06/11/2016

Moteurs et armement plus puissants pour le Sukhoi T-50 !

2590427.jpg

Moscou, l’avionneur Sukhoi vient de faire le point sur le développement de son avion de combat de cinquième génération T-50 PAK-FA. La motorisation définitive est actuellement au banc d’essai au sol et de nouveaux armements seront progressivement prêts pour venir équiper le nouvel avion, dès sont entrée en service.

Les moteurs définitifs :

Un premier T-50 débutera des essais en vol avec de nouveaux moteurs au quatrième trimestre de l'année prochaine. L’avion vole depuis 2010 avec des moteurs NPO Saturn «Item 117» développant une poussée de 14,5 tonnes (32 000 livres) et dérivé des moteurs «Item 117S» du Sukhoi Su-35 Advanced Flanker. Mais les nouveaux moteurs ont commencé leurs essais au sol. Ces nouveaux moteurs semblent pouvoir offrir une poussée entre 15 et 20 tonnes (33 000 à 44 000 livres). Selon le concepteur Alexander Artyukhov, directeur général de United Engine, ce nouveau moteur est issu du démonstrateur MiG 1.42 qui a brièvement volé en 2000. De nombreuses modifications ont été apportées depuis. L’adaptation définitive sur le T-50 se fera dans la période de 2018 à 2020, avec les essais d'acceptation de l'Etat fixé pour 2020.

Nouveaux armements :

L’avionneur Sukhoi travaille avec plusieurs sociétés d’armement russes en vue de l’adaptation de 12 types de missiles pour l'avion. Durant l’année prochaine six d’entres eux vont pouvoir achevés les essais en vue de la qualification sur le T-50, puis les six autres d’ici 2020. Ceux-ci incluent le nouveau missile air-air RVV-MD pour les combats rapprochés et le RVV-SD pour les engagements au-delà de la portée visuelle. Par rapport aux modèles de la génération précédente, ils sont dotés de nouveaux systèmes de guidage avec une plus grande sensibilité et une meilleure résistance au brouillage. Le RVV-MD emploie un nouveau capteur infrarouge à double bande avec récepteur photo multi-éléments et traitement de signal numérique. Ces innovations vont doubler la distance d'acquisition de la cible par rapport à la génération précédente du Vympel R-73E, tout en élargissant les angles de recherche du missile de 30%. Le RVV-SD, qui est une nouvelle évolution du RVV-AE en service. Il offre une aérodynamique améliorée, un émetteur de plus grande puissance et une tête de guidage radar plus sensible que son prédécesseur. Le logiciel du missile a été complètement retravaillé pour permettre une augmentation de 35% de la portée maximale de tir et des capacités de manœuvres avec facteur de charge sous 12g.

Les armes air-sol prévues pour le T-50 comprennent la ligne de missiles Kh-38ME de conceptions modulaires qui permettent l'emploi de différents systèmes de guidage et ogives. La version Kh-38MLE est livrée avec un guidage laser. Le Kh-38MTE avec un imageur thermique et le Kh-38MAE avec un radar actif. Il y est également prévu d’intégrer le Kh-38MKE avec un guidage par satellite.

En matière de bombes, le T-50 pourra emporter la bombe guidée KAB-500SE, qui a été testée en Syrie, ainsi que la KAB-250LG-E de 250kg, plus légère.

 

1860366.jpg

Photos : 1 T-50 PAK-FA@ Alexey Mityaev 2 T-50 @ Max Briansky

 

 

 

 

Commentaires

12G, c'est peu pour un missile A/A et trop pour un avion avec pilote à bord.

Écrit par : James | 07/11/2016

@james: C'est une évidence, mais l'on ne dévoile jamais les véritables performances.

Écrit par : Pk | 07/11/2016

Ok Pk mais pourquoi donner un chiffre?

Écrit par : James | 08/11/2016

Un peu plus d'info ou pas à prendre avec des pincettes.

Missile RVV-SD

https://topwar.ru/82725-raketa-vozduh-vozduh-sredney-dalnosti-rvv-sd.html

Missile RVV-SD

En balade en Syrie d'après cette source sur Sukhoï SU 35S

http://bmpd.livejournal.com/1829141.html

Écrit par : Benoit | 08/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.