01/11/2016

Pilatus en passe d’équiper l’Armée de l’air avec des PC-21 ?

 

a90708bc21b328a0d6770fe9444266ba-PC-21 Australian Demo Tour Canberra(A000465857).jpg

Salon NBAA à Orlando en Floride, l’avionneur suisse Pilatus continue de faire le « Buzz ». Avec son jet d’affaire le PC-24, l’annonce concernant l’augmentation des ventes du PC-12NG, voici que l’avionneur déclare être assez proche d’une signature avec l'agence d'approvisionnement française, la DGA pour la fourniture de PC-21 pour l’Armée de l’air. Ce qui étonne dans cette annonce, vient du fait que Pilatus n’est pas du genre à claironner sur les toits ses possibles succès. Normalement, l’avionneur se montre particulièrement prudent et modeste tant qu’un contrat n’est pas signé. Alors que cache cette soudaine déclaration ?

Remplacer la flotte d’Alpha-Jet :

La France cherche un remplaçant à son avion école Dassault Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publiée en avril 2015 par la DGA. Elle a été suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre de la même année.

Sous le nom de FOMEDEC (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse) le programme poursuit deux objectifs :

Remplacer le système actuel (avions et moyens sol) de formation (phase basique) des équipages des avions de chasse (pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes) à Tours et Cognac.

Et de permettre une activité aérienne sur avion de formation en complément d’une activité sur avion d’arme pour les pilotes du « second cercle » qui ont vocation à renforcer et à soutenir les unités opérationnelles quand elles sont engagées.

Le programme porte sur l’acquisition d’une flotte d’avions, de moyens de simulation au sol et des infrastructures associées. Une prestation de soutien est également prévue. Il s’agit de former une cinquantaine de personnels navigants par an et d’entraîner une cinquantaine de pilotes de chasse expérimentés. Le volume horaire annuel prévu est de l’ordre de 11’000 à 13’500 heures de vol.

Les concurrents :

Trois appareils étaient en concurrence, il s’agissait des M-345 HET et M346 d’Alenia-Aermacchi (Leonardo) et du PC-21 de Pilatus Aircraft. Il semble que le M-346 italien, pourtant soutenu par une très forte campagne de presse, n'a pas réussi à atteindre la finale et que son petit frère le M-345 HET n’a pu faire mieux face au PC-21.

Il semble que le contrat porte sur un nombre de 20 à 25 appareils acquis en location. La commande pourrait être passée au tout début de 2017. Et qui viendra remplacer les Alpha Jet de la Patrouille de France ? Faudra-t-il un autre appareil, car au sein de la PAF on ne veut pas d'un turbopropulseur ? La suite au prochain épisode..

D’autres contrats pour le PC-21 :

Mais pourquoi donc, les gens de Pilatus ont-ils rompu leur habituelle discrétion ? Chez Pilatus on semble vouloir débloquer d’autres contrats en attentes avec le PC-21, ou celui-ci est justement en forte concurrence avec les aéronefs italiens, l’occasion de faire passer le message. Et puis, on ne sait jamais, Dassault n’est toujours pas annoncé pour le futur avion de combat en Suisse, mais suédois et allemands déjà bien engagés sont également très intéressés par l’avion suisse, alors une petite phrase pourrait avoir un effet de dominos.

 

2981965381.jpg

Photos : 1 PC-21 @ Pilatus Aircaft 2 Alpha Jet @ Neil Burry

 

Commentaires

Très bien analysé.

Écrit par : Karl Rieder | 01/11/2016

Depuis le temps qu'il est question de remplacer les vénérables Alphajets , le moins qu'on puisse dire est que l'Armée de l'air semble maintenant réagir dans l'urgence...
Certes amis suisses votre PC21 est un appareil fort sympathique et très évolué technologiquement , mais ça reste un turboprop...Je ne comprend toujours pas le peu d'intéret de l'AA pour l'Aermacchi 346...

Écrit par : philbeau | 01/11/2016

Je ne comprends toujours pas pourquoi nous avons renoncé au TUCANO? J’avoue avoir une préférence pour le SUPER TUCANO mais le PC 21 reste une belle bête!

Écrit par : Loïc | 02/11/2016

@Loic : Simplement parce que le Super Tucano avait des pannes à répétition et une maintenance lourde sans parler de certaines phases de pilotage complexes qui rendraient le travail des instructeurs difficile.

Écrit par : Hervé | 02/11/2016

Je rêve de voir la patrouille de France voler en Yak-130 en hommage aux pilotes du Normandie-Niemen (273 victoires) sur Yakovlev Yak-9 pendant la deuxième guerre.

Écrit par : Benoit | 02/11/2016

@Philbeau : la problematique vient du budget, la France peut s'offrir des Rafale mais n'a plus assez d'argent pour un jet école. Le PC-21 permet de réduire les coûts d'instruction et de passer directement sur le Rafale.

Écrit par : PK | 02/11/2016

@Philbeau: eh bien en fait, le PC 21 est un simulateur de vol... Qui vole!
Les coûts de formation et l'état des finances étant ce qu'ils sont, il n'y a pas vraiment d'alternative au turboprop.
Bon c'est clair qu'une patrouille sur turboprop est moins classe/sexy....
La PAF sur Mirage 2000?

Malgré le fait que le PC 21 permet la transition directe sur avions de chasse, y aura-t-il quand même des nouveaux jet d'entraînement?? Les USA ont ce modèle.

