19/07/2016

Le premier PC-21 australien !

unnamed.jpg

Pilatus Aircraft a débuté ces jours les essais de moteur et de roulage au sol du premier exemplaire du PC-21 destiné à Royal Australian Air Force. L’avionneur suisse démontre une nouvelle fois, sa capacité à monter en puissance en vue de répondre rapidement à la demande de ses clients. En effet, ce premier PC-21 destiné à l’Australie, débute ses tests sept mois seulement après la signature du contrat.

Rappel :

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Pilatus Aircraft livrer en partenariat avec Lockheed-Martin Australia 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. Ce nouveau système de formation va assurer aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires pour leurs permettre de passer directement sur des avions militaires de pointes, comme le Super Hornet et le futur F-35.

6ème client :

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heures. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

pic_sid6497-0-norm.jpg

Photos : 1 Le premier PC-21 aux couleurs de la RAAF@ Stephan Widmer 2 PC-21 suisse dans les alpes@ Pilatus Aircraft

 

Commentaires

Il est à espérer que Pilatus n'aura pas les mêmes problèmes avec LM qu'il avait eus avec Beech pour le PC9 ...

Écrit par : Daniel COCHARD | 19/07/2016

@Daniel Cochard: Rien tel ici, puisque Pilatus fournit les avions en entier Lockheed-Martin apporte son aide en ce qui concerne la modélisation des logiciels de formation qui seront adaptés pour se rapproché du F-35.

Écrit par : PK | 19/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.