trois phases. Les deux premières concerne l’avion de combat européen Airbus DS Eurofighter et la dernière un drone de nouvelle génération issus du démonstrateur nEUron.

L’Espagne devrait disposer à terme de 20 avions de combat de type Eurofighter « Typhoon II » de plus pour remplacer le Hornet. Le pays vient de recevoir ses 33 modèles d’Eurofighter T2. Puis viendra l’arrivée du T3 dont 20 exemplaires sont en commande.  La Force aérienne espagnole dispose également de 17 Typhoon T1 sur 19 réceptionnés (deux ont été perdu).

Mais pour l’Espagne, un gros problème subsiste, en effet, si le T2 a reçu ses paquets d’améliorations du consortium Airbus Eurofighter, ceux de l'avion de la Tranche 1 n'en ont pas ! L’Espagne est à ce sujet très mécontente du rythme de ces mises à niveau et a donc décidé d'avancer sur sa propre route. Deux options s’offre pour le pays : améliorer les T1 ou passer commande d’un lot supplémentaire de T3. La décision se fera d’ici 2020. Quoi qu'il en soit, le Typhoon II devient petit à petit l'ossature principale de Force aérienne espagnole.

 

F-18A_espagnols.jpg

Photos : 1 Airbus Eurofighter T2 espagnols 2 F/A-18 Hornet espagnols@ EdAE

 

Commentaires

"Deux options s’offre pour le pays : améliorer les T1 ou passer commande d’un lot supplémentaire de T3"
euuuh donc ils ne sont pas content et donc ils reflechissent a en... reprendre???

Écrit par : R2D2 | 15/11/2016

T1 et T3 n'ont plus grand chose à voire l'un et l'autre, remplacer peut éventuellement faire plus de sens que de upgrad.

Écrit par : inquisituer Morphéus | 16/11/2016

@R2D2: en même temps l'Espagne est partenaire du consortium Eurofighter et à l'heure où Airbus se réorganise il s'agit de se positionner.

Écrit par : Marco | 16/11/2016

"...la dernière un drone de nouvelle génération issus du démonstrateur nEUron."
Bizarre de prévoir remplacer par un avion dont on ne connaît ni les performances, ni le prix, ni même s'il sera produit.

Écrit par : James | 16/11/2016

@James : l'Espagne étant partenaire du programme nEuron dès le départ, c'est assez logique : ils font le pari de créer un drone, et ils poursuivent leur investissement. Comme tout investisseur, ce qu'ils ne savent pas, en revanche, c'est le coût total du développement, puisqu'ils font le pari que la solution retenue sera la bonne, et que des paris perdus ça existe. Cela étant, si l'Espagne s'engage, c'est que le démonstrateur a permis de dé-risquer pas mal de choses : ça donne des informations sur le futur de ce projet puisque les pays partenaires se positionne pour la production d'un drone de série.

Écrit par : v_atekor | 16/11/2016

La part de l'Espagne dans le projet nEuron:

180 millions d'euros pour la France
150 pour la Suède et l'Italie (75 chacun)
35 pour l'Espagne
20 pour la Suisse et 20 pour la Grèce

Autant dire pas grand chose...
L'Espagne nous refait avec l'Eurofighter, le coup du NH90, au début, elle en voulait beaucoup, pour finir, elle devra (faute de moyen) s'en contenter d'une vingtaine

Écrit par : forêt10 | 16/11/2016

@v_atekor
L'Espagne ne participant pas à FCAS, va devoir se contenter du cahier des charges des 2 partenaires et à condition que ces derniers acceptent de vendre à un pays tiers étant donné que l'avion contiendra des techno sensibles

Écrit par : James | 17/11/2016

Heuresement qu'ils n'on pas préféré des F-35A même si l'Armada a toujours besoin des F-35B. Cette solution Typhoon T3 + FCAS équivalente à celle envisagé par la France avec le Rafale, est bien plus logique pour l'Allemagne aussi au lieu de s'embarquer dans la création d'un nouveau remplaçant pour le Tornado.
Du coté des T1 ça fait longtemps que l'Espagne cherche à en se débarrasser en les proposant soit au Chili soit au Pérou. Il seraient pas "retrofitables" comme les Rafale F1?

Écrit par : GBU | 17/11/2016

@James : le FCAS réemploi les avancée du nEuron, qui inclue des partenaires Européens, espagnols entre autres. Ils essaient de se positionner pour de la prod' et l'histoire du FCAS est loin d'être terminée (billard à 4 bandes avec les US et l'Allemagne...), on verra ce que réserve l'avenir : côté drone européens, ma boule de cristal est muette.

Écrit par : v_atekor | 17/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.