02/08/2016

Les MH-60 « Roméo » australiens au complet !

RAN-MH-60R-for-delivery-01.jpg

Sikorsky (Lockheed-martin) a livré le dernier des 24 hélicoptères Sikorsky MH-60R « Seahawk » (Roméo) destiné à la Royal Australian Navy (RAN).

Rappel :

La commande australienne date de 2011 et a permis de remplacer la flotte vieillissante de S-70B. Le MH-60R est principalement utilisé au sein de la RAN pour missions les anti-sous-marine et de la guerre antisurface, mais également pour la recherche et le sauvetage et le transport du personnel.

Le MH-60R SeaHawk « Roméo » :

Le MH-60R est surnommé  “Roméo” en Australie, l’appareil construit par Sikorsky  en collaboration avec Lockheed-Martin et Raytheon pour ce qui est des systèmes connexes de combat,  dispose des éléments suivants : un radar à basse fréquence de surface AQS-22, d’un sonar tracté et des torpilles MK54 et des missiles AGM-114 « Hellfire ».

Issus d'une grande expérience :

La version MH-60R et le dernier développement du SH-60-SeaHawk, destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky, il est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements durant les nombreuses opérations de ces dernières années.

Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes. Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

RAN-MH-60R-for-delivery-03-1024x327.jpg

Photos : Sikorsky MH-60 Roméo australiens @ RAN

 

Commentaires

C'est vraiment un très bel hélico, je l'adore.

Écrit par : Spoutnik | 02/08/2016

Bravo aux australiens qui investissent judicieusement pour leur défense et qui ne naisent pas(tergiverser) pour se procurer le matériel dont ils ont besoin! Et pendant ce temps: "Le nouveau drapeau de l’Armée canadienne a été dévoilé le 14 juillet 2016 lors d’une cérémonie sur la Colline du Parlement, durant laquelle les membres de l’Armée canadienne ont également accueilli leur nouveau commandant, le lieutenant-général Paul Wynnyk" http://www.45enord.ca/2016/07/larmee-canadienne-a-devoile-son-nouveau-drapeau/ La marine n'a pas encore reçu les CH-148 destinés à remplacer les vénérables CH-124 Sea King et celle-ci n'a plus de pétrolier ravitailleur d'escadre"AOR" en service...des comportements digne d'une république de bananes qui est située à deux pas du pôle nord.

Écrit par : Simon Perrault | 02/08/2016

Tout a fait d'accord avec Simon,au Canada les programmes d'acquisition sont interminable et erratique.Le seahawk aurait fait un trés bon hélico pour remplacer le vénérable sea king.

Écrit par : alain gaudreault | 03/08/2016

Les commentaires sont fermés.