16/07/2016

SWISS inaugure le premier vol commercial du CSeries !

original.jpeg

La compagnie de lancement du CSeries la compagnie Swiss International Air Lines (SWISS) a effectué hier avec succès le vol commercial inaugural de son nouvel avion, le CS100 entre Zürich et Paris-Charles-de-Gaulle.

Ce premier vol n° LX 638 a assuré ce vendredi la liaison entre l’aéroport de Zürich et Paris-Charles-de-Gaulle. L’avion a décollé en début d’après-midi pour se poser aux alentours de 14h30 à Paris. Ce premier CS100 immatriculé HB-JBA baptisé « Kanton Zürich » avait fait le plein de passagers.

Une cérémonie a eu lieu avant le vol lors de l’embarquement à Zürich. Markus Binkert, directeur commercial de la compagnie, a remis un certificat à Thomas Marks Lee, détenteur du record mondial de participation à des vols inauguraux. L’événement s’est poursuivi avec le traditionnel coupé du ruban, avec la présence de Miss Suisse 2013 Dominique Rinderknecht.

« Je suis particulièrement fier que SWISS soit la première compagnie au monde à accueillir cet appareil entièrement repensé dans sa flotte », s’est réjoui Markus Binkert. « Le Bombardier CS100 convainc à tous points de vue : confort, rentabilité et compatibilité environnementale. Pour nos passagers, une nouvelle ère du transport est en train de s’ouvrir sur les vols courts et moyen-courriers. »

unnamed.jpg

SWISS a commandé 30 avions CSeries à Bombardier, 15 appareils du type CS100 et 15 appareils du type CS300, plus grand. D’ici à l’été 2017 ils remplaceront surtout le modèle Avro RJ100. SWISS prendra ensuite livraison de nouveaux CS100 qui serviront en partie à prendre la relève d’autres avions de la flotte et à alimenter une croissance modérée sur le segment court et moyen-courrier. Outre Paris-Charles de Gaulle, Manchester, Prague et Budapest figurent parmi les premières villes que SWISS dessert avec un CS100. A la fin août suivra le lancement des vols SWISS en direction des métropoles européennes Varsovie et Bruxelles avec le CSeries. En septembre, Nice, Stuttgart, Hanovre, Milan, Florence et Bucarest viendront enrichir le réseau aérien CSeries. Avec chaque livraison d’un CS100, d’autres destinations desservies avec des avions du type Avro passeront au CS100. La desserte de la liaison Zurich - London City est prévue pour le premier trimestre 2017.

 

unnamed-2.jpg

Les points forts de l’avion :

De grands hublots rapprochés laissent entrer plus de lumière à l'intérieur de la cabine, ce qui crée une sensation d'espace inédite.
 Chaque rangée de sièges comporte un écran sur lequel le passagers peut visionner des films et des informations sur le vol durant votre voyage.
 Les nouveaux compartiments à bagages offrent plus de place pour les bagages à main. Le nouveau design accroît sensiblement la sensation d'espace à l'intérieur de la cabine. La climatisation de la cabine s'adapte automatiquement en fonction du nombre de passagers. Ceci garantit une ventilation optimale et une température agréable pour chaque place assise.
 Pour manger ou pour travailler, le support de tablette est désormais installé au centre, ce qui offre beaucoup de place aux genoux, même lorsque la tablette est rabattue. La consommation de carburant a été diminuée de 20 %, ce qui réduit également les émissions de CO2. Ceci grâce aux réacteurs entièrement repensés, à l'aérodynamisme optimisé et au poids réduit de l'appareil.
 Le niveau de bruit perceptible par l'oreille humaine a été divisé par deux. Avec le nouveau CSeries, SWISS contribue ainsi sensiblement à améliorer la qualité de vie des riverains des zones aéroportuaires.
 Les ailes et les winglets spécialement dessinés ainsi que les réacteurs parfaitement dimensionnés garantissent une consommation de carburant réduite.
 Le poids de l'appareil a été réduit d'une tonne. Ceci notamment grâce à l'utilisation d'un nouveau type d'aluminium et de matériaux composites sélectionnés.
 Le CSeries est le premier appareil à embarquer un système de freinage électrique. Celui-ci améliore l'efficacité du freinage tout en réduisant l'usure. Il garantit en outre aux passagers un atterrissage en douceur. La cuisine de bord a également été transformée. L'agencement fonctionnel et ergonomique facilite le travail de notre personnel de bord.

 

unnamed-1.jpg

Photos : 1 CS100 SWISS @ SWISS 2,3,4 Arrivée à Paris @ Paul Marais-Hayer

Commentaires

Nous sommes très fiers au Québec de la CSeries. Je souhaite à nos amis helvètes de nombreuses heures de vol paisibles abord des ces aéronefs conçus et fabriqués au Québec.

Écrit par : Simon Perrault | 16/07/2016

Le texte ci-dessous provient du Site de Bombardier...J'ai travaillé près de 50 ans dans le domaine et j'ai quelque difficulté à être fier d'une Cie à qui on a tout donné (Canadair, DeHavilland ainsi que l'Aéroport de Cartierville..) et qui délocalise à ce point...et j'oubliais les $$$$...
"Les pièces importantes du CSeries proviennent d'une dizaine de pays. Le fuselage central est fabriqué par Shenyang Aircraft corporation à Dalian en Chine. Le poste de pilotage et l'empennage seront fabriqués par Bombardier à ville Saint-Laurent. Les ailes seront fabriquées par Bombardier à Belfast. Pratt & Withney Canada fournira les moteurs, qui seront fabriqués à Mirabel. C'est également à Mirabel que Bombardier effectuera l'assemblage final de l'avion.

Un grand nombre de pièces seront manufacturées aux États-Unis. Esterline Control Systems Korry de Bellevue, dans l'État de Washington, fournira les panneaux de commandes du poste de pilotage. Goodrich Corp. de Charlotte, en Caroline du Nord, fournira des systèmes de données aérodynamiques, de détection du givrage et d'éclairage. Meggitt Aircraft fournira les roues et les freins électromécaniques. Mentionnons également la participation de Hamilton Sundstrand, Honeywell, L-3 Aviation Recorder, Panasonic Avionics Parker Air & Fuel, Senior Aerospace SSP et Rockwell Collins."

Écrit par : Gilbert Piccard | 17/07/2016

@Gilbert Piccard: On peut aisément comprendre votre position, mais trouvez-moi un seul avionneur qui ne soutraite pas une grande partie des éléments à l'étranger ? La réalité économique est ainsi faite. Mais derrière tout celà il y a un constructeur canadien maitre d'oeuvre qui réalise ici un trèes bel avion.

Écrit par : Marco | 18/07/2016

@ Marco
Comprenons nous bien: Je ne critique aucunement l'avion et je suis parfaitement au courant des implications multiples et internationales entourant la production d'aéronefs modernes...
Ce qui est agaçant, c'est le comportement d'une corporation comme Bombardier qui se comporte comme si tout était fait ici dans la région de Montréal afin d'obtenir des subsides, sans vouloir céder quoique ce soit au niveau de la gouvernance de la Cie, qui se trouve entre les mains de 2 personnes...que je ne nommerais pas ici!
Pour la beauté de l'avion, tous les goûts sont indiscutables!

Écrit par : Gilbert Piccard | 18/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.