02/05/2016

Boeing livre le 400ème B787 !

321.jpg

Charleston, l’avionneur américain Boeing a livré le 400ème exemplaire de son B787 « Dreamliner ». Ce B787-800 immatriculé 9V-OFE (msn37122) a été remis à la compagnie singapourienne « low Cost » Scoot. La livraison intervient seulement quatre années après que la compagnie de lancement a réceptionné le tout premier « Dreamliner ».

L’avion a rejoint les installations de la compagnie à l’aéroport de Singapour-Changi où il sera basé. Avec l’arrivée de ce « Dreamliner » le transporteur aérien Scoot devient la première compagnie à disposer d’une flotte entièrement composée de B787 « Dreamliner » avec 5 B787-800 et 6 B787-900.

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le »Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

 

Photo : le 400ème B787 livré à Scoot @ Boeing

 

Commentaires

Bravo à Boeing pour avoir livré son 400ème exemplaire de son B787 « Dreamliner ».

Mais l'amortissement financier de ce programme pose des problèmes aux milieux financiers. je cite " le marché a focalisé son attention sur les risques de charges additionnelles sur le 787 et le KC-46." Et "D'autres investisseurs avaient évoqué la possibilité que le groupe déprécie une partie des coûts différés du programme civil du 787, objet d'une enquête comptable. Mais aucune charge à ce titre ne figure dans les comptes présentés mercredi..

Source.
http://www.challenges.fr/entreprise/20160427.REU8740/le-benefice-trimestriel-de-boeing-recule-de-pres-de-9.html

Écrit par : Benoit | 02/05/2016

Les commentaires sont fermés.