22/08/2016

L‘USAF commande deux lots de KC-46A !

16BFT000033_40_high-res.jpg

Everett, Washington, les choses n’ont pas trainé, après l’annonce de l’autorisation de la production à taux faible du nouveau ravitailleur KC-46A « Pegasus », L'US Air Force attribué a Boeing un premier contrat d’une valeur de 2,8 milliards de dollars en vue du démarrage de la production du nouveau ravitailleur.

Deux lots :

Cette commande comprend deux premiers lots de production à taux faible de 7 et 12 avions, ainsi que des pièces de rechange. Y compris les options futures, Boeing prévoit de construire un total de 179 avion de ravitaillement en carburant pour remplacer la flotte KC-135 actuelle.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

Photo : KC-46A « Pegasus »@ Boeing

Commentaires

Quelqu'un a le prix unitaire de lot?
J'ai oublié le nom du site officiel du département de la défense américaine ou est publié les commandes et leurs prix.

Écrit par : Benoit | 22/08/2016

@Benoit
Excellente question!
Qu'y a-t-il de compris dans le montant de 2,8 Mds $?
Le coût brut pour 19 avions sans s'occuper de la maintenance ni du soutient sur 40 ans?
Dans ce cas une simple division suffit soit ~ 148 mio / pièce.
Mais je suppose qu'une enveloppe pour "imprévus" doit être comprise dans cette pré-série, ce qui devrait nous ramener à ~ 130 mio /pièce.
Si ce n'est pas le cas, alors les américains, (comme d'habitude) ont grugé les européens qui vendait le MRTT 330 brut (2012) aux environs de 128 mio/pièce.

Écrit par : forêt10 | 23/08/2016

Forêt 10, je pense qu'il y a la maintenance et le soutient pour vingt ans et la production des pièces à longue production pour le lirp 3, des pièces détachés, des réacteurs. Sans oublier de la recherche et le développement. Je suppose que Boeing a déjà reçu des acomptes pour le lot 1 et 2. Donc le prix unitaire doit être plus cher.

Voila le lien que je chechais. Je n'ai rien compris à ce contrat.

http://www.defense.gov/News/Contracts/Contract-View/Article/918895

A suivre

Écrit par : Benoit | 23/08/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.