29/04/2016

Nouveau déploiement de F-22 en Europe !

796.jpg

Deux Lockheed-Martin F-22 « Raptors2 et un Boeing KC-135 « Stratotanker » sont arrivés sur les installations de la base aérienne d’Èiauliai en Lituanie a annoncé l'US Air Force (USAF). Ces appareils ont effectué une mission de formation précédemment en Roumanie. Puis, les F-22 iront se positionner jusqu’à la fin du mois de mai en Angleterre.

Ces F-22 font partie du 95e Escadron de chasse basé à Tyndall, en Floride. Le KC-135 appartient à la 100e escadre aérienne basée à Mildenhall en Angleterre. Le déploiement de F-22 fait partie d’une initiative de l’US Air Force qui avait débuté en août 2015 avec l’arrivée d’un premier lot en Angleterre.

L’objectif du Pentagone vise à apaiser les inquiétudes des alliés des États-Unis au sujet de l'activité russe en Ukraine. Il s’agit également de renforcer sensiblement le nombre d’avions de combat en direction de l’Est de l’Europe, dont la dotation est particulièrement faible.

Rappel :

Le F-22 a été conçu pour réduire au maximum sa signature radar qui, au final, est environ 100 fois inférieure à celle d’un F-15 «Eagle» bien que les deux avions aient à peu près la même taille. L'avion est entièrement recouvert d'une peinture absorbant les ondes radar. De plus, les surfaces de contrôles sont conçues par thermoformage pour éviter d'utiliser des rivets qui créeraient des aspérités et ses antennes et détecteurs sont noyés dans le revêtement.

Pour réduire la signature infrarouge le F-22  dispose d’un système de refroidissement très sophistiqué. La chaleur est évacuée dans le carburant et part dans le sillage des réacteurs. Ce système ayant été calculé avec une tolérance réduite, quand l'avion termine sa mission, les équipements internes sont à haute température et pour diminuer la chaleur, les soutes sont ouvertes au sol. C'est l'une des raisons qui font que les frais de maintenance  du F-22 sont particulièrement élevés.

Le Raptor dispose de son armement dans deux soutes latérales et une soute ventrale, afin, de maintenir sa furtivité. Les soutes latérales peuvent contenir 1 missile AIM-9 «Sidewinder»chacune. La soute ventrale peut recevoir 4 à 6 missiles AIM-120 AMRAAM, dans les soutes latérales et 2 AIM-120 AMRAAM ou 8 bombes GBU39. Le F-22 dispose également de 4 pylônes sous les ailes, utilisables, losrque la furtivité n'est pas indispensable.

Le radar principal de type AESA est couplé directement aux divers capteurs noyés dans la cellule. Les moteurs Pratt & Whiney F119 qui produisent environ 38.000 livres de poussée chacun, permettent une vitesse de croisière Mach 1,8, sans postcombustion. Avec postcombustion la vitesse maximale est d’environ Mach 2,2. L’avion peut voler à 60.000 pieds. Les tuyères des réacteurs sont dotées de la poussée vectorielle et peuvent être orientées de 40 degrés vers le haut ou le bas, soit pour améliorer la manœuvrabilité lors d'un combat aérien, soit pour réduire la distance de décollage.

Le F-22 est le premier avion militaire à disposer d'un tableau de bord entièrement composé d'écrans LCD multifonctions couleurs, en complément du système HOTAS (MMM, Mains sur Manettes et manche) et du viseur tête-haute.

 

Photo : F-22 « Raptor » @ USAF

Commentaires

"La chaleur est évacuée dans le carburant et part dans le sillage des réacteurs. Ce système ayant été calculé avec une tolérance réduite, quand l'avion termine sa mission, les équipements internes sont à haute température et pour diminuer la chaleur, les soutes sont ouvertes au sol"
.
PSK : il faut vraiment que tu revois ce paragraphe. La chaleur est toujours évacuée dans le sillage des réacteurs sur un avion normal, et on voit mal l'intérêt du dispositif... La chaleur est accumulée dans le carburant, diffusée en partie par les ailes qui sont bien plus froide (environnement -50°C) avec une densité de chaleur bien plus faible que ce ne serait par les réacteurs, justement...

Écrit par : v_atekor | 29/04/2016

Est-ce l'avion que les USA ne proposent pas à la vente? Si oui, pourquoi ? Ce pourrait être un avion pour l'armée suisse?

Écrit par : McCall | 29/04/2016

@McCall: Non le F-22 n'a jamais été exporté, il a toujours été réservé pour les USA.
En ce qui concerne les avions furtifs, la Suisse n'a aucun intérêt dans ce type de système qui nseet à la pénétration sur territoire adverse. De plus, les coûts de maintenance réprésentent un facteur négatif.

Écrit par : Pk | 29/04/2016

L'action des USA démontre deux choses à mon sens : d'un le fait que la caapyité de défense des eurpéens est simplement marginales et ceci suite aux décisions de désarmement qui ont fait suite à la chute du mur de Berlin. Deuxièment cette présence américaine est un leurre car celle-ci serit bien incapable de faire face à une intervention russe totale en Ukraine ou même plus. Il s'agit simplement d'une fausse sécurité que nous offre l'Oncle Sam.

Écrit par : Marco | 29/04/2016

2 F-22 en Lituanie puis au UK pour renforcer la défense européenne ... wow les USA mettent le paquet. Les russes vont trembler.
Non mais franchement, les américains prennent leurs alliés pour des imbéciles ou quoi ?

