28/05/2016

KC-46A, livraisons repoussées à 6 mois !

16BFT000006_14-med-res.jpg

Everett, Washington, Boeing et l’US Air Force ont trouvé un accord pour repousser les premières livraisons du nouveau ravitailleur KC-46A de 6 mois.

Ce nouveau délai doit permettre de solutionner définitivement les problèmes de la perche de ravitaillement. En effet, lors des essais de ravitaillement avec un C-17 celle-ci a démontré une instabilité. De plus. L’avionneur américain doit s’assurer l’approvisionnement en pièces détachées de la part de nombreux fournisseurs.

En conséquence les premières livraisons se feront en août 2017, soit un retard de six mois sur le dernier calendrier. Boeing doit livrer 18 avions pour le mois de janvier ici 2018.

 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

Photo : KC-46A ravitaillant un F-16 @ Boeing

 

Commentaires

Avec l'expérience de Boeing grâce à ses b707 (KC-135), je suis surpris qu'ils rencontrent ce genre de problème d'instabilité de la perche. La forme de la perche ne devrait elle pas être identique ou très proche de celle des avions ravitailleurs actuels ?

Écrit par : Spoutnik | 28/05/2016

@Spoutnik : d'accord avec vous , 6 mois de plus pour solutionner des problèmes de perche , le Ba-Ba d'un ravitailleur , tout cela venant DU spécialiste de la chose c.a.d Boeing , ça laisse perplexe ...Comme pour le F35 , on finirait par se demander si toutes ces rallonges à répétition dans les programmes ne servent pas finalement à mettre du beurre dans les épinards des firmes , puisque c'est le contribuable qui paie...

Écrit par : philbeau | 28/05/2016

Les commentaires sont fermés.