28/04/2016

CSeries, grosse commande de Delta Air Lines !

original.jpeg

Montréal, c’est une bouffée d’air frais pour l’avionneur canadien, la compagnie Delta Air Lines Inc., vient d’annoncer une commande portant sur 75 avions CS100 avec options sur 50 autres appareils. Au prix courant de l’avion CS100, la commande ferme est estimée à environ 5,6 milliards de dollars us.

« L’arrivée de Delta Air Lines dans la famille d’exploitants d’avions C Series constitue un moment charnière pour notre programme d’avions révolutionnaire. En tant que société aérienne en tête de l’industrie, Delta est systématiquement classée au premier rang par les clients, les spécialistes de l’industrie et ses pairs. Elle est une référence en matière de performance opérationnelle » a affirmé Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux. « Cette commande est un témoignage incontestable de la performance et des coûts d’exploitation extrêmement faibles des avions CS100. De plus, son couloir et ses sièges plus larges, ainsi que ses coffres de rangement plus grands, seront des avantages notables pour les passagers de Delta. »

Cette commande, la plus importante de l’histoire de Bombardier Avions commerciaux, fait de Delta le plus important client des avions C Series. Les livraisons doivent commencer au printemps 2018.

A propos du CSeries
 :

En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a conçu les avions CSeries pour qu’ils procurent un avantage économique inégalé aux exploitants et ouvrent de nouvelles possibilités aux opérations par avion monocouloir.

Grâce à des matériaux évolués, des technologies de pointe et une aérodynamique de dernière génération, combinés au moteur avant-gardiste PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, l’avion CS100  offre un avantage carburant de 15 à 20 % sur les avions remotorisés.

En plus d’offrir les meilleures caractéristiques économiques de leur catégorie pour la gamme d’avions CSeries, Bombardier a travaillé de façon considérable au design de la cabine afin d’assurer une expérience supérieure pour les passagers. L’avion est doté de fauteuils de 48 cm (19 po) de largeur qui établissent une nouvelle norme pour l’industrie, de grands coffres de rangement supérieurs qui peuvent accueillir un bagage de cabine pour chaque passager et les plus grands hublots sur le marché des avions monocouloirs. Ensemble, ces caractéristiques créent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Tous les essais de performances sonores de l’avion CS100 ont été effectués et les données confirment qu’il s’agit de l’avion à réaction commercial de série le plus silencieux de sa catégorie. L’empreinte sonore de ces avions et leurs capacités exceptionnelles sur courte piste en font l’avion idéal pour divers types d’opérations. L’autonomie maximale confirmée des avions C Series peut aller jusqu’à 3 300 milles marins (6 112 km), soit quelque 350 milles marins (648 km) de plus que l’objectif initial.

bombardier aviation,delta air lines,cseries,s100,compangies aériennes,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Photos : CS100 aux couleurs de Delta @ Bombardier

 

Commentaires

Enfin voici la bonne nouvelle pour Bombardier Aéronautique! Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, flottait aujourd'hui littéralement sur un nuage au parlement du Québec à Québec selon les journalistes parlementaires. "Présent à la conférence de presse annonçant la commande, le ministre québécois responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux, a jugé que l'investissement de 1 milliard $ US du gouvernement du Québec dans le programme CSeries, qui avait soulevé la controverse, en avait valu le coup."http://quebec.huffingtonpost.ca/2016/04/28/cseries-bombardier-obtient-une-commande-de-delta-air-lines_n Selon plusieurs analystes financiers le support financier manifesté par de l'état québécois à l'avionneur montréalais fut un facteur déterminant dans la conclusion de cette vente de 75 CS100. Cependant l'aide promise par le gouvernement fédéral à Bombardier se fait encore attendre...tandis que le gouvernement fédéral fut prompt à soutenir l'industrie automobile en difficulté dans la province de l'Ontario. Je me souviens d'un commentaire écrit dans le Science&Vie spécial aviation de 1968 où le journaliste dont j'oublie le nom se demandait bien quel serait l'avenir de Bombardier.

Écrit par : Simon Perrault | 28/04/2016

Sans vouloir jouer les "rabat-joie" il me semble que l'on s'emballe un peu vite.
Si mes renseignements sont bons le moteur PW Pure Power n'est toujours pas au point et Qatar Airways envisage d'annuler purement et simplement sa commande d'Airbus équipée avec ce type de moteur:
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/qatar-airways-menace-d-annuler-une-commande-d-airbus-567833.html

Ce n'est pas la première fois que l'on entend ce genre de critique à propos du PW PP.
Je minquiète d'autant plus, car SWISS va mettre bientôt en service ce type d'avions...

Écrit par : forêt10 | 29/04/2016

@forêt10: Attention les problèmes concernent la verision plus puissante qui doit équiper les A320 et la version. Le modèle du Cseries et l'E-je2 n'est pas concerné.

Écrit par : PK | 29/04/2016

Avec la remise qui a été faîte, Bombardier ne doit pas gagner un centime sur cette commande.
A suivre,

Écrit par : Benoit | 01/05/2016

Les commandes fermes de CS-100 rentrent et l'avionneur montréalais a déjà dépassé le seuil critique de 300 exemplaires, voila ce qui est important! Et la réputation de Delta Air Lines entraînera d'autres commendes du côté de British Airways. Quant à notre transporteur national, Air Canada devait au mois de février finaliser sa commande(!) ferme de 45 avions CS300 mais nous attendons encore la conférence de presse.

Écrit par : Simon Perrault | 01/05/2016

Les commentaires sont fermés.