Écrit par : Spoutnik | 29/04/2016

@v_atekor et @Pk
D'après moi:
Une partie de la chaleur est évacuée dans le carburant via des tubulures et et le reste part classiquement dans le sillage des réacteurs.
Le carburant servant aussi comme "liquide de refroidissement" aux bords d'attaque lors des hautes vitesses. Notons que cela va en contre sens du dégivrage qui doit exister aussi sur les avions d'arme.

Écrit par : James | 30/04/2016

Les Américains ne prennent pas leurs alliés pour des imbéciles. Il s'agit juste d'une comédie pour faire croire que Poutine, c'est le méchant. Les imbéciles, ce sont ceux qui le croient...

Écrit par : Géo | 30/04/2016

@Géo : t'iras en parler aux polonais et aux lettons. Surtout des missiles installés à Kalingrad qui mettent l'espace aérien polonais sous contrôle russe...

Écrit par : v_atekor | 30/04/2016

En effet, l'objectif principal de cet apport supplémentaires de moyens aériens ne peut viser qu'à rassurer les pays baltes (...et la Suède...), ceux du nord de la Mer Noire et démontrer que l'Occident ne les oublie pas. Nous n'en sommes pas encore, et de loin, à l'exercice d'un effet dissuasif, dont pourraient en effet sourire les Russes. Quelques vols de police du ciel ou de surveillance de secteur sont toutefois possibles, en appui des dispositifs existants. Mais la Russie ne bougera jamais. Au contraire, elle observe les loups qui viennent de sortir du bois.

Écrit par : Varuna | 30/04/2016

Les F22 viennent prendre l'air en Europe pour faire la publicité de la protection américaine au près de ces alliés. Vous voyez, nous déployons nos meilleurs avions pour vous. Le congrès US doit prendre du plaisir à voir cette propagande.
La question est la relance ou pas de la fabrication du F22.

Écrit par : Benoit | 01/05/2016

Et vous pensez sérieusement que les Russes vont s'attaquer aux pays de l'OTAN ?
Chacun a les rêves qu'il veut, les vôtres ne font pas envie...

Écrit par : Géo | 01/05/2016

@Géo: il ne s'agit pas exactement de celà, la Russie est redevenu un acteur de premier plan en Europe et ailleurs. Sa capacité de réaction a été démontrée avec la crise en Ukraine et la reprise de la Crimée sans que l'Otan ne puisse réagir d'une part et de l'autre les forces armées de l'Otan sont en nombre tellment réduit qu'elles ne peuvent contrer la Russie. En d'autre terme nous assistons à un nouveau rapport de force mais qui tourne en faveur des russes.

Écrit par : Steeve | 01/05/2016

"En d'autre terme nous assistons à un nouveau rapport de force mais qui tourne en faveur des russes."
Poutine a oeuvré à cela parce que jusque là, les Américains leur dansaient sur le ventre. Vous parlez de la Crimée ? Il y a gros à parier que Poutine y a envoyé des troupes juste avant que les Américains y débarquent...
Vous parlez de fusées à Kaliningrad, mais les Américains ont entouré la Russie de bases OTAN avec bases de missiles dirigées contre Moscou.
Juste une question que vous devriez vous poser : vous êtes sûr que les intérêts américains coïncident avec les intérêts des habitants de l'Europe ?
Par exemple : les Américains ont soutenu les islamistes en Bosnie et au Kosovo. C'est dans notre intérêt ?
les Américains veulent absolument que l'ennemi historique et séculaire de l'Europe, la Turquie, entre dans l'UE.
c'est dans notre intérêt ?
Etc, etc...

Écrit par : Géo | 01/05/2016

@Géo, je vous rejoins volontié sur le sujet.

Écrit par : Steeve | 01/05/2016

La doctrine US des avions furtifs, affirme que 4 F-22 peuvent affronter sans problème une escadrille d'avion de 4ème génération, grâce à leur furtivité. Les F-22 volent sans être repéré par l'aviation adverse et frappent par surprise. Donc en théorie deux F-22 pourraient provoquer certains dégâts à une vague d'attaque ennemie et désorganiser l'adversaire tout en envoyant aussi des moyens conventionnel ( F-15, F-16 et autre). La faiblesse du contingent de F-22 permet aussi de ne pas trop provoquer l'adversaire ( ce qui serait le cas avec un escadron de F-15) et surtout ménager l'opinion publique. Et les russes n'admettront jamais que deux petits avions US représentent une menace pour eux.

Écrit par : iGH | 02/05/2016

Bonjour,

@iGH : "La doctrine US des avions furtifs, affirme que 4 F-22 peuvent affronter sans problème une escadrille d'avion de 4ème génération, grâce à leur furtivité. Les F-22 volent sans être repéré par l'aviation adverse et frappent par surprise"

Oui... mais ça c'est la théorie. Dans les faits, la furtivité s'arrête dès le premier tir de missile. Ceci fait, les F-22 deviennent "visiblent" et perdent l'avantage de la surprise. Pour affronter une escadrille, il faudrait donc que les QUATRE F-22 tirent l'intégralité de leur missiles AU-DELA de l'horizon et en UNE SEULE fois. De plus, il faudrait que TOUTES les cibles soient atteintes et mises hors de combat.

La réunion de la totalité de ces probabilités ma paraît... improbable :- )

@iGH : "les russes n'admettront jamais que deux petits avions US représentent une menace pour eux."

Ce n'est pas les deux avions qui sont une menace mais plutôt l'éventualité de détruire un appareil américain, acte qui serait considéré comme un casus belli.

Cordialement / Frédéric

Écrit par : FredericA | 02/05/2016

Les commentaires sont fermés.