Écrit par : Al&X | 02/11/2016

La PAF sur Rafale !
Quoi de plus normal ?

Écrit par : Gian | 02/11/2016

Cette solution (PC 21) est entretenue depuis longtemps dans les ministères Français de l'air et de la marine.

Le PC 21 propose, ni plus moins de remplacer 4 types d'avions, utilisés jusqu'à présent dans le cycle de formation des apprentis pilotes.
En outre il permet de passer directement aux systèmes de vol du Rafale.

J'y vois, à titre personnel, un ticket d'entrée pour le Rafale dans notre pays...

Écrit par : forêt10 | 02/11/2016

@ Forêt10: il faut d'abord que Dassault entre dans la compétition, hors il semble qu'ils ne sont pas très motivés après il restera la question du prix et là on va rire !

Écrit par : Martin | 02/11/2016

Une telle annonce pourrait bien effectivement faire avancer le dossier en Suède avec la commande de 30 à 40 PC-21. On comprend mieux l'annonce éclair de Pilatus bien vu PK

Écrit par : Liv | 02/11/2016

@forêt : comme le dit martin, avant de gagner il faut participer. Et j'imagine que s'ils ne participent pas c'est qu'ils ont d'excellentes raisons... dont on aimerait qu'elles soient mises sur la table par les politiques ; en démocratie ce sont des choses qui se font.

Écrit par : v_atekor | 02/11/2016

@v_atekor et Martin "avant de gagner il faut participer"

Messieurs, sur le fond je suis d'accord avec vous, j'ai, moi-même poster des messages, il y a quelques temps, dans ce sens.
Toutefois, comme le fait justement remarquer PK, Pilatus n'avait jamais communiqué auparavant d'avoir obtenu un contrat...
J'y vois donc un signe dans le sens que j'ai avancé ci-dessus, mais bien sûr, cela n'engage que moi.

Écrit par : forêt10 | 02/11/2016

@foret10: un signe envers la concurrence principalement et ceux qui sont déjà en course bien que l'Eurofigter, bin c'est comme le Rafale, au vu des moyens actuels PC21 ou pas cela ne changera rien

Écrit par : Marco | 02/11/2016

@Gian
"La PAF sur Rafale !
Quoi de plus normal ?"
vu les restriction budgétaire dans l'armée française, la PAF peut être vu comme une "danseuse" hérité d'une autre époque
mais si un jour elle passe sur rafale (donc cout heure de vol ... ) ce sera tout simplement une dinguerie

Écrit par : laurent | 02/11/2016

Passer d'un turboprop à un avion de chasse à réaction... Pour ma part, je pense que l'on ne pilote pas un turboprop comme un avion à réaction. Certes si la formation consiste à utiliser des écrans tactiles, il est certain que la transition sera plus facile mais pour le pilotage pur, je craint que non. Donc je réitère ce que je disais il y a quelques mois, en quoi consistera la future formation de nos élèves sur cet appareil ?
Passer d'une clio sport (traction) à une Ferrari (propulsion) le pilotage ne se gère pas de la même manière (à mon avis - je ne suis pas pilote)
Dans 15 ans on verra que la formation n'est pas optimale et on achètera à ce moment là des avions à réactions pour la transition chasse ou alors on enverra nos pilotes au USA à l'instar des marins pour effectuer cette formation.

Écrit par : Fyd | 03/11/2016

@ Fyd: Il semble que vous ayez tort, d'une part vis-à-vis des pays qui ont fait le pas avec cet avion et de l'avis même des pilotes suisses qui l'utilisent depuis 6 ans déjà :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/12/20/premiere-conversion-du-pc-21-au-f-a-18-reussie.html

Écrit par : Marco | 03/11/2016

@Marco

Comme l'explique votre article en lien, il parle uniquement de la gestion de l'interface informatique et la gestion des écrans. En aucun cas on ne parle de pilotage pur et dur.

Écrit par : Fyd | 03/11/2016

La Suisse et le Qatar passe bien directement de PC21 à leurs avions de combat, les autres ont également des avions d'entrainement à réaction.

Arabie saoudite : PC21 + Hawk
Australie : PC21 + Hawk
Émirats arabes unis : PC21 + Hawk (puis M-346)
Singapour : PC21 + M-346
Qatar : PC21 seul
Suisse : PC21 seul

J'aime bien l'image du simulateur de vol qui vol, c'est tout à fait ça le PC21.
On a tout les écrans comme dans le vrais avions, mais il manque les sensations qui seront acquises directement sur rafale.

Par contre il me semble que sur le PC21 le manche est entre les jambes, est ce qu'il serait possible de monter les manches de rafale ?

Écrit par : julien_jla | 03/11/2016

@Fyd, Julie_jla : Certes au niveau de la vitesse il y a une différence, mais il semlbe bien que celà ne pose pas de problème pour les pilotes, par ailleurs, si la France concrêtise cet achat, elle l'utilisera en transition direct sur le Rafale.

Écrit par : Marco | 03/11/2016

Il faut voir que le métier de pilote à bien changé; les avions aussi. On parle d'un système d'arme. A ce niveau là, l'accent n'est plus le pilotage pur mais la gestion de situation, la tactique. D'ailleurs un Alphajet n'est pas un Rafale non plus.

Écrit par : Al&X | 03/11/2016

Ca explique pourquoi le capt. Arnaud Durbise fait sa formation de pilote dans le PK 11 (Pilotenklasse 11)
De l'armee de l'air suisse.

Écrit par : Kj | 26/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.