26/08/2016

B-52, test réussi pour le Rotary Launcher Conventionnel !

2790970.jpg

L'US Air Force (USAF) vient de valider le nouveau système de plateau rotatif IWBU 1760  (Internal Weapons Bay Upgrade) nommé également Rotary Launcher Conventionnel (RLC) avec le tir de missile AGM-158 JASSM (Joint Air-to-Surface Standoff Missile).

Boeing a débuté l’installation en soute du plateau rotatif IWBU 1760 (Internal Weapons Bay Upgrade) sur lequel est chargé différents types de missiles dont le JASSM. Trois tirs ont été effectués avec succès cette semaine.

Un B-52 est actuellement capable de transporter jusqu'à 12 JASSM sur ses pylônes d'aile. L'intégration du plateau rotatif CRL dans la baie d'armes internes permet d’ajouter huit autres missiles supplémentaires à l’avion. Cette augmentation de la charge utile offre 60% de capacité additionnelle selon l’US Air Force.

Avec ce système, il sera possible pour un B-52 d’emporter plus d’armes en soute sans que celui-ci n’emporte d’arme sous les ailes. En résultera un accroissement considérablement de la portée et de l'endurance du vénérable bombardier. Le B-52H pourra par exemple emporter plusieurs missiles de types AGM-158 JASSM-Extended (Joint Air-to-Surface Standoff Missile) ainsi le brouilleur largable MALD-J (Miniature Air Launched Decoy), ce dernier, une fois largué va se mettre à flâner dans la zone cible pour une période de temps prolongée et brouiller les signaux adverses.

Selon l’USAF, ce système devrait équiper l’ensemble de la flotte des 76 B-52H d’ici octobre 2017. Le système tourne sur lui-même, afin de placer à tour de rôle les missiles en position de largage.

 

3215908926.jpg

Photos : 1 Boeing B-52H @ Daniel Guerra 2 le système rotatif IWBU @ USAF 3 B-52H @ Cris Reilly

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.